i-TELE diffuse par erreur les images d'une fellation en gros plan

Partager l'article
Vous lisez:
i-TELE diffuse par erreur les images d'une fellation en gros plan
Une fellation... sur i-TELE. © Dailymotion
La chaîne d'informations i-TELE a diffusé par erreur lundi à 16h51 des images de fellation en gros plan issues du film de Lars Von Trier, "Nymphomaniac".

C'est une séquence assez incroyable qui s'est glissée hier dans la chronique culturelle de 16h50 d'Olivier Benkemoun sur i-TELE. Elle a été relevée sur Twitter par le chroniqueur de "Touche pas à mon poste", Bertrand Chameroy, avant que ce dernier ne retire finalement son tweet.

À lire aussi
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir sur France 2
TV
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir...
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série en clair dès samedi
Séries
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série...
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce soir a été raccourci"
Interview
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce...

Le journaliste avait choisi d'évoquer les frasques du week-end de Shia LaBeouf lors de la présentation de "Nymphomaniac" au festival de Berlin. Des images du sulfureux film de Lars Von Trier ont alors été diffusées afin d'illustrer les propos d'Olivier Benkemoun. Problème, ce ne sont pas les plus soft qui ont été montrées et on a ainsi pu voir à l'antenne des corps dénudés, des scènes de sexe mais aussi une image de fellation... en gros plan.

Une bourde qui ne devrait pas manquer d'attirer l'attention du CSA. Dans une délibération du 20 décembre 2011 relative à la protection du jeune public, ce dernier avait en effet rappelé qu'il est chargé par la loi de de protéger le jeune public des "programmes susceptibles de nuire à son épanouissement physique, mental ou moral". Le CSA avait notamment mis en garde en juin 2013 la chaîne Orange Cinéma Séries à la suite de la diffusion, dans la nuit du 21 au 22 mai, sur son service de vidéos à la demande d'un film pornographique aux abonnés qui avaient fait l'acquisition du film "The Last Son : la malédiction". Ce film était précédé du pictogramme "-18" mais accessible sans verrouillage. Un cas somme toute moins grave que celui d'i-TELE, chaîne en clair qui a diffusé des images pornographiques à une heure de grande écoute.

i-Télé présente ses excuses

Contactée par puremedias.com, i-Télé invoque une erreur de manipulation entre les deux bandes-annonces disponibles pour "Nymphomaniac", l'une soft pour tous les publics, et l'autre plus explicite. La chaîne a par ailleurs tenu à présenter ses excuses aux téléspectateurs pour cette erreur.

Ce n'est pas la première fois qu'un tel incident se produit. En avril 2012, Canal+ avait déjà commis une bourde similaire en diffusant en pleine journée des scènes X sur sa chaîne "Canal + Décalé".

Sur le même thème
l'info en continu
Pas de "Pékin Express" cet été sur M6
TV
Pas de "Pékin Express" cet été sur M6
Le confinement vu par... Laurence Boccolini
Confinement
Le confinement vu par... Laurence Boccolini
Audiences mars : TF1 leader en baisse, France 2 brille, record historique pour BFMTV, LCI et Franceinfo
Audiences
Audiences mars : TF1 leader en baisse, France 2 brille, record historique pour...
"Trop bien chez toi" : Gulli lance un nouveau programme pour les enfants confinés aujourd'hui
Programme TV
"Trop bien chez toi" : Gulli lance un nouveau programme pour les enfants confinés...
"Le Point" : Des excuses après une chronique jugée raciste de Bernard Mabille sur Sibeth Ndiaye
Presse
"Le Point" : Des excuses après une chronique jugée raciste de Bernard Mabille sur...
Daniel Cohn-Bendit sur le professeur Raoult : "Qu'il ferme sa gueule !!!"
TV
Daniel Cohn-Bendit sur le professeur Raoult : "Qu'il ferme sa gueule !!!"
Vidéos Puremedias