France Inter : Echange glacial à la fin de la chronique de Nicole Ferroni avec Nicolas Demorand

Partager l'article
Vous lisez:
France Inter : Echange glacial à la fin de la chronique de Nicole Ferroni avec Nicolas Demorand
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Touche pas à mon poste", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Nicolas Demorand, France Inter.
Nicolas Demorand, France Inter. © France Inter
Dans sa chronique hier matin, l'humoriste critiquait l'espace médiatique des attaques terroristes.

Ils n'étaient pas d'accord. Hier matin, Nicole Ferroni a présenté comme chaque semaine son billet hebdomadaire à la fin de la matinale de France Inter. La comique a consacré pour ce jour de la Toussaint sa chronique à l'attentat terroriste de New York, qui s'est déroulé la nuit du 31 octobre et qui a causé à ce jour huit morts et plusieurs dizaines de blessés. L'humoriste a décidé d'aborder ce sujet en critiquant en partie l'espace médiatique de ce type d'événement. Une prise de position qui n'était pas partagée par Nicolas Demorand, le présentateur de la matinale.

À lire aussi
France Bleu : Les futurs chantiers de Céline Pigalle pour relancer la station
Radio
France Bleu : Les futurs chantiers de Céline Pigalle pour relancer la station
"Ça tape sur le caisson d'être entouré de cons" : Daniel Morin ironise sur l'affaire Denis Brogniart
Radio
"Ça tape sur le caisson d'être entouré de cons" : Daniel Morin ironise sur...
Cartman : Son émission intégralement dirigée par ChatGPT aujourd'hui sur Fun Radio
Radio
Cartman : Son émission intégralement dirigée par ChatGPT aujourd'hui sur Fun Radio
"Cette partouze d'influenceurs" : Sébastien Thoen dézingue "Asterix et Obélix : L'empire du milieu" sur RTL
Radio
"Cette partouze d'influenceurs" : Sébastien Thoen dézingue "Asterix et Obélix :...

"Le terrorisme occupe l'espace sonore et devient maître du tempo"

"Alors que j'avais écrit ma chronique et que, comme la femme du torero, je dormais sur mes deux oreilles, je reçois un petit SMS nocturne à 23h31 : 'Nicole, désolé, vu les événements à New York, on est obligé de changer de programme, tu as les nouveaux invités sur ton mail'", a raconté la chroniqueuse, ajoutant : "Voilà que je me retrouve à 23h32, à devoir balayer d'un revers de main, à la fois la trace de l'oreiller sur mon visage et le texte que j'avais prévu pour l'invité de ce matin."

Selon l'ex-pensionnaire d'"On n'demande qu'à en rire", "aucun invité ne résiste au terrorisme", "aucun thème de matinale" et "aucun chroniqueur non plus". Nicole Ferroni a expliqué qu'en raison de l'actualité, "le terrorisme", elle n'a pas pu aborder le sujet de sa chronique originelle qui portait sur le harcèlement des femmes et les associations qui viennent en aide aux femmes victimes de violence. "Une fois que le terrorisme est là, il occupe l'espace sonore, devient maître du tempo et peu importe ce qui était prévu, c'est lui qui danse au milieu de l'info", a glissé la comédienne.

"Il vaut mieux ne pas en parler ? C'est ça ?"

"Et oui, et ça, c'est un événement. Vous découvrez ma chère Nicole que le réel nous rattrape parfois", a répondu sèchement Nicolas Demorand à la fin de la chronique. "Oui ! Euh...", a réagi, surprise, Nicole Ferroni, avant qu'un silence glacial naisse dans le studio. "Il vaut mieux ne pas en parler ? C'est ça ?", a interrogé le journaliste, poursuivant : "Si je comprends bien la morale de la chronique... Non ?". Elle a enchaîné, bredouille : "Non, je me faisais la réflexion comme notre auditeur précédent, de savoir quelle était la portée d'en parler aussi souvent..." Le présentateur de la matinale est alors vite passé à autre chose. puremedias.com vous propose de revoir la séquence, ainsi que l'échange froid entre les deux voix de France Inter.

France Inter
France Inter
Médias : Le mouvement de grève perturbe les radios, télévisions et la presse
France Inter : Une humoriste accuse une proche de Nagui de "harcèlement", la direction plaide le "différend"
France Inter : Augustin Trapenard ému aux larmes pour la dernière de "Boomerang"
France Inter : Nathalie Iannetta et Claude Askolovitch aux commandes de "L'esprit sport" à la rentrée
Voir toute l'actualité sur France Inter
Autour de France Inter
  • Pascale Clark
  • Frédéric Mitterrand
  • Charline Vanhoenacker
  • Sophia Aram
  • Jean-Luc Hees
  • Philippe Vandel
  • François Morel
  • Philippe Val
  • Isabelle Giordano
l'info en continu
Audiences Netflix : Cette série française cumule 66 millions d'heures de visionnage dans le monde
Audiences
Audiences Netflix : Cette série française cumule 66 millions d'heures de...
Julien Courbet, "Tattoo Cover", Audrey Fleurot... : Les temps forts à la télé du 25 février au 3 mars 2023
Programme TV
Julien Courbet, "Tattoo Cover", Audrey Fleurot... : Les temps forts à la télé du...
L'échange improbable entre Karine Le Marchand et une agricultrice sur la reproduction des escargots dans "ADP"
TV
L'échange improbable entre Karine Le Marchand et une agricultrice sur la...
"Ici tout commence", "Demain nous appartient" : Pourquoi Salto ne propose plus les feuilletons en avance ?
Plateforme
"Ici tout commence", "Demain nous appartient" : Pourquoi Salto ne propose plus les...
"Top Chef" 2023 : Découvrez les visages de 16 candidats de la saison 14
TV
"Top Chef" 2023 : Découvrez les visages de 16 candidats de la saison 14
Une candidate de "Drag Race France" attaque en justice Reconquête, le parti d'Eric Zemmour
TV
Une candidate de "Drag Race France" attaque en justice Reconquête, le parti d'Eric...