Dana Delany : "J'ai quitté 'Desperate Housewives' en deux jours"

Partager l'article
Vous lisez:
Dana Delany : "J'ai quitté 'Desperate Housewives' en deux jours"
Entretien avec l'une des "Desperate Housewives", qui quitte la série pour devenir l'héroïne de la nouvelle série "Body of Proof". Elle évoque son départ et sa carrière.

En direct de Monaco. A la rentrée prochaine, Dana Delany ne sera plus Katherine Mayfair, mais Megan Hunt, le personnage principal de Body of Proof. L'actrice américaine laisse derrière elle Desperate Housewives, après trois saisons de bons et loyaux services, pour tenter une nouvelle aventure, toujours sur ABC.

Actuellement à Monte-Carlo pour promouvoir cette nouvelle série, dans le cadre du Festival de Télévision, l'actrice a accordé une interview à quelques journalistes, dont Ozap. Elle revient sur son départ très soudain de Desperate Housewives, sur le scénario de la saison 6 (attention, l'article contient inévitablement quelques spoilers), et sur ce qui l'a poussée à faire le grand saut et se lancer dans cette nouvelle aventure. Elle évoque également ses choix de carrière, qui l'ont amenée à refuser Sex and the City et Desperate Housewives lors de la création de la série.

« Ces quatre femmes, ce sont presque des icônes »



Votre personnage a connu une année assez mouvementée...
Oui, c'est vrai ! On a d'abord assisté au mariage de Susan, puis j'ai passé un séjour dans un hôpital psychiatrique, avant de devenir lesbienne. C'est génial pour une actrice de jouer tout ça en une saison. Et je pense que j'ai eu la chance de faire des choses un peu plus folles que les autres Housewives, parce que je ne faisais pas partie du cast d’origine. Ces quatre femmes, ce sont presque des icônes. Mais avec moi, Marc Cherry savait qu'il pouvait prendre plus de risques. Il pouvait pousser un peu les limites, voir la réaction des fans...

Et le fait que Katherine devienne lesbienne, ça vous a été présenté comment ?
Marc Cherry m'a annoncé qu'il avait des projets intéressants pour mon personnage. Je lui ai répondu : « quoi, je vais devenir un homme ? ». Et il m'a dit en riant : « presque ! ». Alors je sais que cette scène ne mettra pas tout le monde d'accord mais certaines femmes homosexuelles étaient ravies de la manière dont les choses sont montrées, sans cliché. J'ai d'ailleurs reçu la lettre d'une femme qui me remerciait pour la beauté du geste.

C'était facile de jouer les scènes où vous êtes internée ?
Elles étaient assez dramatiques, en fait, mais oui, j’ai beaucoup aimé harceler Mike, c'était fun (Rires). Je pense que tout le monde aimerait bien être un peu comme ça, on a tous des gens qu’on aimerait suivre. Mais on ne peut pas le faire. Il y a quelques hommes qui ont rompu avec moi que j’aimerais bien surveiller !

Vous l'avez déjà fait ?
Peut-être que j’ai tapé le nom de l’un d’eux sur Google… (Rires)

« Mon départ s'est décidé en deux jours »



Du coup, Wisteria Lane, c'est fini ?
Pour l'instant, oui. J'ai arrêté de tourner en mars dernier. Puis, j'ai tourné le pilote de ma nouvelle série, et quand il a été commandé par la chaîne, Marc Cherry m'a envoyé des fleurs avec un petit mot qui disait que je serais toujours la bienvenue. C'est très gentil de sa part. Si ma série ne marche pas, je pourrais revenir, et même si elle marche, il a dit qu'il aimerait que Katherine vienne rendre une petite visite pour la dernière saison.

Comment s'est passé le départ ?
Ca s'est fait en deux jours. En une journée seulement, Marc Cherry a écrit le départ de mon personnage, qui quitte Wisteria Lane pour aller à Paris avec sa petite amie. Et ça y est, j'étais partie ! J'étais là, dans ma loge, à pleurer devant le script parce que ça s'était passé tellement vite !

« "Body of Proof" est un peu dans l'esprit de "Dr House" »



Pourquoi avoir quitté la série ?
C'était une offre que je ne pouvais pas refuser. Le président de la chaîne m'a appelée pour me demander si je serais intéressée à l'idée de faire cette nouvelle série, et j'ai d'abord été surprise. Je lui ai dit « Mais je croyais que j'avais déjà un boulot ? », et il a répondu... « Peut-être pas ! ». Donc voilà ! Et puis je suis le personnage principal, je pense que la série est bien écrite, c'est le genre de séries que les gens aiment - un drama procédural, mais avec des personnages forts. Et j'aime le changement. J'aime essayer de nouvelles choses.

Savez-vous ce qui va se passer pour Desperate Housewives ?
Je crois qu'il va encore y avoir deux saisons, la septième et la huitième, et après ce sera terminé. Sauf s'ils couvrent Marc Cherry d'argent... ! Mais je pense qu'il est fatigué. Je sais aussi que Vanessa Williams intègre le cast la saison prochaine, ça risque d'être intéressant !

Qu'est-ce qui différencie Body of Proof d'autres séries médicales ou policières ?
Les personnages. Je pense que c'est plus dans l'esprit de Dr House, car c'est un peu ce genre de personnage. J'espère que Megan Hunt parviendra à captiver les gens de la sorte.

Comment avez-vous réagi quand vous avez découvert qu'ABC avait programmé la série le vendredi soir, soirée difficile aux Etats-Unis ?

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs de la matinale de France 2 (MAJ)
TV
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h


Je ne sais pas si c'est si difficile que ça, enfin c'est ce qu'on m'a dit... Peut-être qu'ils disent ça à tout le monde ! (Rires) Je pense que c'est bon signe que CBS ait mis Les Experts : Manhattan face à nous, parce que ça veut dire qu'ils ont un petit peu peur de nous. Et avec TiVo, je ne suis pas sure que ça ait encore tellement d'importance qu'on soit diffusé le vendredi. Et puis on m'a dit que ce n'était peut-être pas plus mal : ils seront un peu moins exigeants au niveau des audiences, et ça pourrait nous donner un peu plus de temps pour nous installer.

« Mon instinct m'a dit de refuser "Sex and the City" »



Vous avez refusé un rôle dans la série Sex and the City. Vous avez aussi refusé d'être l'une des quatre Desperate Housewives d'origine. Maintenant, quand quelqu'un vous propose quelque chose, vous dites...
Oui ! (Rires) Je dis toujours oui ! C'est drôle, parce que quand j'ai rencontré Larry Hagman (J.R. dans Dallas, ndlr) hier, il m'a dit qu'Henry Fonda lui avait un jour Ne refuse jamais rien ! Et j'aurais aimé qu'Henry soit là pour me donner le même conseil ! (Rires)

Quelle leçon avez-vous apprise au cours de votre carrière ?
Je pense que c'est la leçon qu'on doit tous apprendre et réapprendre : avoir confiance en son instinct. Mon instinct m'a dit de refuser ces rôles, et il y avait une raison valable à l'époque. Personne ne sait mieux que toi ce que tu devrais faire, comment tu devrais travailler, ce à quoi tu dois ressembler... Tout le monde a toujours un avis sur tout dans ce métier, et c'est pour ça qu'il faut être soi-même, et le reste suivra.

Justement, comment réagissez-vous à la critique ? Quand un journaliste écrit, à propos de la quatrième saison de Desperate Housewives, "Engager Dana Delany est probablement la chose la plus intelligente que Marc Cherry ait jamais faite", qu'en pensez-vous ?
Je ne prends pas ça trop au sérieux - sinon je devrais aussi croire les choses négatives ! (Rires) C'est agréable, et j'apprécie beaucoup, mais j'essaie de ne pas trop leur donner d'importance.

Vous lisez au moins les critiques ?
J'essaie de ne rien lire. Je ne veux pas être influencée.

« La tendance actuelle, c'est de réduire les coûts »



Vous faites ce métier depuis quelques temps déjà. Qu'est-ce qui a changé, et qu'est-ce que vous aimeriez changer ?
Je me sens si vieille ! (Rires) La tendance actuelle, c'est de gratter un peu partout, de réduire les coûts par tous les moyens. C'est déprimant. C'est comme ça que tourne le monde aujourd'hui. Tout est détenu par des multinationales, dont les PDG gagnent énormément d'argent, et leurs actions montent. Pendant ce temps-là, les gens qui travaillent en dessous, ils gagnent moins qu'avant ! Pour nous, ça veut dire moins de voyages en première classe, partager sa loge... Ce n'est pas très glamour ! (Rires) Mais d'un autre côté, il y a beaucoup plus de chaînes de télé, donc beaucoup plus d'opportunités de séries et donc il est plus facile pour nous de trouver du travail.

Pas mal d'acteurs présents au Festival utilisent Twitter ou Facebook pour rester en contact avec leurs fans. Vous êtes adeptes de ces sites communautaires ?
Non, je n'ai que mon site officiel. Mais j'ai eu quelques soucis avec Facebook : quelqu'un se faisait passer pour moi, et contactait les gens avec qui j'étais allé au lycée, leur demandant des photos de moi. Et je n'ai découvert ça que quand un ex-petit ami m'a envoyé un e-mail, me demandant quelles photos je voulais ! (Rires) Donc j'ai dû engager un détective privé, parce que Facebook protège cette personne, pas moi. Et ils ne voulaient pas révéler son nom.

Comment ça s'est terminé ?
Ils ont accepté de fermer la page une fois que j'ai prouvé que ce n'était pas moi, mais dès qu'on en ferme une, une autre apparaît.

Et vous savez qui a fait ça ?
J'ai une petite idée, oui. Mais je ne pourrais jamais être sure.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 2 au 8 novembre 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 2 au 8 novembre 2019
"L'Express" : La SDJ et les syndicats accusent Alain Weill de "sacrifier" l'hebdomadaire
Presse
"L'Express" : La SDJ et les syndicats accusent Alain Weill de "sacrifier"...
La SDJ de Canal+ demande à CNews de "ne pas continuer sa collaboration avec Eric Zemmour"
TV
La SDJ de Canal+ demande à CNews de "ne pas continuer sa collaboration avec Eric...
"Nina" : La saison 5 arrive le 6 novembre sur France 2
Programme TV
"Nina" : La saison 5 arrive le 6 novembre sur France 2
"Mask Singer" : TF1 lance son concours événement le 8 novembre
Programme TV
"Mask Singer" : TF1 lance son concours événement le 8 novembre
"L'émission pour la Terre" : France Télé donne ce soir le coup d'envoi de sa programmation dédiée à l'Environnement
Programme TV
"L'émission pour la Terre" : France Télé donne ce soir le coup d'envoi de sa...
Vidéos Puremedias