Gilet jaune chroniqueuse sur BFMTV : Apolline de Malherbe s'explique et déplore "la loi de la jungle"

Partager l'article
Vous lisez:
Gilet jaune chroniqueuse sur BFMTV : Apolline de Malherbe s'explique et déplore "la loi de la jungle"
Par Pierre Dezeraud Journaliste
Journaliste à puremedias.com depuis octobre 2016, Pierre Dezeraud est diplômé en histoire, journalisme, sciences politiques et communication. Après un passage au sein du groupe TF1, il rejoint puremedias.com...
Apolline de Malherbe revient sur la participation d'Ingrid Levavasseur à "Et en même temps" © BFMTV
La chaîne info du canal 15 envisageait de faire appel régulièrement à Ingrid Levavasseur, figure médiatique du mouvement des Gilets jaunes.

Il n'y aura donc pas de Gilet jaune chroniqueur sur BFMTV. Du moins, pas pour l'instant. Dans sa dernière édition, "Closer" avait révélé que la chaîne info du canal 15 souhaitait faire appel ponctuellement à Ingrid Levavasseur, figure médiatique du mouvement des Gilets jaunes. BFMTV désirait que cette dernière intervienne régulièrement dans "Et en même temps", l'émission politique dominicale d'Apolline de Malherbe. Dans un communiqué, la chaîne avait précisé que sa participation à l'émission de ce dimanche devait avoir valeur de "test".

À lire aussi
Pourquoi M6 ne diffusera pas la finale de "La France a un incroyable talent" mardi prochain ?
TV
Pourquoi M6 ne diffusera pas la finale de "La France a un incroyable talent" mardi...
"Johnny par Laeticia" : Que vaut le documentaire événement de M6 ?
TV
"Johnny par Laeticia" : Que vaut le documentaire événement de M6 ?
"Je n'en pouvais plus" : Fabienne Carat au bord des larmes sur le plateau de "Ca commence aujourd'hui"
TV
"Je n'en pouvais plus" : Fabienne Carat au bord des larmes sur le plateau de "Ca...
Journée de la laïcité : LCP diffusera demain une reconstitution avec des comédiens des débats de la loi de 1905
TV
Journée de la laïcité : LCP diffusera demain une reconstitution avec des comédiens...

Mais coup de théâtre ce week-end, Ingrid Levavasseur avait fait savoir, via son compte Facebook, qu'elle avait finalement décidé de ne pas participer à l'émission. "Face à de nombreuses menaces et intimidations, madame Levavasseur choisit de renoncer, nous le comprenons", avait ainsi annoncé BFMTV. Hier soir, dans "Et en même temps", alors qu'elle faisait son grand retour à l'antenne après son congé maternité, Apolline de Malherbe a tenu à faire une mise au point sur le sujet. "Nous avions prévu la présence d'Ingrid Levavasseur, aide-soignante, mère célibataire de deux enfants que l'on a découvert dans le contexte des Gilets jaunes", a-t-elle d'abord annoncé.

Un choix qui était contesté par la SDJ de BFMTV

"Nous avions souhaité lui proposer de prendre place autour de cette table et, en toute transparence, cette présence a même posé un débat au sein de BFMTV. C'est la vie d'une rédaction", a poursuivi l'animatrice, évoquant notamment l'inquiétude de la société des journalistes (SDJ) de la chaîne. Contestant la décision de faire appel à Ingrid Levavasseur, cette dernière s'était fendue d'un communiqué samedi dans lequel elle avait évoqué un "problème de déontologie au vu des attaques que subit la chaîne depuis le début du mouvement". Ce week-end encore, lors des manifestations de "l'acte VIII" des Gilets jaunes, BFMTV a d'ailleurs encore été la cible d'attaques. Selon la SDJ de la chaîne, une équipe de reporters et leurs agents de sécurité ont "essuyé des coups" à Rouen tandis qu'une journaliste a été légèrement blessée à Paris.

Apolline de Malherbe a ensuite défendu son choix. "Nous pensons que c'est important que toutes les voix puissent s'exprimer. Diverses opinions, divers profils... Des hommes, des femmes, Paris, la province, le monde rural, diverses professions... C'est notre rôle, c'est mon rôle de journaliste de permettre à toutes les sensibilités de s'exprimer et de montrer la France telle qu'elle est", a poursuivi la journaliste. "Nous pensions que la personnalité d'Ingrid Levavasseur pouvait le permettre mais voilà, elle a reçu des menaces très violentes de la part d'autres Gilets jaunes, qui lui ont clairement interdit, par intimidation, de venir ce soir", a-t-elle ensuite déploré.

"C'est très grave. C'est inquiétant pour le pays"

"C'est le signe que la nuance a de plus en plus de mal à trouver sa place aujourd'hui, dans une époque de clash, d'outrance et de hargne. C'est le risque de la loi de la jungle", a finalement estimé Apolline de Malherbe, concluant : "C'est très grave. C'est inquiétant pour le pays et je le regrette". puremedias.com vous propose de découvrir cette séquence.

BFMTV
BFMTV
Guerre des chaînes info : Quand BFMTV réplique à la campagne de pub de LCI sur ses audiences
"L'argent est le nerf de la guerre" : Christophe Delay et Adeline François à la rencontre des téléspectateurs de BFMTV
"N'importe quoi !" : Quand BFMTV diffuse par erreur une mauvaise version de la météo
"On parle de la fistule anale de Louis XIV" : Aurélie Casse prise d'un fou rire sur BFMTV
Voir toute l'actualité sur BFMTV
Autour de BFMTV
  • Julian Bugier
  • Ruth Elkrief
  • Olivier Mazerolle
  • Olivier Truchot
  • Altice Europe
  • Alain Marschall
  • Rachid M'Barki
  • Alba Ventura
l'info en continu
Pourquoi M6 ne diffusera pas la finale de "La France a un incroyable talent" mardi prochain ?
TV
Pourquoi M6 ne diffusera pas la finale de "La France a un incroyable talent" mardi...
"Johnny par Laeticia" : Que vaut le documentaire événement de M6 ?
TV
"Johnny par Laeticia" : Que vaut le documentaire événement de M6 ?
"Candice Renoir", "Doctor Who", "Camille & images" : Les temps forts à la télé du 24 au 30 décembre 2022
Programme TV
"Candice Renoir", "Doctor Who", "Camille & images" : Les temps forts à la télé du...
"Je n'en pouvais plus" : Fabienne Carat au bord des larmes sur le plateau de "Ca commence aujourd'hui"
TV
"Je n'en pouvais plus" : Fabienne Carat au bord des larmes sur le plateau de "Ca...
Journée de la laïcité : LCP diffusera demain une reconstitution avec des comédiens des débats de la loi de 1905
TV
Journée de la laïcité : LCP diffusera demain une reconstitution avec des comédiens...
"Je ne fais pas de caprice" : Michel Polnareff réagit aux propos de Laury Thilleman ("La fête de la chanson française")
TV
"Je ne fais pas de caprice" : Michel Polnareff réagit aux propos de Laury...