France Inter : Echange glacial à la fin de la chronique de Nicole Ferroni avec Nicolas Demorand

Partager l'article
Vous lisez:
France Inter : Echange glacial à la fin de la chronique de Nicole Ferroni avec Nicolas Demorand
Nicolas Demorand, France Inter.
Nicolas Demorand, France Inter. © France Inter
Dans sa chronique hier matin, l'humoriste critiquait l'espace médiatique des attaques terroristes.

Ils n'étaient pas d'accord. Hier matin, Nicole Ferroni a présenté comme chaque semaine son billet hebdomadaire à la fin de la matinale de France Inter. La comique a consacré pour ce jour de la Toussaint sa chronique à l'attentat terroriste de New York, qui s'est déroulé la nuit du 31 octobre et qui a causé à ce jour huit morts et plusieurs dizaines de blessés. L'humoriste a décidé d'aborder ce sujet en critiquant en partie l'espace médiatique de ce type d'événement. Une prise de position qui n'était pas partagée par Nicolas Demorand, le présentateur de la matinale.

À lire aussi
Audiences radio : France Inter détrône RTL, Europe 1 baisse encore, record pour France Culture
Audiences
Audiences radio : France Inter détrône RTL, Europe 1 baisse encore, record pour...
Incendie à Notre-Dame de Paris : "Quotidien" fait son mea culpa
TV
Incendie à Notre-Dame de Paris : "Quotidien" fait son mea culpa
Audiences radio : Quelle est la seule émission d'Europe 1 à progresser sur un an et sur une vague ?
Audiences
Audiences radio : Quelle est la seule émission d'Europe 1 à progresser sur un an...

"Le terrorisme occupe l'espace sonore et devient maître du tempo"

"Alors que j'avais écrit ma chronique et que, comme la femme du torero, je dormais sur mes deux oreilles, je reçois un petit SMS nocturne à 23h31 : 'Nicole, désolé, vu les événements à New York, on est obligé de changer de programme, tu as les nouveaux invités sur ton mail'", a raconté la chroniqueuse, ajoutant : "Voilà que je me retrouve à 23h32, à devoir balayer d'un revers de main, à la fois la trace de l'oreiller sur mon visage et le texte que j'avais prévu pour l'invité de ce matin."

Selon l'ex-pensionnaire d'"On n'demande qu'à en rire", "aucun invité ne résiste au terrorisme", "aucun thème de matinale" et "aucun chroniqueur non plus". Nicole Ferroni a expliqué qu'en raison de l'actualité, "le terrorisme", elle n'a pas pu aborder le sujet de sa chronique originelle qui portait sur le harcèlement des femmes et les associations qui viennent en aide aux femmes victimes de violence. "Une fois que le terrorisme est là, il occupe l'espace sonore, devient maître du tempo et peu importe ce qui était prévu, c'est lui qui danse au milieu de l'info", a glissé la comédienne.

"Il vaut mieux ne pas en parler ? C'est ça ?"

"Et oui, et ça, c'est un événement. Vous découvrez ma chère Nicole que le réel nous rattrape parfois", a répondu sèchement Nicolas Demorand à la fin de la chronique. "Oui ! Euh...", a réagi, surprise, Nicole Ferroni, avant qu'un silence glacial naisse dans le studio. "Il vaut mieux ne pas en parler ? C'est ça ?", a interrogé le journaliste, poursuivant : "Si je comprends bien la morale de la chronique... Non ?". Elle a enchaîné, bredouille : "Non, je me faisais la réflexion comme notre auditeur précédent, de savoir quelle était la portée d'en parler aussi souvent..." Le présentateur de la matinale est alors vite passé à autre chose. puremedias.com vous propose de revoir la séquence, ainsi que l'échange froid entre les deux voix de France Inter.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
lafont jeanine

un simple commentaire du debat de ce jours avec le ministre de l'éducations, il a était questions de suprimer les portables a l'entrée de cours , pourquoi pas les tablettes, , et des ecoles avec simplement des enseignants capables ???



Backpacker

Vous avez parfaitement raison.



guilem2

Qu'est ce que la gauche selon vous? N'y voyez aucun sarcasme de ma part, cela m'intéresse.



Alexdu89

Non elle est encore bien présente, de grâce ne me parlez pas de marxisme ;) ces critères sont ceux régulièrement invoqués par certains esprits suffisants.
Mon droit est de donner mon avis et si vous n'y voyez pas la pertinence du propos ce n'est pas grave tant pis :)



EiffelNord

C'est très vrai depuis 2-3 ans (époque j'ai abandonné un suivi quasi systématique de l'émission, replay ou pas) mais ça empire encore. Côté intervenant, y a une amélioration nette fin ère Calvi avec une parité bien mieux respectée. Mais avant ce changement d'ère, on avait déjà et ça dure, un problème d'intervenants avec des trop présents et des plateaux déséquilibrés très centre droit-droite alors qu'on a eu une époque plus ouverte avec plus d'experts des gauches, des syndicalistes (salariés, police, professionnels de santé...), des représentants des consommateurs (ex : 60 millions de conso).



guilem2

Tout à fait d'accord. Et c'est rigolo, parce que finalement Demorand est d'accord avec elle sur le fond mais sent juste son petit égo balloté.



guilem2

Et c'était un bien meilleur angle pour l'attaquer que de faire preuve d’arrogance crasse sur le "réel".



guilem2

Il entend petit gauchos irréalistes qui ne connaissent pas le vrai monde des CSP + comme lui, c'est évident.



guilem2

Surtout que Demorand avait toute légitimité pour critiquer sa légèreté sans faire une intervention nauséabonde et condescendante sur le "réel". C'est quoi le réel, pour ce petit bourge?



guilem2

Ferroni est tout simplement mauvaise. Demorand est bon mais est un connard.



guilem2

Je ne sais pas ce que veut dire gauche ou droite, il me semble que cette distinction est éculée, mais il parait que c'est à moi de me mettre à jour. Je n'ai pas besoin d'obéir à une étiquette pour trouver que vos propos manquent de pertinence :). Ce qui est drôle, c'est que selon certains de vos critères limités, je suis probablement "de droite".



Alexdu89

Il y a un gauchisme culturel très dominant, vous pouvez caricaturer mes propos si vous voulez, me parler de Marxisme (faudrait se mettre à jour d'ailleurs) Demorand est peut-être proche des idées de Macron et encore il faut être insoumis pour le penser (puisque la moindre contradition est le fruit du fachisme, du sexisme, de l'influence de salauds de patrons ..) mais il n'est pas de Droite ça c'est sûr.



guilem2

N'étant pas concerné, ce n'est probablement pas son "réel".



guilem2

J'ai aussi été choqué par l'angle égocentrique, qui illustre pour moi la médiocrité habituelle de NF et dessert comme dab un propos potentiellement pertinent. Le souci est la réaction de petit garçon offensé et égocentrique de Demorand.



guilem2

J'ai toujours trouvé Ferroni assez affligeante sur la forme (par pitié, cette vitesse de débit c'est invivable!) mais elle est loin de dire une idiotie sur le fond, que le petit bourge ne peut évidemment pas comprendre, puisque pour lui ça signifie considérer que le terrorisme n'est pas important, ce qui n'est pas du tout son propos.



Pithécanthrope

L'argument de Demorand ne tient pas. 8 morts à New-York n'est pas plus de l'actualité que des femmes qui meurent chaque jour sous les coups de leur conjoint ou qui se font violer (la violence faite aux femmes étant le thème initial). Demorand confond le sensationnel avec l'actualité.



guilem2

Oui c'est parfaitement démocratique que concon impose ses vues à coconne.



guilem2

Demorand est autant à gauche que je suis suis ostréiculteur. Sauf si pour vous, bien sûr, Macron est néo-marxiste.



guilem2

n'est pas un gros con suffisant qui veut, effectivement.



guilem2

Les humoristes ne sont pas des humoristes, c'est vrai, et le moralisme d'un Meurice ou d'un visorek sont hyper énervants même quand on les approuve globalement, mais, les pseudos économistes et éditorialistes non plus n'ont RIEN de neutres, mais aucun contre-feu n'existe par exemple à Dominique Seux. Je suis tout à fait d'accord pour m'agacer de l'humour monocorde d'Inter, mais agaçons nous également de "l'info" monocorde du petit marquis Demorand.



guilem2

NF est comme d'habitude maladroite, agacante et approximative, mais la réaction de Demorand est assez puante de mépris de classe.



guilem2

Donc, les violences faites aux femmes, ce n'est pas le réel. Merci monsieur Demorand, de nous éduquer. Tout le monde ne peut il est vrai pas être aussi éclairé qu'un fils de diplomate. Sombre idiot. Et de la pire espèce: les auto-satisfaits.



Pfff

Clairement, et sans juger de la qualité du travail, j'en aime bien certains, on ne peut plus appeler ça une pastille d'humour, c'est un edito dit avec humour, mais c'est un edito. Sophia Aram, et Dieu sait qu'elle fut drole, nous fait son coup de gueule du lundi, deguisé en humour (ou meme pas certains jours)



gwen craft

Glacial? Le réchaufement climatique est passé par là!



Mathieu

Il a tout compris lui tiens...bordel !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences access 20h : Les "20 Heures" à un haut niveau, "Scènes de ménages" battue par "Un si grand soleil"
Audiences
Audiences access 20h : Les "20 Heures" à un haut niveau, "Scènes de ménages"...
Audiences access 19h : "DNA" leader, "TPMP" domine la TNT, "Chasseurs d'appart'" au plus bas sur M6
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader, "TPMP" domine la TNT, "Chasseurs d'appart'"...
Audiences : Bon retour pour "Esprits criminels" sur TF1, M6 battue par C8, TMC au million
Audiences
Audiences : Bon retour pour "Esprits criminels" sur TF1, M6 battue par C8, TMC au...
Lilian Renaud déçu de son portrait dans "Sept à Huit" : "C'est un peu dur pour moi"
TV
Lilian Renaud déçu de son portrait dans "Sept à Huit" : "C'est un peu dur pour...
Box-office US : "La Malédiction de la Dame blanche" détrône "Shazam", "Hellboy" s'effondre, échec pour "Pingouins"
Cinéma
Box-office US : "La Malédiction de la Dame blanche" détrône "Shazam", "Hellboy"...
Lilian Renaud raconte son difficile après-"The Voice" dans "Sept à Huit"
TV
Lilian Renaud raconte son difficile après-"The Voice" dans "Sept à Huit"
Vidéos Puremedias