Franz-Olivier Giesbert répond à Cyril Hanouna : "Je ne vois pas en quoi les journalistes sont responsables"

Partager l'article
Vous lisez:
Franz-Olivier Giesbert répond à Cyril Hanouna : "Je ne vois pas en quoi les journalistes sont responsables"
Franz-Olivier Giesbert dans "Le Monde d'après"
Franz-Olivier Giesbert dans "Le Monde d'après" © DR, JP BALTEL / FTV
Le journaliste estime qu'il est facile de taper sur les médias en toutes circonstances.

Franz-Olivier Giesbert n'est pas d'accord avec Cyril Hanouna. Invité de "La Médiasphère" sur LCI hier, l'éditorialiste a réagi aux tweets postés par l'animateur de "Touche pas à mon poste" dimanche soir au moment des résultats du premier tour des élections régionales. Il s'en prenait aux journalistes qu'il rend responsables de la montée du Front National. "Les journalistes, continuez à en faire des tartines, continuez à instaurer un climat anxiogène ! Vous avez gagné les gars", avait-il écrit.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en forme, Europe 1 au plus bas
Audiences
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en...

Mais FOG estime que les journalistes n'ont rien à voir avec les scores du parti deMarine Le Pen. "Moi je ne défends jamais la profession et je suis le premier à la tacler, j'ai une réputation de très mauvais camarade. Mais là franchement, je ne vois pas en quoi les journalistes sont responsables", a dit l'éditorialiste.

"On a toujours tout faux"

Il explique aussi que l'animateur a trouvé là une cible facile. "Il y a une espèce de réflexe en France, dès qu'il y a un problème, c'est la faute aux journalistes. Sur les événements du 13 novembre dernier, combien de fois j'ai entendu 'Oh la la ces journalistes, pourquoi ils en ont fait des tonnes ?'", continue FOG. "Ca intéresse les gens. Là, c'est la même chose. La percée du Front National était une réalité qu'il fallait appréhender avant et on ne peut pas dire que la presse a été prise par surprise."

Le journaliste pense que l'animateur aurait tapé de la même façon sur les journalistes si le sujet du FN était moins abondamment traité. "La même personne, le même Cyril Hanouna, si les résultats avaient été les mêmes et que la presse n'en avait pas parlé, il aurait dit 'Ca c'est encore la faute des journalistes et pourquoi les journalistes ne nous ont rien dit ?'. Donc de toute façon, on a toujours tout faux et voilà, c'est un peu notre vocation", conclut-il.

Sur le même thème
l'info en continu
Attaque à Paris : Ali Baddou animera exceptionnellement "C à vous" en direct sur France 5
TV
Attaque à Paris : Ali Baddou animera exceptionnellement "C à vous" en direct sur...
Discours lors de la convention de la droite : Eric Zemmour condamné à 10.000 euros d'amende
Justice
Discours lors de la convention de la droite : Eric Zemmour condamné à 10.000 euros...
Europe 1 : L'équipe de "Culture Médias" confinée après un cas de Covid-19, les animateurs masqués à l'antenne
Radio
Europe 1 : L'équipe de "Culture Médias" confinée après un cas de Covid-19, les...
"TPMP : Elles refont la télé" : Hapsatou Sy à la tête d'un nouveau "Grand 8" dès aujourd'hui sur C8
Programme TV
"TPMP : Elles refont la télé" : Hapsatou Sy à la tête d'un nouveau "Grand 8" dès...
Bernard Arnault prend 5% du groupe Lagardère
Business
Bernard Arnault prend 5% du groupe Lagardère
Attaque à proximité des anciens locaux de "Charlie Hebdo" : Des personnes blessées à l'arme blanche
Attaque à proximité des anciens locaux de "Charlie Hebdo" : Des personnes blessées...
Vidéos Puremedias