Gilets jaunes : Le journaliste Gaspard Glanz condamné pour outrage après un doigt d'honneur adressé à des policiers

Partager l'article
Vous lisez:
Gilets jaunes : Le journaliste Gaspard Glanz condamné pour outrage après un doigt d'honneur adressé à des policiers
Gaspard Glanz lors de son interpellation le 20 avril 2019
Gaspard Glanz lors de son interpellation le 20 avril 2019 © Abaca
Le reporter indépendant avait été interpellé et placé en garde à vue.

Un doigt d'honneur qui ne restera pas impuni. L'AFP rapporte que le reporter indépendant Gaspard Glanz a été condamné, ce vendredi, par le tribunal correctionnel de Paris à trente jours d'amende à 10 euros, soit 300 euros, pour avoir fait un doigt d'honneur à des policiers lors d'une manifestation des Gilets jaunes en avril. Il devra également versé 200 euros, au titre du préjudice moral, aux deux policiers qui se sont constitués partie civile. Cette sanction est alignée sur la réquisition du parquet de Paris. Sur Twitter, le journaliste a indiqué "réfléchir", avec ses avocats, à faire appel "dans les jours à venir".

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...

Jugé pour "outrage sur personne dépositaire de l'autorité publique", Gaspard Glanz avait été interpellé le 20 avril, place de la République à Paris, avant d'être placé en garde à vue et mis sous contrôle judiciaire. Sur une vidéo diffusée à l'audience, on le voit apostropher les forces de l'ordre et affirmer avoir été visé par une grenade de désencerclement. Et c'est après avoir été poussé par un policier, qu'il leur a ensuite adressé un doigt d'honneur. Pour rappel, l'interpellation du reporter, à la tête du média Taranis.news, avait suscité une vague de protestations, le projetant alors sur le devant de la scène médiatique.

À l'époque, Gaspard Glanz avait en effet reçu le soutien de nombreux syndicats et sociétés de journalistes. Pas moins de 22 SDJ, dont celles de BFMTV, des "Echos", du "Figaro", de France 2, de France 3 National, de franceinfo.fr, de France Inter, du "JDD", de "Libération", de "Mediapart", du "Monde", de RFI et de RMC avaient apporté leur "plein soutien" au reporter.

l'info en continu
"Clueless" va devenir une nouvelle série
Séries
"Clueless" va devenir une nouvelle série
"Good Doctor", "NCIS"... : Les tournages des séries américaines vont pouvoir reprendre
Séries
"Good Doctor", "NCIS"... : Les tournages des séries américaines vont pouvoir...
Audiences access 20h : "En famille" faible, l'information en forme
Audiences
Audiences access 20h : "En famille" faible, l'information en forme
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" repasse en tête, "Silence ça pousse" à un bon niveau
Audiences
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" repasse en tête, "Silence ça...
Audiences : "Vendredi, tout est permis" leader sous les 2 millions, Arte en forme
Audiences
Audiences : "Vendredi, tout est permis" leader sous les 2 millions, Arte en forme
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Presse
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Vidéos Puremedias