Gilets jaunes : France 3 présente ses excuses après avoir modifié une pancarte sur une photo

Partager l'article
Vous lisez:
Gilets jaunes : France 3 présente ses excuses après avoir modifié une pancarte sur une photo
Les excuses de Catherine Matausch sur France 3 © France 3
Samedi soir, certains internautes se sont étonnés de voir une photo illustrant le mouvement des Gilets jaunes avec un manifestant portant une pancarte tronquée.

La chaîne présente ses excuses. Samedi soir, le "19/20 national" de France 3 a été pointé du doigt pour avoir tronqué une pancarte tenue par un Gilet jaune lors des manifestations du week-end dernier. Vers 19h35, la présentatrice Catherine Matausch s'apprêtait à donner la parole à l'un de ses journalistes présents sur les Champs-Elysées. En arrière-plan, en studio, les téléspectateurs pouvaient voir une photo avec des manifestants devant l'Opéra de Paris. Sur l'une des pancartes tenues par les Gilets jaunes était écrit "Macron" avec un espace blanc dessous.

À lire aussi
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews
TV
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews

"Une erreur humaine a conduit à la diffusion d'une photo tronquée"

Sur Twitter, plusieurs internautes ont alors accusé France 3 d'avoir modifié la photo d'origine pour enlever une partie de la pancarte. Certains d'entre eux ont retrouvé la photo d'origine, prise par l'AFP. Sur celle-ci, il était écrit sur la pancarte "Macron Dégage". "C'est une erreur humaine. Nous en avons identifié l'origine. Cela ne se renouvellera pas", a admis le compte Twitter du journal du week-end de la troisième chaîne. Interrogée par "Libération", la chaîne a ajouté qu'une "personnelle opérationnelle est intervenue" et "la rédaction en chef n'a pas décelé la modification".

Hier soir, Catherine Matausch a présenté ses excuses au nom de la chaîne et de la rédaction aux téléspectateurs du "19/20 national". "Nous tenions à vous présenter nos excuses. Hier, dans le '19/20', une erreur humaine a conduit à la diffusion d'une photo tronquée", a déclaré la journaliste, avant de montrer la photo d'origine : "Voici cette image, derrière moi, telle qu'elle a été prise par un photographe. Nous vous devions cette explication au regard de la confiance que vous nous accordez". puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Mario Mario

Vous avez raison, "Macron dégage" qui devient comme par enchantement "Macron ...vide..." dans une photo diffusée dans le journal de F3 regardé par + de millions de personnes, ça n'a absolument rien de politique et il n'y aucune volonté (pas même de masquer la pancarte, c'est la rédaction qui le dit d'ailleurs). De quoi s'agit-il donc ? D'une autocensure ? D'un filtre ? D'une amputation ? Ha non, pardon, juste un bug graphique.



NorbertGabriel

Ils peuvent refaire un tour dans les excuses avec l'autre bidouillage qui a jouté une pancarte sur une photo.. C'est ahurissant ... Une photo est une info, et là on est dans l'infox caractérisée... Et étant donné la récidive très visible sur un sujet sensible, on peut penser que c'est une habitude, comme sur FB où les photos trafiquées pullulent, mais sur FB on sait que c'est pas fiable ..



NorbertGabriel

Je viens d'apprendre ça avec l'édito de Sonia Devillers.. Ahurissant ...



Ysabel

????????????????? sans déconner... Il ont gommé le "dégage" ????????????????



poupinae

Tu sous-entends à la femme de ménage ?



Starlight

Je ne sais pas si tu auras ce commentaire ce soir mais je t'envoie quand même ceci. On y voit déjà plus clair et ça conforte en partie ce que je pensais sur "l'erreur". En gros, ce n'est pas aussi simple que ça et il y aura certaines choses à corriger par rapport aux écrans : https://www.liberation.fr/c...



Auré

Tiens, Checknews nous apprend ce soir que l'exact inverse s'était produit il y a quelques semaines dans le JT de France 3.

Un gilet jaune sur lequel il était écrit « Macron dégage » avait été ajouté à une image de fond. J'ai hâte de savoir comment les gros niais qui hurlent à la censure sans le moindre début de preuve vont interpréter cela.



Auré

Depuis quand est-ce que l'expression « erreur humaine » implique que l'erreur soit due au hasard ? C'est dingue…



Auré

Où est la volonté d'induire en erreur dans cette image ?



Auré

La censure poursuit par définition un but politique. Soit vous avez des preuves que c'est effectivement un ordre politique, soit ce n'est pas de la censure.



Auré

C'est-à-dire ? Vous avez la preuve que la personne qui a blanchi la pancarte a une carte de journaliste ?



Starlight

A noter que Le Soir 3 diffusé le même jour a affiché la même photo mais sans être tronquée. Il s'agit donc bien d'un acte individuel situé au niveau d'une édition avec un dysfonctionnement qui a suivi dans le process. Mais attention, je n'excuse rien. Est-ce une erreur (quelqu'un pensant bien faire comme le dit SauceDZ plus haut) ou une faute ? L'enquête interne le dira.



lalo-19

C'est mieux mais pas ça.
Ce n'est pas une "erreur", pardon. Pourquoi ne pas appeler un chat un chat ? Je pense que ça passerait beaucoup mieux.



Starlight

Tenez, j'ai ça pour vous par rapport à une ancienne discussion : http://www.lefigaro.fr/medi...



Starlight

A lire : https://www.facebook.com/60...



caline27 35

c'est la faute à Poutine .



lalo-19

"Nous vous devions cette explication au regard de la confiance que vous nous accordez"
Le problème est justement qu'il n'y a PAS d'explication. Une erreur humaine ? Non, une erreur dans un nom sur un synthé, une erreur sur une carte, ça ce sont des erreurs humaines. Là, c'est un acte évidemment délibéré qui n'engage peut être pas la rédaction mais qui n'est pas une "erreur". L'interview bidon de Fidel Castro par PPDA, c'est une erreur humaine aussi dans ce cas-là.
Cette justification totalement foireuse n'ajoute que du trouble à un incident très regrettable et très sérieux.



vincetv

Une pure honte. Et ENCORE la preuve que les journalistes sont des manipulateurs !
A vomir.



DansTonTube

Sauf cas particuliers, une photo de presse n'est pas censée être modifiée. On ne floute pas une pancarte de manifestation.



EiffelNord

Certes mais cela étonnamment n'empêche pas ce genre de manip de se faire encore (peut-être sont elles plus rares). Bizarre... de perdre du temps et de l'argent à le faire (pour quelque chose de peu visible)... de nier l'évidence après dans le sens où l'acte est volontaire (double perte de crédibilité)...



Vanessa Ritchi

Qu'en pense Elise Lucet ? A quand un CASH INVESTIGATION ?



Jon75

Non, il n'y a pas de censure chez France 3.



Jacques

Quelle inconséquence dans cette explication qui n'en est pas une. Et hier ils osaient dire au Monde qu'il fallait "raison garder en ces temps de complotisme" alors qu'ils viennent littéralement de verser un réservoir d'essence sur le brasier du complotisme par cette manipulation.



L'Œil

Encore les gilets jaunes ?
Les Français se détournent d'eux, si les médias suivent, ce mouvement mourra à petit feu.



NorbertGabriel

C'est pas faux, mais on peut élargir la réflexion à tous ceux qui ont quelque chose à vendre, que ce soit son sexe, son cerveau, ses muscles ... Y compris l'artisan boulanger qui propose ses miches contre de l'argent....



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
TV
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
Bientôt un prime sur C8 pour Jean-Marie Bigard ?
TV
Bientôt un prime sur C8 pour Jean-Marie Bigard ?
Victoires de la musique classique 2020 : Le palmarès
TV
Victoires de la musique classique 2020 : Le palmarès
"Plan C" : Camille Combal au dessus du million
TV
"Plan C" : Camille Combal au dessus du million
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara au coude-à-coude avec Laurent Delahousse, Les Marseillais au plus bas
TV
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara au coude-à-coude avec Laurent...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" leader, "C à vous" à un haut niveau
TV
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" leader, "C à vous" à un haut niveau
Vidéos Puremedias