L'Algérie retire l'accréditation de France 24

Partager l'article
Vous lisez:
L'Algérie retire l'accréditation de France 24
Par Inès Goulam Ally Rédactrice / CM
Actuellement en première année de journalisme à l'IEJ - Paris après un bac scientifique, Inès est en stage chez Puremédias.
France 24 répond au retrait de ses accréditations par l'Algérie © Ait Adjedjou Karim/Avenir Pictures/ABACA
Le pays dénonce l'"hostilité manifeste et répétée" de la chaîne d'information internationale française.

France 24 chassée d'Algérie. Dimanche 13 juin, le gouvernement algérien a décidé de retirer l'accréditation de la chaîne d'information internationale française, France 24. Selon les informations de l'Algérie Press Service (APS), ce retrait est motivé par "l'hostilité manifeste et répétée" contre l'Algérie "et ses institutions, le non-respect des règles de la déontologie professionnelle, la désinformation et la manipulation ainsi qu'une agressivité avérée à l'égard de l'Algérie".

À lire aussi
"Réfléchissez aux e-mails que vous envoyez" : Taclée sur son physique, une présentatrice canadienne recadre un téléspectateur en direct
International
"Réfléchissez aux e-mails que vous envoyez" : Taclée sur son physique, une...
Guerre Israël-Hamas : L'AFP "condamne avec la plus grande fermeté" la frappe qui a gravement endommagé son bureau de Gaza
International
Guerre Israël-Hamas : L'AFP "condamne avec la plus grande fermeté" la frappe qui a...
RSF annonce la libération du journaliste Mortaza Behboudi après 284 jours de détention en Afghanistan
International
RSF annonce la libération du journaliste Mortaza Behboudi après 284 jours de...

Réagissant hier par communiqué, France 24 a fait part de son étonnement et dit "de ne pas avoir reçu d'explication" concernant ce retrait d'accréditation. "Notre couverture de l'actualité algérienne se fait dans la transparence, l'indépendance et l'honnêteté. Comme c'est le cas partout dans le monde", a affirmé la chaîne.

Des menaces il y a 3 mois

Le 13 mars dernier, le ministre algérien de la Communication avait déjà menacé la chaîne d'informations française d'un "retrait définitif" d'accréditation en raison de son "parti pris flagrant" lors de la couverture des manifestations du mouvement de contestation du gouvernement algérien, le Hirak. En réponse, la chaîne s'était défendue en affirmant qu'elle faisait son "travail le plus honnêtement possible". "Nous faisons juste notre travail de journalistes dans le respect des règles en vigueur", avait déclaré à l'AFP Marc Saikali, à l'époque, directeur de France 24, remplacé par Vanessa Burgraff depuis le 8 juin.

l'info en continu
"S'il vous plaît, ne spéculez pas" : Les créateurs de "Mon petit renne" sur Netflix appellent au calme sur les réseaux sociaux
SVOD
"S'il vous plaît, ne spéculez pas" : Les créateurs de "Mon petit renne" sur...
"Les Flammes" 2024 : Date de diffusion, nommés, Aya Nakamura... Tout savoir sur la cérémonie de récompenses du rap de W9
Musique
"Les Flammes" 2024 : Date de diffusion, nommés, Aya Nakamura... Tout savoir sur la...
"Ils sont dans un fantasme" : Thomas Legrand accuse CNews de "débattre sans chercher la vérité"
TV
"Ils sont dans un fantasme" : Thomas Legrand accuse CNews de "débattre sans...
Box-office : Le phénomène américain "Civil War" a-t-il réussi à détrôner "Kung-Fu panda" du sommet du classement français ?
Cinéma
Box-office : Le phénomène américain "Civil War" a-t-il réussi à détrôner "Kung-Fu...
"Je suis virée du plateau..." : Pascal Praud obligé d'interrompre son interview avec Marion Maréchal en direct sur CNews en raison de l'équité du temps de parole
TV
"Je suis virée du plateau..." : Pascal Praud obligé d'interrompre son interview...
"Quand on écrivait 'Mademoiselle Holmes', 'HPI' était notre référence" : La productrice de la série avec Lola Dewaere réagit aux ressemblances avec l'autre série de TF1
Séries
"Quand on écrivait 'Mademoiselle Holmes', 'HPI' était notre référence" : La...