France Télévisions suspend momentanément son projet de SVOD

Partager l'article
Vous lisez:
France Télévisions suspend momentanément son projet de SVOD
Logo de France Télévisions depuis 2018
Logo de France Télévisions depuis 2018 © DR
Le groupe audiovisuel public veut officiellement privilégier ses discussions avec TF1, M6 et Orange pour la création d'une plateforme commune d'accès aux programmes.

L'échéance était fixée au printemps 2018. Après moult reports, le projet de plateforme de SVOD initié par Delphine Ernotte devait être mis en orbite d'ici les beaux jours. Ce ne sera finalement pas le cas puisque, comme le révèlent nos confrères des "Échos", le groupe audiovisuel public a officiellement acté ce matin la mise en pause momentanée du projet. Contactée par puremedias.com, la direction justifie cette décision par la volonté de "se laisser le temps de la discussion à plus grande échelle avec TF1, M6 et Orange".

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
Sport
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Audiences : Gros carton pour l'ouverture de la Coupe du monde féminine sur TF1, France 2 2e, France 3 sous le million
Audiences
Audiences : Gros carton pour l'ouverture de la Coupe du monde féminine sur TF1,...
"Plus belle la vie" : France 3 diffusera exceptionnellement un épisode ce samedi
Séries
"Plus belle la vie" : France 3 diffusera exceptionnellement un épisode ce samedi

Alors que France Télévisions travaille de manière isolée sur son projet d'offre de vidéo à la demande par abonnement depuis plusieurs mois, le contexte a changé à la faveur de la résurgence de l'idée de voir naître un Hulu ou Netflix à la française. Un projet qui avait déjà été avorté en 2015 mais qui regagne aujourd'hui en légitimité alors que France Télévisions, TF1, M6 et Orange discutent pour créer une plateforme "ombrelle" qui regrouperait l'accès aux chaînes et à leur service de rattrapage. Concrètement, MyTF1, france.tv et 6play seraient ainsi accessibles depuis un seul et même portail.

Pas d'abandon du projet selon France Télévisions

C'est à cette plateforme commune que pourraient s'agréger les offres SVOD des diffuseurs impliqués, dont celle de France Télévisions. Dans ce contexte, Delphine Ernotte, qui rêve d'une "équipe de France de l'audiovisuel", semble donc estimer qu'elle n'a aucun intérêt à lancer sa propre plateforme maintenant, préférant jouer la montre... ou jeter l'éponge ? En l'espèce, le service public se défend de tout abandon définitif du projet, qui laisse pourtant sceptiques de nombreux observateurs. "Même si les discussions n'aboutissent pas, notre projet de SVOD est prêt, nous avons des accords signés avec de nombreux producteurs", jure-t-on du côté de France Télévisions.

Reste maintenant à voir si les principaux acteurs impliqués, échaudés par l'échec de TPS il y a une dizaine d'années, parviendront cette fois à s'entendre autour d'un projet commun sur une offre payante alors que les négociations tendant à l'érection d'un "Netflix à la française" ont toutes échoué par le passé. La donne pourrait cependant changer alors que les diffuseurs français sont confrontés à l'urgence d'adapter leurs usages. À minima, la création d'une plateforme commune de rattrapage, sans segment payant, leur permettrait d'optimiser les frais engagés et d'élargir leur catalogue de contenus. Une idée à laquelle M6, qui s'attaque frontalement à Molotov, s'est montrée particulièrement favorable.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Laurent Schreiner

Molotov propose déjà des partenariats, mais je crois que les chaînes veulent garder leur monopole, voir le conflit avec M6.



wilko

Je le répète c'est le contenu qui est la guerre pas le plateforme, il n'y a pas de contenu satisfaisant sur France télévisions, le groupe TF1, le groupe M6, Canal + notamment en matière de fictions, il n'y a rien pour les jeunes et quand je parle de fiction je dis du 22, 42, 52 min, de manière régulière et pas des vidéos de 10 min et cacahuètes sur Studio 4 et france.tv slash ! Mais des vrai séries innovantes, imaginatives, jeunes avec des nouveaux têtes diffusés sur les chaînes et les services de replay.



Aymeric Vildieu

Mais quel est l'intérêt pour le consommateur, surtout que le replay est disponible sur Mycanal (à l'exception, pour l'instant de MyTF1? et que le groupe travaille déjà sur un projet de SVOD, sur lequel, est est certainement plus avancé et qui serait plus large puisqu'ouvert sur la production européenne? J'avoue ne pas bien voir l'intérêt ni du projet de France Télévisions ni du projet soutenu par M6, TF1 et donc, maintenant, France Télévisions.. Et puis, il ne faut pas trop s'y tromper, les téléspectateurs qui s'abonnent à Netflix car ils ne trouvent pas leur compte en terme de fiction sur le PAF actuel et une offre SVOD made in France ne risque pas d'y changer grand chose.



Box office story

ouais c'est vraiment bien. Disney veut faire sa plateforme, mais bon Netflix commence a voir de bonnes séries, Stranger things, Mindhunter, orange is the new black, etc... J'espère qu'ils garderont Punisher et Daredevil



SP Spontex En Marche

Ça déchire Netflix en ce moment, je ne sais plus où donner de la tête.



valflut

Parce que les vieilles boîtes n'aiment pas les jeunes en France. Et les mêmes iront se plaindre qu'on ne sait pas garder nos jeunes pousses quand Molotov aura été rachetée par Sky.



Guillaume

Pourquoi ne pas mettre Molotov dans la partie et le truc est votre ficelé comme ça ?



Box office story

Pas contre du moment que la redevance baisse ce qui n'arrivera pas. hors de question de donner de l'argent à France Television sur une SVOD. C'est comme TF1 qui vit grassement de la pub et qui est parvenue a racketter les FAI. le beurre et l'argent du beurre cela suffit. Et M6 j'en parle pas , a deux heures du matin ils sont capables de mettre 6 minutes de pub !



Starlight

Le débat sur les nouveaux usages et la façon d'y répondre est le même en Grande-Bretagne où l'on milite aussi pour des alliances public-privé : http://www.lemonde.fr/econo...



Box office story

Tout le monde n'a pas les moyens de payer 50 plateformes de SVOD...
Perso je paye Netflix parce que c'est au dessus du lot et ce sera tout



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Karim Rissouli : "La crise des Gilets jaunes a été salutaire pour les médias"
Interview
Karim Rissouli : "La crise des Gilets jaunes a été salutaire pour les médias"
"X-Men : Dark Phoenix" : Le réalisateur Simon Kinberg reconnaît l'échec de son film
Cinéma
"X-Men : Dark Phoenix" : Le réalisateur Simon Kinberg reconnaît l'échec de son...
Fou rire dans la matinale de RMC Sport à cause d'un rugbyman presque nu
TV
Fou rire dans la matinale de RMC Sport à cause d'un rugbyman presque nu
TV Notes 2019 : Votez pour votre magazine préféré !
TV Notes
TV Notes 2019 : Votez pour votre magazine préféré !
"Nos maisons ont une histoire" : France 5 dégaine une série-documentaire avec Stéphane Thebaut le 5 juillet
Programme TV
"Nos maisons ont une histoire" : France 5 dégaine une série-documentaire avec...
Céline Kallmann quitte Europe 1 et rejoint RMC
Exclusivité
Céline Kallmann quitte Europe 1 et rejoint RMC
Vidéos Puremedias