Jean d'Ormesson est mort

Partager l'article
Vous lisez:
Jean d'Ormesson est mort
Jean d'Ormesson
Jean d'Ormesson © Abaca
L'écrivain de 92 ans est décédé dans la nuit de lundi à mardi.

Une grande plume nous quitte. Selon sa famille à l'AFP, l'écrivain français Jean d'Ormesson s'est éteint dans la nuit de lundi à mardi à l'âge de 92 ans. L'académicien est décédé d'une crise cardiaque à son domicile de Neuilly, dans les Hauts-de-Seine. "Il a toujours dit qu'il partirait sans avoir tout dit et c'est aujourd'hui. Il nous laisse de merveilleux livres", a confié sa fille à l'AFP, l'éditrice Héloïse d'Ormesson.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs de la matinale de France 2 (MAJ)
TV
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h

Entrée à l'Académie française en 1973

Dès 1971, le romancier a marqué l'histoire de la littérature avec son livre "La Gloire de l'Empire", pour lequel il avait reçu le grand prix du roman de l'Académie française. Cet amoureux des mots avait ensuite été l'auteur de plus de quarante ouvrages : "Dieu, sa vie, son oeuvre", "Histoire de Juif errant", "La Douane de mer". Son talent d'écriture l'avait fait entrer à l'Académie française le 18 octobre 1973. Depuis la mort de Claude Lévi-Strauss en 2009, il était le doyen de l'institution.

Outre son immense carrière d'écrivain, Jean d'Ormesson était également un grand journaliste. Dès 1949, il collabore avec plus journaux comme "Paris Match", "Ouest France", "Nice Matin", avant de devenir en 1974, directeur du quotidien "Le Figaro". Ses prises de position sur les sujets de société ont fait de lui un personnage médiatique et écouté. Ainsi, il avait pris parti au débat lors du referendum de Maastricht dans un entretien avec le président François Mitterrand. D'ailleurs, en 2012, il a joué le rôle de l'ancien président de la République au cinéma dans le film de Christian Vincent, "Les Saveurs du palais".

Un rôle pour Laurent Delahousse

Il était aussi un homme de télévision et un bon client sur les plateaux du petit écran, pour commenter l'actualité politique et culturelle. Ces dernières années, il ne boudait pas les caméras et les téléspectateurs avaient été très émus par son passage dans "Le Divan de Marc-Olivier Fogiel" sur France 3. "Jean d'O" était aussi un habitué du late-show de Laurent Ruquier, "On n'est pas couché", où il n'avait pas peur d'interpeller les invités politiques, comme en janvier 2016 lorsqu'il avait alpagué Manuel Valls. Enfin, selon "Le Journal du dimanche" il y a quelques semaines, Laurent Delahousse préparait un long-métrage et avait confié le rôle principal à l'écrivain.

Jean d'Ormesson
Jean d'Ormesson
Hommage à Jean d'Ormesson : France 2 et franceinfo suivent la cérémonie dès 11h45
Jean d'Ormesson pique au vif Manuel Valls sur sa "droitisation"
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Nina Ritchie

Quel grand monsieur ! C'étais toujours un plaisir de l 'entendre raconter ses anecdotes avec son jolie phrasé !



Backpacker

"vite oublié"... ça m'étonnerait! Peu d'écrivains français ont marqué comme D'Ormesson.



Backpacker

Un grand monsieur et un immense écrivain. Mais face à ce flot d'éloges, il serait bon de se souvenir de certaines bêtises qu'il a pu dire. Par exemple une citation de je ne sais quel écrivain abruti et qui m'avait marquée tellement elle était stupide : "Les voyages rendent idiots. C'est pour ça que les jeunes filles les aiment". D'Ormesson s'est plu à ressortir cette citation débile à de nombreuses reprises. Sans parler de ses idées réactionnaires, mais chuuuuuttt,, les bobos veillent et retiennent uniquement ce qu'ils veulent! Heureux de ne pas être politiquement correct dans ce flot d'éloges.



ben-jamin2

Un grand homme qui vient de nous quitter.



Alexandre-Benoît Bérurier

Un c/c de wikipedia.



Stella

c'est quoi cette (désagréable) "mise en page" ?



Stella

D'après ma fille qui est en sciences-po, Le Figaro est devenu LE journal de référence des grandes écoles .... de mon temps, c'était Le Monde...



totoche92

Très bel extrait !

Merci pour le partage !



totoche92

Grande Tristesse ....



Sechery_K

Si dire qu'une personne va terriblement me manquer fait de moi un frustré, ça va je le vis bien.
Diantre, me voilà démasqué... Deux comptes ? Que deux comptes ? qui sait, OZAP n'est peut être qu'une vaste fumisterie pour flatter mon égo.



Baudouin alias Poenszs

Ca me donne envie de le retrouver et de le (re)lire ;-)

Merci.



Alexandre-Benoît Bérurier

Je pense que tu dois parler de ça :

En 1976, les Lettres à votre fils qui en a ras le bol
sont un cri d'amour pour les jeunes et d'espoir en leur bonheur et leur
courage. Il évoque également sans détour la plupart des problèmes de la
jeunesse : les rapports du présent avec le passé et l'avenir, la vie
scolaire, le tabac, la sono, la sexualité, la majorité à dix-huit ans,
l'homosexualité, la vitesse, la drogue, le chômage, le travail manuel,
les filles, l'amour… Trois ans plus tard, dans Lettre ouverte aux futurs illettrés,
il s'adresse à nouveau à la jeunesse, qu'il a appris à chérir durant
ses années de pédagogue, pour dénoncer le « génocide intellectuel » que
l'école inflige aux enfants.



Baudouin alias Poenszs

J'avais lu de lui (commentaire plus haut) "Lettre à votre ado qui en a ras-le-bol" (ou un titre semblable).

J'étais moi-même ado à l'époque et je me souviens avoir trouvé pas mal d'idées bien placées sur ce que je vivais au même moment ;-)



Baudouin alias Poenszs

"Mark Twain disait : "Un classique est un livre que tout le monde désire avoir lu, et que personne ne désire lire"...

C'est très juste ceci.

Pour être honnête, j'ai beaucoup aimé quelques uns de ses livres (d'Ormesson) mais il y en a d'autres que j'ai trouvés assez compliqués pour ne pas dire alambiqués.

Ce qui m'a beaucoup énervé à la fin de sa vie, c'est qu'on l'infantilisait lorsqu'il était invité sur un plateau. Sous prétexte qu'il était - très - vieux, les gens se sentaient obligés de lui parler comme si c'était un être gâteux. Ce m'a énormément gêné au cours des dernières années de sa vie. Et je constate qu'on fait la même chose avec Claude Sarraute entre autres.



Baudouin alias Poenszs

Ne lui répondez pas Caline. Il n'attend que ça pour pimenter ses pôôôvres journées bien ternes.

J'ai écrit un commentaire à la cantonade et le seul mec qui s'est senti visé et qui s'est empressé de se justifier, c'est Tonton.
Il prend tout pour lui.

Même sur une news sur le décès de Jean d'Ormesson, faut qu'il la ramène. M'étonnerait pas qu'il soit jaloux de la popularité de ce grand écrivain parce que pendant une matinée, on lui a rendu hommage et on n'a pas répondu à ses provocations stériles, vaines et creuses.



Pillsbury

C'est vrai, mais les auteurs sont nombreux a avoir été célèbres en leur temps, faire beaucoup de vente, et être retombés dans un quasi oubli : Ponson du Terrail, Féval, ou Frédéric Soulier vendaient beaucoup dans leur temps.
N'ayant jamais lu un des livres de d'Ormesson, je suis incapable de me positionner et quand bien même l'eu-je fait, je ne crois pas que mon avis compterait beaucoup. Je pense qu'il marquera notre culture, mais c'est dans plusieurs générations qu'il sera possible de dire s'il est rentré dans nos auteurs "classiques".
Je ne suis pas sûr que d'Ormesson souhaitait le devenir d'ailleurs. Mark Twain disait : "Un classique est un livre que tout le monde désire avoir lu, et que personne ne désire lire"...



Alexandre-Benoît Bérurier

( Tu me fais songer qu'il faudra un jour que j'ouvre un bouquin de Guth )



Greengan

Et bah comme ça il est content, il n'aura pas à supporter l'hommage de Hollande...



Baudouin alias Poenszs

Et après ça, Tonton ose parler d'immunité que les autres intervenants bénéficieraient sur ce forum !
Cocasse !



Aucunavis

https://uploads.disquscdn.c...



Aucunavis

"a ce qu'on ma dit" quelle tristesse d'utiliser deux comptes pour se répondre jamais vu encore ça.



Marcel Bouchu

Sans être effondré et sans partager ses convictions (pour peu que j'aie encore le droit de le dire), j'appréciais évidemment le personnage qui était fin, drôle et spirituel, mais je n'éprouvais pas le besoin de le préciser, voilà qui est fait, si vous pouviez me délivrer un certificat ce serait cool.



caline27 35

ne me faîtes surtout pas croire que ceux qui ne commentent pas le décès de Jean D'Ormesson sont tristes .
Indifférent serait plus juste .



Marcel Bouchu

Votre interlocuteur semblait regretter qu'il n'y ait pas 200 commentaires pour Jean D'Ormesson, or ceux de Michel Licorde me convenaient tout à fait et je n'ai donc pas éprouvé le besoin d'en rajouter.



caline27 35

ai je dit ça ?



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Hélène Ségara ("La France a un incroyable talent") : "Sugar Sammy va parfois trop loin"
TV
Hélène Ségara ("La France a un incroyable talent") : "Sugar Sammy va parfois trop...
Thierry Samitier regrette d'avoir comparé Frank Leboeuf à Adolf Hitler
TV
Thierry Samitier regrette d'avoir comparé Frank Leboeuf à Adolf Hitler
"Frequenstar" : L'émission culte de Laurent Boyer fait un retour surprise sur RTL
Radio
"Frequenstar" : L'émission culte de Laurent Boyer fait un retour surprise sur RTL
Amazon Channels : Bientôt une offre disponible en France
Internet
Amazon Channels : Bientôt une offre disponible en France
Box-office US : "Joker" résiste à "La Famille Addams" et à "Gemini Man", "Parasite" démarre très fort
Cinéma
Box-office US : "Joker" résiste à "La Famille Addams" et à "Gemini Man",...
Le groupe M6 cible d'une attaque de pirates informatiques samedi
TV
Le groupe M6 cible d'une attaque de pirates informatiques samedi
Vidéos Puremedias