France 5 : De faux consommateurs dans un reportage de "La Quotidienne"

Partager l'article
Vous lisez:
France 5 : De faux consommateurs dans un reportage de "La Quotidienne"
France 5 : De faux consommateurs dans un reportage de "La Quotidienne"
Le site Arrêt sur images révèle que le magazine de France 5 a été, comme d'autres programmes avant lui, victime de la societé E-loue, qui fait passer ses employés pour des clients.

Toutes les chaînes y sont passées... Le site spécialisé "Arrêt sur images" étale au grand jour ce mercredi le stratagème de communication douteux de la societé E-loue. Régulièrement sollicitée, cette plateforme spécialisée dans le prêt entre particuliers - qu'il s'agisse de voitures, d'appartements ou d'objets ménagers - fait régulièrement l'objet de reportages sur les chaînes françaises. Néanmoins, tous les sujets les concernant font en réalité intervenir des employés de la start-up !

À lire aussi
Des journalistes membres de la #LigueDuLol écartés de leur rédaction (MAJ)
Internet
Des journalistes membres de la #LigueDuLol écartés de leur rédaction (MAJ)
Audiences : Succès pour le "Palmashow" sur TF1, "Chérif" 2e, Patrick Sabatier faible sur C8
Audiences
Audiences : Succès pour le "Palmashow" sur TF1, "Chérif" 2e, Patrick Sabatier...
Affaire Benalla : Echange tendu entre Edwy Plenel et Patrick Cohen sur l'origine des enregistrements de "Mediapart"
TV
Affaire Benalla : Echange tendu entre Edwy Plenel et Patrick Cohen sur l'origine...

Enfumage en série

C'est d'abord sur les antennes de France 2, France 3 , Canal+ et TF1 que la societé à eu recours à de faux témoins. Depuis 2011, le stratagème de la firme est toujours le même : des employés d'E-loue, des stagiaires et même le directeur commercial jouent les particuliers à l'écran. Ils prétendent être adeptes du "sharing", ce nouveau mode de consommation en plein boom. Dernière chaîne en date à s'être fait avoir, France 5.

Pour son émission "La quotidienne", la rédaction s'intéressait à la location entre particuliers mais n'a pas réussi à dénicher d'utilisateurs d'Airbnb. Elle s'est donc rabattue sur E-loue. Les téléspectateurs qui ont découvert le sujet "Loger chez l'habitant : les limites du système" sur France 5 en avril dernier ont ainsi pu voir un jeune homme sous-louer à une provinciale son appartement parisien pour quelques jours. Seulement voilà, cet appartement a déjà été utilisé par la start-up.

Il s'agit en réalité de celui du directeur commercial du site, déjà présent dans le reportage bidonné de TF1 fin 2014. Pire encore, les deux complices sont en fait respectivement un ami des fondateurs de la plateforme et une stagiaire. Contactée par Arrêt sur images, la rédactrice en chef du magazine, Sylvie Cenci, est tombée des nues.

Stupéfaction chez France 5

"Sejourning [nom du site de location d'appartements d'E-loue], nous a dit qu'ils avaient deux possibilités de clients. Selon eux, un a refusé, mais un autre était d'accord, dès le lendemain", a-t-elle expliqué à nos confrères. Mais une fois sur place, la JRI en charge du sujet a dû faire face à un homme très pressé et désagréable, qui a même refusé de donner son nom. "On n'avait aucune raison de douter de leur bonne foi... Ou alors on demande les papiers d'identité de tout le monde et on vérifie chaque détail pour chaque reportage... Peut-être qu'il faudrait !" s'est ensuite justifiée Sylvie Cenci.

La société, épinglée à de multiples reprises par Arrêt sur images, s'est quant à elle toujours défaussée. Après la publication de ces nouvelles preuves, le fondateur a dénoncé un article "totalement faux" sans donner plus de détails.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Liz M. Lizzard

à posteriori, oui, il a vraiment l'air mal à l'aise le soi disant "propriétaire".



Actarus 2048

Ce que je trouve étonnant c'est que les journalistes de France 5 n'aient pas été au courant que leurs confrères, et notamment ceux de France 2 et France 3 donc du même groupe, s'étaient déjà fait avoir par cette société.



ari35

Je regarde très souvent cette excellente émission "la quotidienne" et je me souvient avoir vu ces reportages et bien malin qui aurait pu croire à un stratagème car déjà les reportages sont très courts donc trop courts pour se faire une réelle opinion..



CharenCharenCharentais

E-mauvaisefoi.



rabatjoie-tv

C'est sûr que si c'est la société qui fournit les témoins, difficile pour les journalistes de découvrir si c'est des faux. En tout cas ça n'honore absolument pas cette société internet. Je la connaissais pas et pour le coup je diffuse l'info autour de moi. J'y mettrai pas les pieds.
C'est dire sa déontologie dans le cadre de son activité !



arthur

c'est connu depuis belle lurette. les journalistes ne font que prendre les infos des autres et monter des reportages.



Flo76600

Certaines chaînes c'était déja fait épingler pour ce genrecde trucs, certain sont au courant ou d'autre l'apprenne que plus tard, moi je dit faut que les journaliste fasse attention.
Car quand on regarde le sujet sur la vidéo on voit que le gars fait pas honnête quand il parle sa sonne faux, il à pas l'air franc quoi...
La course au sujet, ferait oublier certain journaliste leur conscience professionnel?



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Le Grand Oral" : Laurent Ruquier invité des "Dessous de l'écran" sur RTL ce soir
Radio
"Le Grand Oral" : Laurent Ruquier invité des "Dessous de l'écran" sur RTL ce soir
Blague sur le viol de Jean-Marie Bigard dans "TPMP" : Yann Moix prend la défense de l'humoriste sur C8
TV
Blague sur le viol de Jean-Marie Bigard dans "TPMP" : Yann Moix prend la défense...
Alain Finkielkraut insulté par des Gilets jaunes : "Pour eux, j'étais une grosse merde sioniste"
TV
Alain Finkielkraut insulté par des Gilets jaunes : "Pour eux, j'étais une grosse...
"J'ai vécu un petit traumatisme" : Franck Gastambide revient sur son "Rendez-vous en terre inconnue" dans "ONPC"
TV
"J'ai vécu un petit traumatisme" : Franck Gastambide revient sur son "Rendez-vous...
Audiences samedi : Nagui devant Nikos Aliagas en access, "Bons baisers d'Europe" et "ONPC" au plus bas sur France 2
Audiences
Audiences samedi : Nagui devant Nikos Aliagas en access, "Bons baisers d'Europe"...
Audiences : "The Voice" leader en baisse devant "Cassandre", France 5 battue par C8
Audiences
Audiences : "The Voice" leader en baisse devant "Cassandre", France 5 battue par C8
Vidéos Puremedias