Gaza : Patrick Bruel répond aux "contre-vérités infâmes" dont il est la cible

Partager l'article
Vous lisez:
Gaza : Patrick Bruel répond aux "contre-vérités infâmes" dont il est la cible
Patrick Bruel fait une "<em>mise au point</em>"
Patrick Bruel fait une " mise au point " © Abaca
Le chanteur Patrick Bruel a répondu sur sa page Facebook aux "contre-vérités infâmes" dont il est la cible depuis le début des affrontements au Proche-Orient.

Patrick Bruel sort de son silence. Dans un message intitulé "Mise au point" publié aujourd'hui sur sa page Facebook, le chanteur a évoqué pour la première fois les affrontements en cours au Proche Orient.

À lire aussi
Le chauffeur d&#039;Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans &quot;C à vous&quot;
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Pascal Praud : &quot;France Inter, c&#039;est de la propagande !&quot;
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de &quot;Plus belle la vie&quot; remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

"Je n'ai jamais donné un centime à l'armée israélienne"

"Il est grand temps de faire une mise au point en réponse à certains messages qui vont vraiment trop loin et me blessent profondément. Le sujet est trop grave et va bien au-delà de ma personne, pour que je laisse s'installer des rumeurs et des contre-vérités aussi absurdes qu'infâmes" a-t-il expliqué au début de son texte. Avant de préciser : "Contrairement à ce que je peux lire avec effroi, je n'ai jamais donné un centime à l'armée israélienne, ni à une armée quelle qu'elle soit et cela ne me traversera jamais l'esprit. J'ai en revanche participé à des concerts pour des associations caritatives, pour des hôpitaux, des enfants défavorisés ou atteints de maladies rares comme j'ai pu le faire partout où on me l'a demandé".

Se décrivant comme "un homme de paix", Patrick Bruel a ensuite tenu à rappeler son engagement ancien pour la réconciliation entre Israéliens et Palestiniens. "Tous ceux qui me connaissent le savent : sur ce sujet si douloureux, mon discours n'a jamais varié. J'ai toujours prôné la création d'un Etat Palestinien qui reconnaisse l'Etat d'Israël et respecte sa sécurité et vice-versa".

Il a ensuite fait part de son émotion face aux évènements actuels au Proche-Orient : "D'où que l'on vienne, quoique l'on pense ou souffre au plus profond de soi, la réponse ne peut pas se faire sur ce terrain. Des enfants et des civils sont au coeur de cette tragédie. JUSQU'À QUAND...? Aucune cause ne peut justifier ça ! Cette escalade et ces images quotidiennes me font horreur et j'implore les responsables politiques de s'asseoir à une table de négociation. Seule une solution politique est possible et le dialogue s'impose" a-t-il expliqué.

"Tout ça ne peut conduire qu'au chaos"

L'artiste a enfin mis en garde contre une importation de ce conflit en France. "Depuis combien de temps je crie haut et fort qu'il faut arrêter de transférer ce conflit chez nous. Cet amalgame est intolérable et j'en appelle à la responsabilité collective des leaders d'opinion (politiques ou autres) pour calmer les tensions et endiguer cette dérive dangereuse pour notre République".

Et Patrick Bruel de poursuivre : "Appeler à un cessez-le-feu est plus que légitime mais pourquoi se servir de ces malheurs pour réveiller et déverser une telle haine envers des gens (juifs ou musulmans) qui n'ont rien à voir avec ce conflit. En France, en Belgique ou ailleurs, qu'ont à voir les enfants dans les écoles, les fidèles dans les lieux de cultes ou les gens dans leur quotidien avec la folie meurtrière d'un conflit malheureusement sans fin. De grâce, cessons de tout mélanger et de mettre de l'huile sur un feu déjà tellement dévastateur. Tout ça ne peut conduire qu'au chaos de part et d'autre" a-t-il mis en garde.

Avant de conclure en appelant à une mobilisation oecuménique : "Que des voix musulmanes , juives et chrétiennes entre autres, s'élèvent pour apaiser ce qui est en train de devenir une catastrophe, et ramènent le monde sur le chemin du 'vivre ensemble'...".

Sur le même thème
l'info en continu
Audiences : Quelle performance pour &quot;La flamme&quot;, la série de Jonathan Cohen sur Canal+ ?
Audiences
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur...
&quot;Bodyguard&quot; : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16 novembre
Programme TV
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16...
&quot;La Flamme&quot; : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
Séries
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son &quot;texte excessif&quot; appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
&quot;Les aventuriers&quot; : Quand le fort Boyard faisait son apparition à l&#039;écran... au cinéma (et en ruines !)
TV
"Les aventuriers" : Quand le fort Boyard faisait son apparition à l'écran... au...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du &quot;rassuriste&quot; professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Vidéos Puremedias