Grève à Radio France : Nicolas Demorand s'adresse aux auditeurs de France Inter

Partager l'article
Vous lisez:
Grève à Radio France : Nicolas Demorand s'adresse aux auditeurs de France Inter
Nicolas Demorand
Nicolas Demorand © France Inter
Une partie des personnels se mobilise contre le plan d'économies de Sybile Veil, la patronne du groupe radiophonique public.

Grève à Radio France, jour 6. Ce lundi, la Maison ronde entre dans sa deuxième semaine de perturbations liées à la grève des personnels. Les antennes demeurent plus ou moins impactées. Par exemple, sur France Inter, la matinale de Nicolas Demorand et Léa Salamé s'est déroulée normalement, à l'inverse de "Boomerang", de "Grand bien vous fasse" et de "La bande originale", tous passés à la trappe. À 9h40, "L'instant M" de Sonia Devillers a en revanche été diffusée mais avec une émission spéciale consacrée à la grève de Radio France et à la réforme de l'audiovisuel public, avec le sénateur PS David Assouline en invité.

À lire aussi
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
TV
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
TV
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version

Mais Sonia Devillers n'a pas été la seule à évoquer le mouvement de grève à l'antenne. C'est également le cas de Nicolas Demorand, le matinalier de la première station radiophonique de France. Le journaliste a consacré sa chronique des "80 secondes" à la thématique. "Un petit mot d'information pour vous, chers auditeurs. 80 secondes ce matin sur le mouvement social qui traverse les stations de Radio France. Vous avez pu remarquer que plusieurs émissions n'ont pas été diffusées la semaine dernière et remplacée par l'excellente playlist de grève" a débuté l'anchorman avant de contextualiser.

"Pourquoi prendre le risque de fragiliser Radio France ?"

"On demande à Radio France de participer au redressement des finances publiques, demande évidemment légitime et effort d'ailleurs engagé ici depuis plusieurs années" a poursuivi le journaliste avant de souligner que Radio France est "un modèle de service public" qui "répond à sa mission de proposer des programmes différents à un large public". "Ainsi, 14.4 millions d'auditeurs écoutent une radio de Radio France tous les jours, plus de 6 millions sur France Inter. C'est colossal ! Et cette adhésion, les récentes vagues d'audience montrent qu'elle s'amplifie encore et qu'un jeune public nous rejoint, c'est frappant, notamment ici à Inter" a ajouté Nicolas Demorand.

Poursuivant sa défense de la radio publique, le journaliste a estimé que Radio France remplissait également sa mission d'être un "promoteur et un défenseur de la culture" dans "ses formes les plus populaires et les plus pointues". Nicolas Demorand a ensuite affirmé que Radio France est un "champion" du numérique où le groupe radiophonique "existe puissamment". "Alors pourquoi prendre le risque (...) de fragiliser une institution qui marche, qui se transforme tous les jours ?" a-t-il fini par interroger, expliquant : "Cette question, je vous la pose amis auditeurs, par civisme et non corporatisme. Car à ce micro nous ne sommes que les dépositaires ponctuels d'une idée qui nous préexistait et qui, j'espère, nous survivra".

Moins d'excuses des "stars" à l'antenne ?

Nicolas Demorand a ensuite invité les auditeurs de France Inter à "se saisir du débat" et à faire valoir leur position auprès d'Emmanuelle Daviet, la médiatrice de Radio France. À noter que cette explication de Nicolas Demorand intervient quelques jours après la publication d'un papier du "Parisien" sur la grève à Radio France. Dans celui-ci, on pouvait lire un technicien anonyme s'agacer d'entendre les stars de l'antenne comme Nicolas Demorand s'excuser de la grève. "Ça m'agace, car moi je ne m'excuse pas de faire grève pour défendre le service public. Au contraire, j'en suis fier" déclarait ce technicien.

Nicolas Demorand
Nicolas Demorand
France Inter : Nicolas Demorand s'emporte contre une auditrice accusée de faire la propagande du Parti animaliste
Nicolas Demorand ému aux larmes par une auditrice de France Inter
Nicolas Demorand (France Inter) : "Être leader le matin, c'est important pour Radio France"
Voir toute l'actualité sur Nicolas Demorand
Autour de Nicolas Demorand
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Théo2vee

Excellente programmation Fip ! Très éclectique mais intéressante



marcelhurteloup

J'écoute deux Radio du service public, honnêtement je commence en avoir de cette grève qui dure depuis 9 jours,par moments de la journée, ils diffusent des émissions en direct,et d'un seul coup en fin d'émission,un petit message pour nous dirent qu'il sont en grève.En même temps continuer de faire grève, ça m'a permis de d'écouter d'autres radios privés, mais faut se méfié que je continue pas d'écouter ces radios par la suite.Car payé une redevance pour avoir des rediffusions toutes les vacances et les week-end, je trouve que ça fait cher.



Arnold76

Le DAB+ etc vont faire crever la radio. La radio c'est la FM, point.



Yoni

Pourquoi ne rediffusent-ils pas les excellentes émissions d'été (Les savantes avec Lauren Bastide ou encore Les savanturiers...) ou sinon des récits comme Affaires sensibles ou Sur les épaules de Darwin plutot qu'enchainer cette playlist musicale moribonde !!



REDJOHNLEROUGE

Vu ce que diffuse les musicales type NRJ pas étonnant que ça baisse. Les gens préfère aller sur Spotify ou Deezer...De plus si la prog musicale est bonne sur RF ça peut fonctionner. Sur la BBC y a Radio one musicale jeune et Radio 2 qui sont deux bonnes radios



REDJOHNLEROUGE

FIP n'est malheureusement pas reçu partout en bande FM en France.



Jacques D.

J'ai tout ça. Mais je préfère quand même la FM.




Pourquoi ne fait-il pas grève celui-là ?
Pas suffisamment payé ?




Demande un smartphone au père Noël. Même un tout pourri.
Tu pourras installer une appli radio dessus et écouter toutes les stations de la planète.
Le rêve.

PS : avec une enceinte sans fil, pas trop pourrie quand même, ça devient le pied intégral.



DansTonTube

C'est vrai que c'est mieux que le sempiternel "En raison d'appels à la grève émanant de plusieurs organisations syndicales représentatives de Radio France, nous ne sommes pas en mesure de diffuser l'intégralité de nos programmes habituels. Nous vous prions de nous en excuser" qui fait particulièrement mal à l'oreille dans la voix d'un animateur ou d'un journaliste qui, dans ces circonstances, n'a sûrement pas à être le porte parole de l'entreprise.



LeMoi

J’ai l’impression que France Info est plus impactée que France Inter :/
Heureusement que les audiences ne sont pas quotidiennes mais cumulées par interrogatoire, sinon les chiffres vont s’en ressentir.
Par contre je ne comprends pas pourquoi diffuser de la musique plutôt que rediffuser des podcasts de chroniques plus ou moins anciennes, par exemple, je trouve ça dommage...



Jacques D.

Il y a des ringards dans mon genre qui écoutent encore majoritairement la radio en FM.



Tenue correcte exigée

Avec Internet et bientôt le DAB+, c'est de plus en plus accessible.



Jacques D.

FIP c'est que quelques villes dans ce pays...



Tenue correcte exigée

Oui, mais comme je le disais FIP le fait toute l'année avec une programmation de qualité et même plusieurs radios thématiques accessibles sur smartphone et elle n'est pas classée première. La playlist de grève c'est plaisant quelques jours, après ça devient pénible, je me souviens d'une grève de trois semaines à l'époque de Mathieu Gallet ou plus personne n'écoutait.



Tenue correcte exigée

Quand on va découvrir Lagaf' sous le dernier masque, l'émotion...



Jacques D.

La finale de Mask Singer.



Jacques D.

Les radios musicales, c'est quand même assez navrant ce qu'ils diffusent. La playlist de grève est quand même très éclectique. Perso j'écoute ça avec plaisir depuis quelques jours.



Tenue correcte exigée

Noël ?



Tenue correcte exigée

Première conséquence de la grève, il n'y a pas la vidéo de la chronique, du coup ça oblige à lire le texte :)



Tenue correcte exigée

Ce serait très étonnant vu la chute libre des audiences de radio musicales depuis quelques années. Bon, il faut dire que c'est sans pub, mais FIP le fait à l'année déjà.



tikeum75

La plus incroyable période pour la France arrive. Préparez-vous.



REDJOHNLEROUGE

Et si avec "l'excellente playlist de grève" ca faisait encore plus d'audience que les émissions habituelles?



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
L'année médias 2019 vue par... Karine Ferri
Interview
L'année médias 2019 vue par... Karine Ferri
Audiences : Record historique pour "Tout le monde a son mot à dire" sur France 2
Audiences
Audiences : Record historique pour "Tout le monde a son mot à dire" sur France 2
Audiences access 20h : Record pour "Le 20h, le mag", "28 minutes", "C'est Canteloup" et "Scènes de ménages"
Audiences
Audiences access 20h : Record pour "Le 20h, le mag", "28 minutes", "C'est...
Audiences access 19h : Ingrid Chauvin et Nagui au coude-à-coude, "Quotidien" au million devant "TPMP"
Audiences
Audiences access 19h : Ingrid Chauvin et Nagui au coude-à-coude, "Quotidien" au...
Audiences : "Le Bazar de la Charité" puissant leader en hausse, final au plus bas pour "L'amour est dans le pré"
Audiences
Audiences : "Le Bazar de la Charité" puissant leader en hausse, final au plus bas...
Ligue 1 : Canal+ rachète le lot de beIN Sports et diffusera finalement la compétition jusqu'en 2024
Sport
Ligue 1 : Canal+ rachète le lot de beIN Sports et diffusera finalement la...
Vidéos Puremedias