Hollywood pourrait s'implanter... à Toulouse !

Partager l'article
Vous lisez:
Hollywood pourrait s'implanter... à Toulouse !
Par Mélanie Rostagnat Rédactrice
Hollywood Boulevard, à Los Angeles
Hollywood Boulevard, à Los Angeles © Crédits : Abaca
La préfecture a reçu une offre d'une major américaine pour construire des studios de cinéma dans une ancienne base militaire de la région.

La région de Toulouse, qui concentre l'essentiel des activités aéronautiques françaises, pourrait bien se diversifier. Alors que la base aérienne désaffectée de Toulouse-Francazal était vouée à se transformer en aérodrome d'affaires et de soutien industriel à l'aéronautique, la préfecture des Midi-Pyrénées vient de recevoir une offre d'une major américaine qui souhaiterait en faire l'un des plus grands studios de cinéma d'Europe, rapporte La Dépêche du Midi.

« Les convaincre n'a pas été très difficile »



Ce projet est à l'initiative de Bruno Granja, un architecte de 36 ans passionné de cinéma : « J'ai toujours été surpris par la ressemblance architecturale de Francazal avec les studios Warner Bros à Los Angeles. Lorsque j'ai appris que l'armée quittait les lieux (fin août 2010 - NDLR), ça a été un déclic », explique-t-il. Il contacte alors des studios américains, et ne tarde pas à trouver un repreneur, dont il devient le mandataire en France.

« Les convaincre n'a pas été très difficile », affirme-t-il avant d'ajouter : « Des hangars immenses où installer des plateaux, des locaux d'hébergement et de restauration, une piste d'atterrissage où peuvent se poser les stars en toute discrétion et décoller des hélicoptères pour des prises de vue aériennes dans les Pyrénées par exemple… Il suffit de 80 millions d'euros pour remettre les lieux en état, un investissement dérisoire comparé aux dépenses colossales englouties par la construction ex nihilo de studios de cinéma ».

Des bénéfices économiques importants



Pour convaincre les autorités françaises, la major américaine a souligné, par le biais de son avocat Maître Jacques Lavergne, l'impact économique que pourrait avoir ce projet s'il était accepté, avec notamment la création de 6..000 emplois directs et indirects. « La majorité des emplois nécessaires à la bonne marche d'un studio est issue des métiers de l'artisanat : peinture, menuiserie, coiffure, couture, cordonnerie, ferronnerie, etc., qui peuvent s'adresser à des populations en difficulté ou non-diplômées », a-t-il expliqué avant de rappeler que, dans l'industrie cinématographique, « 1 dollar investi dans une production génère 2,5 dollars de retombées pour l'économie locale ».

Les instigateurs du projet ont également mis en avant ses bénéfices touristiques : « une partie du site sera ouverte aux visiteurs, suivant une scénographie à établir mais qui s'articule généralement autour de boutiques de souvenirs, salles de cinéma, espaces de restauration et de loisirs. Plus globalement, c'est aussi tout le patrimoine naturel de Midi-Pyrénées qui doit profiter d'une formidable promotion. Les Pyrénées, les littoraux, nos villages, notre nature sauvage offrent de superbes décors qui ont déjà séduit les Américains ». L'implantation de ces studios devrait, par ailleurs, s'accompagner de la création d'une école de cinéma et de l'installation de la base européenne du Cirque du Soleil.

Des collectivités « prudentes » mais « ouvertes »



Si le projet américain est validé, la gestion des studios de Francazal sera confiée à une société d'exploitation française. Si les autorités restent pour le moment « méfiantes » et « prudentes » en raison du peu d'informations dont elles disposent, elles pourraient bénéficier du soutien des riverains, qui se sont fermement opposés à la transformation du lieu en aérodrome privé. Nul doute que les représentants de la major américaine, dont le nom est resté confidentiel, feront tout pour accélérer le processus. Leur avocat a en effet insisté sur l'« impatience de la major hollywoodienne » en affirmant qu'elle souhaiterait que « les travaux d'études et de réalisation démarrent immédiatement », afin de tourner ses premiers films à Toulouse en 2013.

l'info en continu
Coupe du monde : beIN SPORTS retire une pub qui chambrait TF1 après le couac survenu à la fin de Tunisie-France
TV
Coupe du monde : beIN SPORTS retire une pub qui chambrait TF1 après le couac...
La saison 2 de "Drag Race France" en prime ? Une nouvelle émission pour Nicky Doll... Les projets de France Télévisions
TV
La saison 2 de "Drag Race France" en prime ? Une nouvelle émission pour Nicky...
Netflix : Plus que quelques jours pour découvrir ce thriller palpitant tiré d'une histoire vraie
SVOD
Netflix : Plus que quelques jours pour découvrir ce thriller palpitant tiré d'une...
Miss France 2023 : Francis Huster, Marine Lorphelin, Kendji Girac... Le jury dévoilé
TV
Miss France 2023 : Francis Huster, Marine Lorphelin, Kendji Girac... Le jury...
Audiences Youtube : Inoxtag crée la surprise avec un concept atypique
Audiences
Audiences Youtube : Inoxtag crée la surprise avec un concept atypique
Audiences : Bilan décevant pour les 10 émissions du "Late avec Alain Chabat" sur TF1
Audiences
Audiences : Bilan décevant pour les 10 émissions du "Late avec Alain Chabat" sur...