Julian Assange (WikiLeaks) : l'Equateur lui accorde l'asile politique

Partager l'article
Vous lisez:
Julian Assange (WikiLeaks) : l'Equateur lui accorde l'asile politique
Julian Assange, co-fondateur du site WikiLeaks
Julian Assange, co-fondateur du site WikiLeaks © Abaca
Réfugié depuis deux mois à l'ambassade équatorienne à Londres, Julian Assange, le co-fondateur de WikiLeaks, a obtenu l'asile politique, alors qu'il devait être extradé en Suède.

Nouveau rebondissement dans l'affaire du co-fondateur du site WikiLeaks, Julian Assange. Quelques jours après la publication de plus de 70.000 documents officiels de l'armée américaine sur la guerre en Afghanistan, Julian Assange avait été accusé de viol par la justice suédoise. Alors qu'il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international, il avait été arrêté par la police britannique en décembre 2010. Après avoir payé une caution de 280.000 euros, il avait été placé en liberté surveillée et avait tenté d'échapper à une extradition vers la Suède ou les Etats-Unis, où il pourrait être condamné pour espionnage, en se réfugiant dans l'enceinte de l'ambassade d'Equateur à Londres auprès de qui il demandait l'asile politique.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux gendarmes
TV
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux...

Mercredi, alors que la décision des diplomates équatoriens se faisait attendre, les autorités britanniques ont menacé de lancer un assaut contre l'ambassade du pays dans le cas où elle refuserait de livrer Julian Assange à la justice britannique. "Le Royaume-Uni a l'obligation légale d'extrader Julian Assange vers la Suède (...) et nous restons déterminés à remplir cette obligation", a déclaré un porte-parole du Foreign Office. Une menace rejettée "de la manière la plus énergique" par le ministre des affaires étrangères sud-américain qui a souligné qu'"une entrée non autorisée dans l'ambassade d'Equateur serait une violation flagrante de la Convention de Vienne" sur les missions diplomatiques.

Après deux mois d'attente, les autorités équatoriennes ont annoncé en début d'après-midi qu'elles avaient finalement décidé d'accorder à Julian Assange l'asile politique. Une décision chahutée par le Foreign Office britannique qui assure toutefois qu'elle "ne change rien". "Nous sommes déçus" par la décision de Quito, a indiqué le Foreign Office. "Mais, conformément à notre législation, M. Assange ayant épuisé toutes ses possibilités d'appel, les autorités britanniques sont dans l'obligation de l'extrader vers la Suède. (...) La décision du gouvernement équatorien ne change rien à cela".

l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 20 au 26 juin 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 20 au 26 juin 2020
"Kiffons l'été !" remplace "C que du kiff" et "A prendre ou à laisser" sur C8 à partir du 22 juin
Programme TV
"Kiffons l'été !" remplace "C que du kiff" et "A prendre ou à laisser" sur C8 à...
"La France a un incroyable talent" : Le spin-off "La bataille du jury" démarre le 23 juin sur M6
Programme TV
"La France a un incroyable talent" : Le spin-off "La bataille du jury" démarre le...
Droits télé : La Ligue de rugby et Canal+ trouvent un accord financier après l'arrêt des championnats
Sport
Droits télé : La Ligue de rugby et Canal+ trouvent un accord financier après...
Le Monde : 30 millions d'euros de manque à gagner en 2020
Presse
Le Monde : 30 millions d'euros de manque à gagner en 2020
"SWAT" : La série veut mieux représenter les relations entre la police et la communauté noire
Séries
"SWAT" : La série veut mieux représenter les relations entre la police et la...
Vidéos Puremedias