Le gouvernement algérien menace France 24

Partager l'article
Vous lisez:
Le gouvernement algérien menace France 24
Reportage d'Euronews sur les deux ans du Hirak © Abaca
Il reproche à la chaîne internationale française son traitement du mouvement de contestation Hirak.

La tension monte entre le régime algérien et France 24. Dans un communiqué publié samedi, le ministre algérien de la Communication a menacé la chaîne de télévision internationale française d'un "retrait définitif" d'accréditation en raison de son "parti pris flagrant" dans la couverture des manifestations du mouvement de contestation du Hirak.

À lire aussi
En Afghanistan, les talibans demandent aux télévisions d'éviter les séries montrant des femmes
International
En Afghanistan, les talibans demandent aux télévisions d'éviter les séries...
Birmanie : Le journaliste américain Danny Fenster condamné à 11 ans de prison pour dissidence (MAJ)
International
Birmanie : Le journaliste américain Danny Fenster condamné à 11 ans de prison pour...
Les Etats-Unis appellent la Birmanie à libérer "immédiatement" le journaliste Danny Fenster
International
Les Etats-Unis appellent la Birmanie à libérer "immédiatement" le journaliste...
Le prix Nobel de la paix 2021 attribué aux journalistes Maria Ressa et Dmitry Muratov
International
Le prix Nobel de la paix 2021 attribué aux journalistes Maria Ressa et Dmitry...

"Le parti pris de France 24 dans la couverture des marches du vendredi est flagrant, allant jusqu'à recourir sans retenue aucune à des images d'archives pour les antidater afin de porter secours à un résidu antinational constitué d'organisations réactionnaires ou séparatistes, aux ramifications internationales", a accusé le régime algérien d'après des propos rapportés par l'AFP.

Selon le ministère, "la ligne éditoriale (de France 24, ndlr) est construite sur les slogans hostiles à notre pays, son indépendance et sa souveraineté, ses services de sécurité et à son Armée nationale populaire". "Elle s'efforce de régénérer coûte que coûte ces 'bouleversements préfabriqués' contre-révolutionnaires fomentés par des ONG ayant pignon sur rue à Paris et dans d'autres capitales européennes", a-t-il taclé.

Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, a convoqué le bureau de France 24 accrédité à Alger pour le mettre en garde "contre ce qui s'apparente à une activité subversive, illustrée par des pratiques peu professionnelles hostiles à notre pays", a précisé le communiqué, relayé par l'agence officielle Algérie Presse Service (APS).

"Nous n'avons pas d'agenda quelconque destiné à nuire à qui que ce soit"

France 24 a tenu à se défendre contre ces attaques. "Nous essayons de faire notre travail le plus honnêtement possible. Nous faisons juste notre travail de journalistes dans le respect des règles en vigueur", a réagi Marc Saikali, directeur de France 24, auprès de l'AFP. "Nous n'avons pas de parti pris et encore moins d'agenda quelconque destiné à nuire à qui que ce soit ", a-t-il assuré.

Ces menaces du gouvernement algérien interviennent alors que le Hirak a repris ses marches hebdomadaires après un an d'interruption pour cause de crise sanitaire. Ce mouvement de contestation exige toujours le démantèlement du "système" en place depuis l'indépendance en 1962, synonyme selon lui de corruption et d'autoritarisme.

l'info en continu
"Vivement dimanche" : Michel Drucker prépare des hommages à Jacques Martin et Georges Pernoud
TV
"Vivement dimanche" : Michel Drucker prépare des hommages à Jacques Martin et...
Yann Moix relaxé après les poursuites pour diffamation lancées par son frère
Justice
Yann Moix relaxé après les poursuites pour diffamation lancées par son frère
"Plus belle la vie" : Myra Tyliann quitte la série de France 3
Séries
"Plus belle la vie" : Myra Tyliann quitte la série de France 3
Audiences samedi : L'info sur Fr3 au plus haut, records pour Nagui et Ali Baddou, Alex Goude au plus bas
TV
Audiences samedi : L'info sur Fr3 au plus haut, records pour Nagui et Ali Baddou,...
Audiences : "Mongeville" largement leader, "NOPLP" devant "La chanson secrète"
TV
Audiences : "Mongeville" largement leader, "NOPLP" devant "La chanson secrète"
Caroline Roux : "Je suis essorée quand je termine 'C dans l'air'"
TV
Caroline Roux : "Je suis essorée quand je termine 'C dans l'air'"