Kung Fu Panda 2 : On prend les mêmes et on rigole

Partager l'article
Vous lisez:
Kung Fu Panda 2 : On prend les mêmes et on rigole
S'il n’est pas aussi surprenant que le premier et que les méchants impressionnent peu, "Kung Fu Panda 2" s’avère plein de rebondissements, hilarant et porté par des dialogues savoureux.

On ne va pas vous mentir, les numéros ont rarement autant le vent en poupe que leurs prédécesseurs. Ici, c’est un peu comme dans Very Bad Trip 2, mais si on est prêts pour un deuxième tour, pourquoi pas ? DreamWorks offre un très bon, joyeux, et hilarant voyage jusqu’en Chine impériale. Kung Fu Panda 2 s’adresse aux plus jeunes dès 3 ans : il n’y a pas de côté sombre et effrayant et pas de quoi être traumatisé.

Et c'est peut-être justement le défaut de ce film : les méchants ne sont pas vraiment méchants - disons pas plus que les Dalton - et les personnages secondaires n’ont pas bien été travaillés de ce côté, que ce soient les grosses brutes ou le méchant crocodile que l’on aurait aimé plus subtils. Ils sont ici assez niais. Le paon ne fait pas penser à un méchant et fier gouverneur, son look n’est pas assez saisissant et ses paroles non plus. Il n’arrive même pas à la cheville de Gargamel quand il se fâche. Pour que le bon ait l’air de faire preuve de bravoure, il faut au moins nous offrir un bon mauvais.

Humour qui ne faiblit pas malgré le scénario basique



Si le scénario est des plus simples, à base de « je vais sauver le monde et en même temps, découvrir mes sombres et tristes origines d’orphelin », il est riche en émotion. Difficile de résister à ce beau gros nounours et ses beaux yeux, un peu comme au Chat Potté de Shrek : simple, mais efficace ! Les scènes d’action, si elles sont peu crédibles, restent très originales : ce n’est pas tous les jours qu’on peut voir un panda avancer dans la voie de la paix intérieure.

Mais ce sont surtout les dialogues qui donnent du piquant à tout le film et constituent sa colonne vertébrale. Ils sont malins, même pour les adultes, et suffisamment clairs pour être compris par les plus jeunes. Ils ne seront pas trop surpris d’apprendre que son père l’oie n’est pas son vrai père sauf dans le coeur (quelques larmes coulent, c’est trop beau).

Humour, tendresse, situations cocasses et burlesques, Kung Fu Panda 2 manque peut-être d'originalité mais il propose un cocktail détonnant. L’utilisation de la 3D est intelligente dans ce cas et permet d'admirer les fonds de paysage brumeux en couleurs pâles pour rêver à la Chine… Un bon produit de type divertissement, à mettre entre toutes les mains : les enfants seront éblouis et les adultes n’auront pu s’empêcher de rire franchement comme des enfants. DreamWorks a fait du bon travail avec ce deuxième opus et on accepterait un troisième car on s’est attachés aux personnages. Et un bon coup de franche rigolade est toujours apprécié.

Sur le même thème
l'info en continu
"Journal facho" : Le maire de Cholet condamné après des injures contre "Ouest-France"
Justice
"Journal facho" : Le maire de Cholet condamné après des injures contre...
"Incompréhensible", "ridicule" : Francis Perrin fustige le possible arrêt de "Mongeville" sur France 3
TV
"Incompréhensible", "ridicule" : Francis Perrin fustige le possible arrêt de...
Audiences samedi : "On n'est pas couché" bien suivi pour sa dernière, record pour "28 minutes"
TV
Audiences samedi : "On n'est pas couché" bien suivi pour sa dernière, record pour...
Audiences : "Les 12 coups : le combat des maîtres" leader, "Pop Show" en forte baisse
TV
Audiences : "Les 12 coups : le combat des maîtres" leader, "Pop Show" en forte...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Mes premières fois" : Une saison 2 sur Netflix ?
SVOD
"Mes premières fois" : Une saison 2 sur Netflix ?
Vidéos Puremedias