Julien Courbet (Radio Notes 2017) : "Je veux que l'émission soit le miroir de la vie de tous les jours"

Partager l'article
Vous lisez:
Julien Courbet (Radio Notes 2017) : "Je veux que l'émission soit le miroir de la vie de tous les jours"
Julien Courbet est leader sur sa tranche horaire tous les matins sur RTL
Julien Courbet est leader sur sa tranche horaire tous les matins sur RTL © Abaca
"Ça peut vous arriver", animée par Julien Courbet sur RTL, a été élue meilleure émission de conseil et de vie pratique de l'année par les internautes.

Aux commandes de "Ça peut vous arriver" sur RTL depuis 2001, Julien Courbet affiche toujours la même passion et la même envie. A l'issue des Radio Notes 2017 organisés par puremedias.com et "20 Minutes", son émission a été désignée par les internautes "émission de conseil et vie pratique de l'année". Il nous a confié ses ambitions pour la radio, mais aussi pour la télévision.

l A LIRE : Le palmarès complet des Radio Notes 2017

Propos recueillis par Christophe Gazzano.

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce soir a été raccourci"
Interview
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce...
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série en clair dès samedi
Séries
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série...

Comment accueillez-vous ce résultat ?
C'est une super nouvelle. Je n'ai jamais eu de prix en 30 ans de carrière. Je suis d'autant plus heureux que c'est le public, vos internautes et non pas les professionnels qui le distribuent. Ça me fait très plaisir et je remercie tous ceux qui ont voté pour nous.

On observe un phénomène étonnant avec votre émission : malgré sa longévité, les audiences continuent de progresser, avec 200.000 auditeurs gagnés sur un an, selon les derniers résultats Médiamétrie.
On est dans la 18e année de l'émission et elle n'a jamais été aussi puissante. Malheureusement, ou heureusement, il aura fallu aussi du temps pour trouver le parfait équilibre. Parfois, on a été un peu trop "divertissement" ou trop "magazine" et aujourd'hui, on récolte les effets du juste dosage autour de 4 curseurs : une émission divertissante, de l'action, un peu d'humour et du conseil.

Ils ont dit
"Je ne me sens pas investi d'une mission suprême"
Julien Courbet

Pensez-vous remplir une mission de service public avec "Ça peut vous arriver" sur RTL ?
Je ne me considère pas du tout comme un espèce de défenseur de la veuve et de l'orphelin. J'ai bien conscience que ce n'est qu'un métier, celui d'un animateur qui est sur un créneau qui intéresse des gens, mais je ne me sens pas investi d'une mission suprême. Mais si je suis toujours là après 18 ans, c'est parce que je pense que les gens sentent le plaisir que j'ai à être là. Le matin, je suis comme un fou quand j'arrive dans le studio, c'est comme si j'arrivais sur scène.

Votre émission est à l'antenne de 9h30 à 11h, soit 1h30 par jour et même moins d'une heure si on ne compte pas les coupures publicitaires et musicales. Vous n'aimeriez pas obtenir au moins une demi-heure de plus ?
"Ça peut vous arriver" a déjà été à l'antenne durant deux heures par la passé. Mais il faut savoir que quand j'en sors, je suis rincé. Il m'arrive parfois de partir faire des petites siestes de 20 minutes. Je suis tellement au taquet, ça rebondit tellement de tous les côtés que ça me pompe de l'énergie. Ne vaut-il pas mieux laisser les gens sur leur faim plutôt que faire cette demi-heure qui pourrait être une demi-heure de trop ? Les chiffres prouvent que c'est le bon dosage et que ça ne sert à rien d'en faire plus pour l'instant.

Ils ont dit
"'Ça peut vous arriver' part en province dès le mois de janvier"
Julien Courbet

Vous aviez annoncé en fin de saison dernière la possibilité d'envoyer Hervé Pouchol (négociateur de l'émission) faire un tour de France pour régler des problèmes sur place. Ce projet est-il toujours à l'ordre du jour ?
Oui, mais on a pris du retard à cause du déménagement (RTL quittera la rue Bayard en février prochain, ndlr). Et puis, on ne va pas se mentir, quand vous avez des bons chiffres comme ça, vous avez peur du moindre grain de sable qui vienne perturber la machine, donc vous êtes toujours très prudent avant de lancer quelque chose. Ça a donc été repoussé au mois de janvier ; on va certainement lancer cela à Lyon. Hervé va régler un ou deux problèmes en direct et ensuite accueillir tous ceux qui le souhaitent après l'émission avec leurs dossiers pour leur donner la possibilité d'avoir un contact direct avec "Ça peut vous arriver".

Combien de dossiers votre équipe reçoit-elle chaque jour ?
Mails, courriers, appels... Tout confondu, on doit être à 300-400 dossiers. On en fait quatre par jour, on doit équilibrer. On ne prend pas forcément les cas les plus graves parce que je veux que l'émission garde de la légèreté, contrairement à "Sans aucun doute" à l'époque. Je veux qu'elle soit le miroir de la vie de tous les jours. Et le miroir de la vie de tous les jours, ce n'est pas seulement des gens qui sont dans une détresse absolue. Cette émission, ce sont les bobos du quotidien : voiture non livrée, problème d'assurance, paiement de salaire, etc. Dans ces 400 dossiers reçus, beaucoup ne tiennent pas la route. Or, nous devons être béton juridiquement.

Vous vous interdisez certaines thématiques ?
On ne fait plus de droit de la famille, c'est terminé. On s'est aperçu que ça dépassait largement nos compétences, que c'était très "touchy" parce que vous n'êtes pas à l'abri de quelqu'un qui vous balance une horreur sur son mari ou sur sa femme, qui n'est peut-être pas vraie et là, vous pouvez briser la vie de quelqu'un sur un mensonge. On ne fait donc que ce qui est factuel et contractuel. On n'est pas un tribunal, la philosophie de l'émission c'est de dire : "les gars, est-ce-qu'on ne peut pas se parler et trouver une solution, plutôt qu'aller embouteiller un tribunal ?". C'est avec ce ton-là que nous essayons de régler les histoires.

D'ici quelques semaines, RTL va donc quitter la mythique rue Bayard à Paris pour Neuilly-sur-Seine, à la faveur de son rachat par le groupe M6. Vous n'êtes pas un peu nostalgique ?
Je vais avoir un petit pincement au coeur, c'est quand même 20 ans de ma vie. Mais je suis plutôt un homme tourné vers l'avenir. Je vous avouerai que ça devenait un peu vieillot ; je ne suis donc pas mécontent d'aller dans des studios ultra-modernes qui sont dignes de cette radio, peut-être une des plus grosses radios d'Europe. J'étais l'autre jour en interview en province dans des studios tout neufs de France Bleu pour mon one-man show, j'avais l'impression d'être à la NASA par rapport à nous ! C'est une nouvelle page qui démarre, mais nous n'oublierons pas les anciens locaux. Je serai heureux de pouvoir dire que j'ai fait partie de l'aventure du 22, rue Bayard.

Ils ont dit
"Dans mes rêves les plus fous, on aurait fait 500.000 téléspectateurs en fin de saison avec 'C'est que de la télé' sur C8"
Julien Courbet

Parlons un peu de votre actualité télé. "C'est que de la télé", que vous animez tous les soirs sur C8, est parvenue à s'installer en seulement quelques semaines, enchaînant record sur record. Est-ce-que cela vous surprend ?
Je suis surpris par la rapidité, en effet. Dans mes rêves les plus fous, on faisait 500.000 téléspectateurs en fin de saison (l'émission a franchi à plusieurs reprises la barre des 600.000 personnes, ndlr). On a trouvé là aussi assez rapidement le bon dosage. C'est juste extraordinaire parce que ce sont des scores de prime. On a des tout petits moyens sur cette émission et on est donc obligé chaque jour de rivaliser d'inventivité pour la rendre attractive. Ça se passe très bien, j'ai une famille, des chroniqueurs qui se sont super impliqués dans cette émission. Maintenant, je n'ose plus faire de pronostics parce que j'ai pulvérisé le mien. Déjà, si on arrive à se maintenir comme ça... Je pense que la chaîne est vraiment ravie.

Ils ont dit
"La blague de Tex ? Une mauvaise blague comme cela pourrait arriver à n'importe qui"
Julien Courbet

Indirectement, vous avez été au coeur d'une polémique il y a quelques jours avec la blague douteuse de Tex sur les violences conjugales, qu'il a racontée dans votre émission sur C8. Avez-vous été surpris par l'ampleur que tout cela a pris, allant jusqu'à entraîner la suspension des tournages des "Z'Amours" sur France 2 ? Aviez-vous été mis au courant de sa blague avant son passage ?
Non ! Il est arrivé en plateau, il a raconté une blague tout de suite. Je lui ai dit, "il faudra nous en raconter une deuxième !". Il me dit "OK" et il raconte ça, on est en direct... ("Les gars, vous savez ce qu'on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? On ne lui dit plus rien ! On vient déjà de lui expliquer deux fois !", a lancé Tex, ndlr). De toute façon, il n'a pas fait cette blague en tant qu'animateur des "Z'Amours" puisqu'il était venu pour présenter un DVD d'humour. Il est dans son rôle d'humoriste quand il fait cela : un humoriste, ça fait grincer des dents. C'est une mauvaise blague comme cela pourrait arriver à n'importe qui. Malheureusement, la blague est malvenue. S'il me l'avait dite avant, je lui aurais dit de ne pas la faire. Je trouve exagérée la proportion que tout cela a pris. J'espère que derrière, il n'y a pas de mauvaises raisons... Connaissant Tex depuis 20 ans, je peux vous dire que c'est le garçon le plus gentil, le plus respectueux des femmes que je connaisse. C'est un amour de garçon.

Avez-vous d'autres projets d'émissions avec C8 ?
Il va falloir à un moment ou à un autre qu'on évoque une ou deux émissions spéciales, mais je ne veux pas aller faire pour faire. C'est clair, net, précis. Je suis entré dans une période de ma carrière où je ne fais que des choses que je sens. On m'a par exemple proposé quelque chose, que j'ai refusé pour cette raison. Néanmoins, ils le savent à C8, on avait prévu un petit nombre de primes, il faudra les faire, sinon ça met ma boîte de production (La Concepteria, ndlr) en difficulté. J'ai accepté à la dernière minute d'animer la quotidienne mais, au départ, je ne devais faire que le vendredi. Ça a révolutionné mon planning parce que j'avais mes spectacles et tout le reste. Mais je ne suis pas inquiet, je leur ai amené des idées, ils les trouvent bien. Maintenant, il faut arriver à les placer.

Vous êtes actuellement sur scène avec votre one-man show "Jeune et joli à 50 ans". Une diffusion est-elle envisagée sur la chaîne ?
Oui, le tout est de trouver la date. Ils me parlent de décembre de l'année prochaine. Je pense que ça va se faire, bien évidemment, et en direct.

Sur le même thème
l'info en continu
Confinement : Mediawan lance demain #ALaMaison, une chaîne de télévision éphémère
TV
Confinement : Mediawan lance demain #ALaMaison, une chaîne de télévision...
Le confinement vu par... Hélène Mannarino
Confinement
Le confinement vu par... Hélène Mannarino
Timothée Chalamet et Armie Hammer partants pour la suite de "Call Me By Your Name"
Cinéma
Timothée Chalamet et Armie Hammer partants pour la suite de "Call Me By Your Name"
Le confinement vu par... Gilbert Brisbois
Confinement
Le confinement vu par... Gilbert Brisbois
"Black Widow", "Indiana Jones 5", "Mulan" : Disney dévoile les nouvelles dates de sortie de ses films
Cinéma
"Black Widow", "Indiana Jones 5", "Mulan" : Disney dévoile les nouvelles dates de...
Audiences samedi : Record historique pour "Trouvez l'intrus", "Les mystères de l'amour" au plus bas
TV
Audiences samedi : Record historique pour "Trouvez l'intrus", "Les mystères de...
Vidéos Puremedias