France Télévisions : La rémunération de Rémy Pflimlin révélée

Partager l'article
Vous lisez:
France Télévisions : La rémunération de Rémy Pflimlin révélée
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Rémy Pflimlin, le président de France Télévisions
Rémy Pflimlin, le président de France Télévisions © France TV
BFM Business a révélé aujourd'hui les rémunérations des patrons de l'audiovisuel public. En tête, Rémy Pflimlin, le patron de France Télévisions.

Rémy Pflimlin est le patron de l'audiovisuel public le mieux payé. C'est ce qui ressort d'un document de Bercy que BFM Business s'est procuré. Selon notre confrère, le PDG de France Télévisions gagnerait ainsi jusqu'à 400.000 euros par an, bonus compris, soit près de 33.000 euros par mois. Rémy Pflimlin devance ainsi largement la patronne de France Médias Monde (France 24 et RFI notamment), Marie-Christine Saragosse, et ses 260.000 euros annuels. Il gagne aussi davantage que la présidente du directoire d'Arte France Véronique Cayla (259.000 euros) mais aussi que Mathieu Gallet, le nouveau PDG de Radio France, qui touche pour sa part 222.000 euros par an.

À lire aussi
Mort de l'acteur Donald Sutherland, vu dans "Hunger Games" et sur TF1 dans la série "Crossing Lines" avec Marc Lavoine
Personnalités
Mort de l'acteur Donald Sutherland, vu dans "Hunger Games" et sur TF1 dans la...
La comédienne Anouk Aimée ("Un homme et une femme") est morte à l'âge de 92 ans
Personnalités
La comédienne Anouk Aimée ("Un homme et une femme") est morte à l'âge de 92 ans
Françoise Hardy est morte à l'âge de 80 ans
Personnalités
Françoise Hardy est morte à l'âge de 80 ans

Le patron de Radio France moins payé que celui d'Arte

Ce qui ressort globalement de l'étude de ces rémunérations publiques, c'est l'absence de règles fixes et partagées par tous. La taille de l'entreprise n'est ainsi pas un critère intangible. Si Rémy Pflimlin est certes logiquement le dirigeant le mieux payé d'après ce critère, il n'en va pas de même pour Mathieu Gallet qui touche moins à Radio France que la patronne de France Médias Monde, dont le budget à gérer est pourtant largement inférieur à celui de Radio France.

Marie-Christine Saragosse a pourtant fortement réduit (-17,5%) sa rémunération par rapport à celle de son duo de prédecesseurs : Alain de Pouzilhac et Christine Ockrent. D'après BFM Business, ces derniers touchaient jusqu'à 315.000 euros par an, soit plus que le PDG de France Télévisions de l'époque, Patrick de Carolis, et ses 300.000 euros annuels. L'âge ou l'expérience n'est pas non plus un critère en soi. Mathieu Gallet, 37 ans, touche ainsi autant que son prédecesseur, Jean-Luc Hees, âgé de 58 ans à son arrivée à la tête de la Maison Ronde en 2009.

Les rémunérations semblent en fait fluctuer en fonction de la personnalité et du passé du dirigeant. Ces dernières peuvent notamment varier en fonction du salaire touché par la personnalité avant sa nomination à la tête de l'entreprise publique. Ainsi, France Télévisions a fait savoir à BFM Business que le salaire plus élevé que son prédecesseur dont bénéficie Rémy Pflimlin est en partie lié à celui, beaucoup plus important, qu'il touchait dans ses précédentes fonctions chez la messagerie de presse Presstalis. "Son salaire a été divisé par plus de deux", a-t-on expliqué du côté de France Télévisions.

Rémy Pflimlin très loin des patrons des chaînes privées

Le groupe audiovisuel public a également tenu à souligner que "par rapport à l'équipe précédente, la moyenne des salaires des 10 plus hauts dirigeants est inférieur de plus de 10 % en euros constants. Et en 2012 lors du lancement du plan d'économies, le PDG Rémy Pflimlin a décidé de baisser de 25% sa part variable, ainsi que celle de son conseil de présidence (ses quatre directeurs généraux, ndlr)" a fait valoir la communication de France Télévisions.

On peut enfin souligner que par rapport à ses homologues du privé, Rémy Pflimlin, est très loin d'être le mieux loti. En 2013, le patron de TF1, Nonce Paolini, a ainsi touché une rémunération brute de près de 2 millions d'euros. Son homologue du groupe M6, Nicolas de Tavernost, a pour sa part gagné 1,7 million d'euros au titre de l'année 2012, contre 1,97 million pour Bertrand Méheut, patron du groupe Canal+, cette même année.

Rémy Pflimlin
Rémy Pflimlin
France Télévisions : La Cour des comptes épingle la présidence de Rémy Pflimlin
Rémy Pflimlin : "Les plaintes déposées contre la nomination de Delphine Ernotte sont déplacées"
Rémy Pflimlin : "Je pense que j'ai rempli la mission qui m'était fixée"
Présidence de France Télévisions : Rémy Pflimlin candidat à sa succession
Voir toute l'actualité sur Rémy Pflimlin
Autour de Rémy Pflimlin
  • Gulli
  • Alcaline, l'instant / Alcaline, le mag / Alcaline, le concert
l'info en continu
"C'est inacceptable" : Leona Winter ("Drag Race France") présente ses "excuses" après l'apparition d'une vidéo d'elle en train de faire un "blackface"
TV
"C'est inacceptable" : Leona Winter ("Drag Race France") présente ses "excuses"...
"Un immense commentateur" : François Janin, ancien directeur des sports de TF1 et passé par "Stade 2", est mort
TV
"Un immense commentateur" : François Janin, ancien directeur des sports de TF1 et...
"Vos messages d'affection m'ont beaucoup touché" : Dix jours après sa violente agression, Olivier Ménard de retour sur la chaîne L'Équipe
TV
"Vos messages d'affection m'ont beaucoup touché" : Dix jours après sa violente...
Netflix : 4 jours après sa sortie, ce film basé sur un fait divers hallucinant détrône le phénomène "Sous la Seine"
Netflix
Netflix : 4 jours après sa sortie, ce film basé sur un fait divers hallucinant...
Inès Reg fait volte-face et abandonne son projet de fiction pour TF1, la production lui cherche une remplaçante
TV
Inès Reg fait volte-face et abandonne son projet de fiction pour TF1, la...
"Je ne sais pas pourquoi j'ai chopé cette info" : Mathilde Panot (LFI) se prend les pieds dans le tapis face à Benjamin Duhamel sur BFMTV
Politique
"Je ne sais pas pourquoi j'ai chopé cette info" : Mathilde Panot (LFI) se prend...