Invictus : Réalisation classique, sobre... et très efficace

Partager l'article
Vous lisez:
Invictus : Réalisation classique, sobre... et très efficace
Un an tout juste après la claque émotionnelle qu'était "Gran Torino", Clint Eastwood nous revient avec une histoire pleine de sensibilité et d'émotions. A 80 ans, Dirty Clint ne doit plus s'arrêter de tourner !

Clint Eastwood est l'un des plus grands cinéastes classiques d'Hollywood. L'un des rares réalisateurs à traiter de sujets universels et grand public, tout en apportant sa vision de cinéaste et ses multiples thématiques et obsessions. Avec Invictus, il réussit le tour de force de nous émouvoir et nous enchanter une fois de plus. Encore un coup de maître.

Soyons honnête : Clint Eastwood est loin d'un Guy Ritchie ou d'un Tsui Hark. Ce n'est pas un déchaîné de la caméra qui offre 1000 plans à la seconde. Sa réalisation est toujours sobre, efficace et carrée. Certains parlent de classicisme - voire d'académisme - et pourtant, c'est sa plus grande force : il n'en fait jamais trop et se permet de poser sa mise en scène, afin d'apprécier à sa juste valeur la puissance de sa direction d'acteurs et la force émotionnelle de son récit.

Des acteurs fabuleux



Avec Invictus, Eastwood ne fait pas de discours moralisateur à coups de marteau, ni de sensibilisme exacerbé. Au contraire, il livre un film pudique et touchant, et n'hésite pas à délivrer un message plein d'espoir et d'humanité avec beaucoup de tendresse et de sobriété. Alors, certes, on tique un peu sur certains dialogues assez complaisants, et on peut reprocher un excès de bon sentiments (même s'il serait plutôt légitime ici), mais on ne peut critiquer la sincérité et l'implication d'Eastwood sur ce film.

Car le réalisateur est aidé dans son entreprise par un acteur extra : Morgan Freeman. A la fois juste et touchant, il offre une composition efficace et soignée de Nelson Mandela, loin des excentricités de l'Actors Studio. Matt Damon n'est pas en reste, interprétant impeccablement le rugbyman François Pienaar.

Des acteurs qui se coulent dans les thématiques récurrentes d'Eastwood (la réconciliation, le courage, la solidarité), avant qu'une image ne surgisse : le personnage de Matt Damon fait étonnamment penser au personnage de Clint dans Le Maître de guerre, un meneur d'hommes qui va guider tout le monde à la victoire.

Invictus
Invictus
Bande-annonce : "Au-delà", le nouveau Clint Eastwood avec Matt Damon et Cécile de France
Encore un nouveau film pour Clint Eastwood !
Premières séances : Clint Eastwood écrase Michel Blanc
Voir toute l'actualité sur Invictus
l'info en continu
Consigny, Caron, Pulvar, Zemmour : Les anciens d'"On n'est pas couché" s'engagent en politique
Politique
Consigny, Caron, Pulvar, Zemmour : Les anciens d'"On n'est pas couché" s'engagent...
"Le crime lui va si bien" : Claudia Tagbo reprend du service dès le vendredi 18 février sur France 2
Programme TV
"Le crime lui va si bien" : Claudia Tagbo reprend du service dès le vendredi 18...
Caroline Fourest répond aux accusations de la Société des rédacteurs de "Marianne"
Presse
Caroline Fourest répond aux accusations de la Société des rédacteurs de...
"Qui veut être mon associé ?" : M6 lance déjà les castings pour la saison 3
TV
"Qui veut être mon associé ?" : M6 lance déjà les castings pour la saison 3
Box-office France : "Spider-Man" toujours en tête, "Nightmare Alley" 3e, début encourageant pour Claude Lelouch
Cinéma
Box-office France : "Spider-Man" toujours en tête, "Nightmare Alley" 3e, début...
Audiences access 20h : Le "19.45" en forme, "Un si grand soleil" en baisse, "C à vous, la suite" en repli
Audiences
Audiences access 20h : Le "19.45" en forme, "Un si grand soleil" en baisse, "C à...