Joachim Roncin, le créateur de "Je suis Charlie", prend la parole

Partager l'article
Vous lisez:
Joachim Roncin, le créateur de "Je suis Charlie", prend la parole
Un "Je suis Charlie" à Venise
Un "Je suis Charlie" à Venise © Abaca
Joachim Roncin a publié aujourd'hui une tribune dans "Libé" dénonçant notamment les détournements commerciaux de son slogan.

Le créateur de "Je suis Charlie" parle. Joachim Roncin, auteur du cri de ralliement devenu mondial, publie aujourd'hui une tribune dans Libération. Il rappelle comment il a créé ce slogan et cette image sur fond noir juste après l'annonce de l'attentat contre le journal satirique mercredi dernier.

À lire aussi
Zapping : Bourdin s'explique, un "patron incognito" en colère, Blanquer dans la tourmente
TV
Zapping : Bourdin s'explique, un "patron incognito" en colère, Blanquer dans la...
Audiences samedi : Records pour Anne-Claire Coudray et Alex Goude, Jean-Luc Lemoine en hausse
TV
Audiences samedi : Records pour Anne-Claire Coudray et Alex Goude, Jean-Luc...
Audiences : Mimie Mathy en tête des audiences, Dorothée leader sur FRDA-50, Records pour "Echappées belles"
TV
Audiences : Mimie Mathy en tête des audiences, Dorothée leader sur FRDA-50,...
Eric Zemmour : "Vincent Bolloré est conscient du danger de civilisation qui nous guette"
TV
Eric Zemmour : "Vincent Bolloré est conscient du danger de civilisation qui nous...

Surtout, Joachim Roncin raconte l'après, c'est-à-dire comment ce message lui a échappé pour devenir l'étendard d'une bonne partie de la planète. Ce directeur artistique au sein du magazine gratuit Stylist décrit aussi sa gêne lorsque les médias ont commencé à le contacter. "Je sais bien qu'il faut nourrir la bête mais j'avoue être troublé par cet intérêt. Il m'apparaît déplacé et indécent d'imaginer me mettre en avant. Je décide de répondre de manière sporadique à certains journaux. Dans l'idée de préciser mon intention et d'éloigner toute récupération idéologique. Puis, je refuse toutes les autres sollicitations", explique-t-il.

"Odieux et incompréhensible"

Surtout, Joachim Roncin précise qu'il écrit cette tribune pour dénoncer les tentatives de détournement de sa création à des fins commerciales. "50 dépôts auraient été déposés à l'Institut national de la propriété industrielle", dénonce-t-il. Tous refusés. "Il me semble odieux et incompréhensible qu'on puisse ne serait-ce que penser à transformer un tel message de liberté en marque" poursuit le directeur artistique. Précisant qu'il n'était en aucun cas "cette figure de leader que certains ont voulu accoler derrière l'image", il conclut en annonçant qu'il continuera "à prendre la parole pour défendre la valeur de ces trois mots 'Je suis Charlie'".

l'info en continu
Zapping : Bourdin s'explique, un "patron incognito" en colère, Blanquer dans la tourmente
TV
Zapping : Bourdin s'explique, un "patron incognito" en colère, Blanquer dans la...
"C dans l'air" reçoit les candidats à la présidentielle dès ce soir sur France 5
Programme TV
"C dans l'air" reçoit les candidats à la présidentielle dès ce soir sur France 5
Léa Salamé : "France Inter n'est pas une radio bobo parisienne"
Radio
Léa Salamé : "France Inter n'est pas une radio bobo parisienne"
Audiences samedi : Records pour Anne-Claire Coudray et Alex Goude, Jean-Luc Lemoine en hausse
TV
Audiences samedi : Records pour Anne-Claire Coudray et Alex Goude, Jean-Luc...
Audiences : Mimie Mathy en tête des audiences, Dorothée leader sur FRDA-50, Records pour "Echappées belles"
TV
Audiences : Mimie Mathy en tête des audiences, Dorothée leader sur FRDA-50,...
Eric Zemmour : "Vincent Bolloré est conscient du danger de civilisation qui nous guette"
TV
Eric Zemmour : "Vincent Bolloré est conscient du danger de civilisation qui nous...