Italie : Face aux pressions politiques de Giorgia Meloni, Carlo Fuortes, directeur général de la Rai, démissionne

Partager l'article
Vous lisez:
Italie : Face aux pressions politiques de Giorgia Meloni, Carlo Fuortes, directeur général de la Rai, démissionne
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Un sujet sur Giorgia Meloni de BFMTV. © Abaca
L'administrateur délégué de la radio-télévision d'État italienne a déploré, ce lundi 8 mai 2023, "un conflit politique qui concerne (son) poste et (sa) personne".

Pression politique de Giorgia Meloni. Carlo Fuortes, l'équivalent de Delphine Ernotte en France, a annoncé, ce lundi 8 mai 2023, sa démission de la Rai. Dans un courrier adressé au ministère de l'Économie et des Finances dont il dépend, l'administrateur délégué de la radio-télévision d'État italienne a fait état des pressions exercées sur lui par ses autorités de tutelle.

À lire aussi
"Réfléchissez aux e-mails que vous envoyez" : Taclée sur son physique, une présentatrice canadienne recadre un téléspectateur en direct
International
"Réfléchissez aux e-mails que vous envoyez" : Taclée sur son physique, une...
Guerre Israël-Hamas : L'AFP "condamne avec la plus grande fermeté" la frappe qui a gravement endommagé son bureau de Gaza
International
Guerre Israël-Hamas : L'AFP "condamne avec la plus grande fermeté" la frappe qui a...
RSF annonce la libération du journaliste Mortaza Behboudi après 284 jours de détention en Afghanistan
International
RSF annonce la libération du journaliste Mortaza Behboudi après 284 jours de...
Coup d'État au Niger : France 24 et RFI "s'indignent" de la suspension de leur diffusion par la junte militaire
International
Coup d'État au Niger : France 24 et RFI "s'indignent" de la suspension de leur...

"Il y a un conflit politique qui concerne mon poste et ma personne"

"Depuis le début de l'année 2023, il y a un conflit politique qui concerne mon poste et ma personne et qui affaiblit la Rai", a-t-il déploré par écrit. Dans le même registre, il a dit avoir refusé les changements de ligne éditoriale et de programmation dictés par l'exécutif le plus à droite qu'ait connu l'Italie depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. Des consignes qui, selon lui, ne sont pas "dans l'intérêt de la Rai".

À LIRE AUSSI : Accusé de conflit d'intérêts, Richard Sharp, le président de la BBC, démissionne

Nommé par le précédent gouvernement de Mario Draghi, Carlo Fuortes était dans le viseur de Fratelli d'Italia (FDI) depuis septembre 2022, lorsque le parti d'extrême droite de Giorgia Meloni a saisi l'équivalent de l'Arcom pour dénoncer la présence à l'antenne du philosophe français Bernard-Henri Lévy. Celui-ci avait critiqué avec virulence la droite italienne mais sans débat contradictoire, alors que la campagne électorale devait s'achever quelques jours plus tard.

"Le gouvernement n'a même pas la patience d'attendre les échéances normales des mandats"

"Le gouvernement n'a même pas la patience d'attendre les échéances normales des mandats", déplore Roberto Zaccaria, ex-président de la Rai, professeur de droit constitutionnel et ex-député de gauche, interrogé par l'AFP. "Il faut avoir le respect des institutions et ne pas les manipuler pour satisfaire ses propres exigences politiques et personnelles", préconise-t-il.

Ancien directeur du Théâtre de l'Opéra de Rome, Carlo Fuortes serait pressenti par la direction de l'Opéra de Naples. Il ne devrait toutefois pas briguer le poste, selon "La Repubblica". Stéphane Lissner, actuel directeur français de l'Opéra de Naples, est en tout état de cause sur la sellette depuis l'instauration concomitante par le pouvoir d'une limite d'âge fixée à 70 ans pour les occupants des postes de direction d'établissements culturels. Selon ce même décret, le Français Dominique Meyer, à la tête de la Scala de Milan, serait aussi frappé par la limite d'âge en 2025.

Outre l'assaut lancé par le gouvernement de Giorgia Meloni sur le service public de la culture, faut-il voir dans cette séquence un nouveau signe de la dégradation des relations bilatérales entre la France et l'Italie ? Le 4 mai dernier dans "Les grandes gueules" de RMC, Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, avait jugé Giorgia Meloni "incapable de régler les problèmes migratoires". En réaction, le ministre italien des Affaires étrangères, Antonio Tajani, avait annulé un déplacement prévu le même jour à Paris et exigé "des excuses" du ministre français.

l'info en continu
Déprogrammation : Arte modifie sa grille en urgence pour rendre hommage à Anouk Aimée
TV
Déprogrammation : Arte modifie sa grille en urgence pour rendre hommage à Anouk...
"Vous attendez quoi là ? La bonne phrase" : Invitée sur France Inter, Rachida Dati s'énerve au micro de Nicolas Demorand
Radio
"Vous attendez quoi là ? La bonne phrase" : Invitée sur France Inter, Rachida Dati...
"Canal+ n'a jamais voulu discuter" des droits de la Ligue 1 : Au pied du mur, Vincent Labrune appelle Maxime Saada et Vincent Bolloré à "renouer le dialogue" avec la LFP
Plateforme
"Canal+ n'a jamais voulu discuter" des droits de la Ligue 1 : Au pied du mur,...
"'C ce soir' en campagne contre le Rassemblement national" : Sur CNews, Pascal Praud prend pour cible l'émission de Karim Rissouli sur France 5
TV
"'C ce soir' en campagne contre le Rassemblement national" : Sur CNews, Pascal...
Netflix : Cette comédie romantique culte à voir une fois dans sa vie va (très) bientôt quitter la plateforme
TV
Netflix : Cette comédie romantique culte à voir une fois dans sa vie va (très)...
"L'heure n'est plus à la neutralité" : Plus de 200 streamers appellent à voter contre l'extrême droite et pour le Nouveau Front populaire aux législatives
Internet
"L'heure n'est plus à la neutralité" : Plus de 200 streamers appellent à voter...