Journaliste interpellée sur BFMTV : La voyageuse ne savait pas qu'elle était en direct

Partager l'article
Vous lisez:
Journaliste interpellée sur BFMTV : La voyageuse ne savait pas qu'elle était en direct
La voyageuse qui a interpellé la journaliste de BFMTV est une enseignante à la retraite © BFMTV
Cette anonyme a confié au site "Check News" qu'elle n'est pas une grande fan de la chaîne d'information en continu sur laquelle elle est intervenue.

Une séquence abondamment commentée. Vendredi, en début de matinée, BFMTV proposait un duplex depuis la gare de Lyon avec sa journaliste Amélie Rosique pour faire un point sur la vague de départs, à quelques heures du début des vacances de Noël et alors que la grève contre la réforme des retraites était suivie à la SNCF pour le 16e jour d'affilée. En pleine explication, Amélie Rosique avait été interrompue par une voyageuse lui reprochant d'utiliser un ton affolé pour décrire la situation, ce dont s'était défendue la professionnelle avant que l'échange ne tourne court et que la journaliste ne finisse par rendre l'antenne et ne poursuivre l'échange hors micro.

À lire aussi
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews
TV
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews

Jeannine, institutrice à la retraite

Sur les réseaux sociaux, certains ont eu vite fait de crier à la censure ou encore de reprocher à la chaîne d'information en continu d'exagérer la situation. Suite à la question d'une internaute se demandant "qu'est ce qui a valu à une journaliste de BFMTV d'être interpellée par une passante lui reprochant son 'ton' ?, "Check News", le service de vérification de "Libération" a tour à tour interrogé la journaliste et la voyageuse.

Cette dernière se prénomme Jeanine et est directrice d'école et institutrice à la retraite selon le quotidien auprès duquel elle a reconnu ne pas être une grande fan de BFMTV. Mais ce témoin inopiné assure qu'elle n'avait pas compris qu'elle était en direct et que sa critique serait par conséquent diffusée à l'antenne. Elle ne regrette cependant pas d'avoir donné le fond de sa pensée à Amélie Rosique. "Il m'a semblé (mais c'était très subjectif) que son ton pouvait laisser croire que c'était la troisième guerre mondiale dans la gare, alors que c'était très calme", assure l'invitée surprise.

"Elle a de la chance que je lui aie donné la parole"

La journaliste de BFMTV estime de son côté auprès de "Check News" que la voyageuse "a (eu) de la chance que je lui ai donné la parole". "C'est toujours risqué de donner la parole à une personne en direct, sans l'avoir "testée" avant, sans avoir discuté avec", souligne-t-elle. Et de livrer son analyse de la séquence : "Ce que j'ai compris, c'est que ça l'ennuyait qu'on fasse un direct pour raconter la galère des gens alors que derrière il y a des vraies revendications. C'est pour ça que j'ai rappelé, avant de rendre l'antenne, que plus de la moitié des gens soutenait encore ce mouvement".

Et pour Amélie Rosique, même si l'échange n'a pas pu aller à son terme, il n'est pas question de censure. "Il y a une raison simple : globalement, quand je fais des directs comme ça, on me donne deux minutes, invité compris. Donc là, on a un peu dépassé et dans l'oreillette quelqu'un a fini par me dire "stop". Non pas pour couper cette personne, mais parce qu'il y a la suite du journal derrière", rappelle la professionnelle. Pas rancunière, elle a souhaité de bonnes fêtes à son interlocutrice vendredi soir : "Bonnes fêtes Jeanine. Et sachez que je suis ravie de vous avoir eue à l'antenne !", a-t-elle tweeté en relayant l'article de "Check News". puremedias.com vous propose de revoir la séquence diffusée vendredi sur BFMTV.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Yvonne Pras

Houlà, ça sent la personne qui a une dent contre l'école!



Dotv

Allo Jeanine , c'est la planète terre , allo , y 'a qqu'un ???



Stef Lami

dixit le miltant LREM



ritch14

et faudrait lui apprendre , qu on ne dérange pas quelqu un pendant qu il fait son travail



ritch14

elle voulait son petit moment de gloire , je pense , elle a réussi .



Jacques

Quelle horreur une dame qui ne laisse pas son témoignage être manipulé. Une sale engeance en effet.



treza

L'INSTIT'" dans toute sa splendeur !!! Toujours à ramener sa science alors qu'on ne lui demande rien ; le souci de transmettre son "savoir" et surtout SA vision des choses (tout autre opinion n'étant pas à prendre en compte, puisque ce n'est pas la bonne - la sienne).... Ah, les enseignants : quelle engeance !!! Insupportables avec leur complexe de supériorité !



Cyril du 33

Cette dame ne savait pas qu'elle était dans une gare en France en 2019. Elle ne sait pas ce qu'est la retraite et n'a aucune idée de ce qu'est une grève. Elle ne faisait que passer par là et avait simplement envie de parler à quelqu'un.



Ulysse Pyrame

« Et sachez que je suis ravie de vous avoir eu à l'antenne ! »

>> de vous avoir euE à l'antenne.
(Il y a une bourde par paragraphe.)



Ulysse Pyrame

>> Elle a de la chance que je lui aiE donné la parole.

L'orthographe, chez les journalistes, est facultative.



Ulysse Pyrame

>> ce dont s'était défenduE la professionnelle…



Prof2tout

Y en a plus ,!
LREM = La Retraite En Miette !



La Sardine

Je ne connais pas l'opinion de la majorité des français. La bienveillance c'est super mais j'avoue avoir une certaine jubilation à voir nos concitoyens revendiqué de gauche revendiquer l'individualisme et fuir le collectif du régime général. Je dois dire que ça m'amuse d'autant que globalement cette réforme passera après les négociations usuelles sur le tempo de son application.



La Sardine

Jeannine est bien gentille mais on ne doit écarter aucun sujet sous prétexte que "les gens" ne sont pas capables de comprendre. "Les gens" ont un cerveau comme Jeanine et ont leur propre opinion, parfois comme Jeanine, parfois à l'inverse de Jeanine et parfois plus modérée que Jeanine.

On ne peut nier que ce mouvement met dans l'embarras un certain nombre de gens et dans la difficulté des entreprises de manière dramatique pour certains. Ne pas en parler est une faute.



Yvonne Pras

Déjà trop pour raph87, en tout cas!



Nathalie Joulia

Surtout qu'elle n'est pas si âgée que cela !



MAGNUSNORMAL

D'après le Gorafi,
cela ferait 14 ans que les journalistes de la chaîne ne sauraient pas qu'ils sont à l'antenne...

(ce qui expliquerait bcp de choses...)



walter

Déjà que le premier article consacré à la prise de micro inattendue de cette dame ne m'avait pas semblé d'une utilité absolue.. alors d'apprendre qu'elle se croyait hors antenne, je suppose que c'est du lourd en terme de journaliste mais je me demande si ça ne me parait pas encore moins essentiel que les réponses de Karine Le Marchand à votre questionnaire de fin d'année.



Yvonne Pras

Un peu de respect pour les personnes âgées, c'est possible, ou comment ça se passe?



Arnaud

Les chaînes d'information diffusent très souvent des interviews ou reportages tournées plus tôt dans la journée donc si, c'était tout à fait possible que ce ne soit pas en direct.

Et LCI est autant en direct que BFM.



arno2marcq

Comme je le pensais hier, la dame est en retraite. Facile donc d'être plus zen face aux trains annulés ou retardés contrairement à d'autres qui doivent jongler avec leur boulot.

La journaliste n'avait aucunement un ton à la "3ème guerre mondiale", elle faisait son taff tout simplement en décrivant la situation sans en faire trop. Elle avait le ton de n'importe quel journaliste sur le terrain.

Je soupçonne la Jeanine d'avoir une haute opinion d'elle (ca se voit d'ailleurs, en plus elle était directrice d'école...) et d'avoir voulu faire la maline. Je peux en voir des comme ça parfois dans les transports que je prends, genre à faire la morale aux gens.

Prends un calmant Jeanine et va te coucher ;-)



Tenue correcte exigée

Sur une chaîne info c'est quand même assez rare, encore une fois je ne parle pas du fond de ce qu'elle dit, avec lequel je suis plutôt en accord.



Arnaud

Je ne comprends pas ce que vous voulez dire, l'interview peut tout à fait être tournée et diffusée plus tard et donc pas en direct.



tikeum75

Il n'y en a plus, plus de bol, plus de chatte, c'est over !



Spontex

J'aurais bien voulu qu'elle soit Macroniste, la dame.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
TV
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
Bientôt un prime sur C8 pour Jean-Marie Bigard ?
TV
Bientôt un prime sur C8 pour Jean-Marie Bigard ?
Victoires de la musique classique 2020 : Le palmarès
TV
Victoires de la musique classique 2020 : Le palmarès
"Plan C" : Camille Combal au dessus du million
TV
"Plan C" : Camille Combal au dessus du million
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara au coude-à-coude avec Laurent Delahousse, Les Marseillais au plus bas
TV
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara au coude-à-coude avec Laurent...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" leader, "C à vous" à un haut niveau
TV
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" leader, "C à vous" à un haut niveau
Vidéos Puremedias