L'année médias 2015 vue par... Yves Bigot

Partager l'article
Vous lisez:
L'année médias 2015 vue par... Yves Bigot
Par La rédaction Rédaction
L'année médias vue par Yves Bigot
L'année médias vue par Yves Bigot © Abaca
Pour la troisième saison, puremedias.com vous propose "L'année médias vue par...", votre série de fin d'année.

Que retenir de cette année médiatique ? Pour la troisième saison, puremedias.com propose sa série d'interviews des personnalités du PAF, qui vous livrent leurs coups de coeur et coups de gueule. Au tour d'Yves Bigot, directeur général de TV5 Monde.

À lire aussi
"Il y a eu des soucis" : Paul El Kharrat ("Les 12 coups de midi") revient sur sa brouille avec Jean-Luc Reichmann
TV
"Il y a eu des soucis" : Paul El Kharrat ("Les 12 coups de midi") revient sur sa...
Accusé de violences conjugales, Justin Roiland, co-créateur de "Rick et Morty", écarté de la production
TV
Accusé de violences conjugales, Justin Roiland, co-créateur de "Rick et Morty",...
RT France demande le dégel de ses fonds pour payer ses salariés
TV
RT France demande le dégel de ses fonds pour payer ses salariés
"Qui veut être mon associé ?" : L'improbable coup de poker d'Anthony Bourbon sur M6
TV
"Qui veut être mon associé ?" : L'improbable coup de poker d'Anthony Bourbon sur M6

La personnalité médiatique de l'année ?
C'est pas glorieux. Ça se joue entre Marine Le Pen, Vincent Bolloré et Donald Trump. Ou Djihadi John et les djihadistes. 2015 aura été une terrible année pour les médias comme pour l'humanité dont ils sont le reflet. En positif, et en réaction, Patrick Pelloux, Charlie Hebdo, malheureusement. Sinon, à la télé, l'omniprésent et délirant Cyril Hanouna.

La personnalité politique de l'année ?
Justin Trudeau. Le jeune nouveau Premier Ministre canadien, élu à la surprise générale, incarne sans doute, mieux encore qu'Obama, l'homme politique du XXIème siècle, moderne, direct et différent : son gouvernement, paritaire, inclut des Indiens, des Francophones, et un Ministre de la Défense sikh ! "Parce qu'on est en 2015", dit-il. Il présente les excuses du Canada aux femmes autochtones disparues et assassinées, accueille les migrants syriens et joue avec leurs enfants à l'aéroport, fait légaliser la marijuana, réinjecte des millions de dollars dans la culture et Radio-Canada. Il est beau, sportif et fils du couple Kennedy canadien. How cool can you get?

Le coup médias de l'année ?
"Dix pour cent". Pour la première fois, une série française (hors polar), chronique un univers, une profession, avec la même crédibilité, l'humour, l'auto-dérision, la satire sociale, que les séries américaines ont su le faire, des "Sopranos" à "The L Word". Le casting – autre faiblesse nationale – est imparable, des guests stars aux récurrents, les dialogues impeccables, les arches narratives soutenues, les détails délicieux de précision et d'authenticité, la réalisation parfaite, le résultat enthousiasmant parce qu'il permet ce que la télévision – pas seulement de service public – doit être : parler au plus grand nombre tout en satisfaisant les connaisseurs. Bravo à France 2 d'avoir cru en Dominique Besnehard et d'avoir respecté son public. Seule question : combien d'épisodes, de saisons possibles à ce niveau ?

Le mensonge médiatique de l'année ?
"Tout va bien".

L'émission TV de l'année ?
"300 Millions de critiques", le talk-show culturel francophone de TV5 Monde, diffusé le samedi à 17 heures. Présenté par Guillaume Durand, entouré de Michel Cerrutti (RTS), Mathieu Dugal (Radio-Canada), Alain Gerlache ou Pascale Bourgaux (RTBF), Estelle Martin, Lise-Laure Etia, Slimane Zhégidour, Patrick Simonin (TV5Monde) et des guests (Olivier Poivre d'Arvor, Arnaud Viviant, Jeanne Cherhal, Jack Lang, Christine Goguet), l'actualité culturelle en 52 minutes, de Kinshasa à Mons, de Québec à Montreux, d'Alger à Beyrouth, de Metz à La Nouvelle-Orélans, en images et dans la bonne humeur.

L'émission radio de l'année ?
"Les Informés" de France Info pour la nouveauté et le talent moderne de Jean-Baptiste Pernin, "Les Grosses Têtes" de RTL pour la continuité si française (haute culture et bas instincts) et le renouvellement réussi par Laurent Ruquier, "Si tu écoutes j'annule tout" sur France Inter pour l'humour, le fond et la liberté de ton de Charline et Alex, leur belgitude aussi, si salutaire dans un environnement tellement figé, frileux, endormi sur ses certitudes.

Le dérapage médias de l'année ?
L'annulation de "Des paroles et des actes" après le no show de Marine Le Pen. Si une chaîne nationale de service public, la deuxième du pays en audience, se met à la merci de la présence d'un invité, quel qu'il soit, elle se met en difficulté, et permet à d'autres d'exercer sur elle le même type de chantage à l'avenir.

Le/la journaliste de l'année ?
Audrey Crespo-Mara, impeccable de rigueur et de professionnalisme cet été sur TF1, bonne intervieweuse, sans minaudage ni fanfaronnage.

L'animateur/animatrice de l'année ?
Michel Drucker, Terminator vendu avec le poste, qui a justement publié "Une année pas comme les autres" (Robert Laffont) : 50 ans de télé, and counting. Fait roi des Akans le 4 décembre à Abidjan, dans "C'est midi", le talk show de la RTI en marge des Trophées francophones du cinéma présidés par Julie Gayet et présentés par Estelle Martin et Eric M'Boua. En attendant son Never Ending Tour de souvenirs sur scène, répété auprès de moi pendant un aller-retour sur la terre des ses ancêtres, en Roumanie.

La personnalité médiatique qui marquera 2016 ?
Si on pouvait éviter Marine Le Pen, Donald Trump et les djihadistes, ça serait bien non ? Cyril Hanouna ?

Yves Bigot
Yves Bigot
Yves Bigot reconduit à la tête de TV5 Monde
La blague douteuse du patron de TV5 Monde sur Jean-Luc Delarue
L'année médias 2016 vue par... Yves Bigot
Voir toute l'actualité sur Yves Bigot
l'info en continu
"Il y a eu des soucis" : Paul El Kharrat ("Les 12 coups de midi") revient sur sa brouille avec Jean-Luc Reichmann
TV
"Il y a eu des soucis" : Paul El Kharrat ("Les 12 coups de midi") revient sur sa...
Audiences : Bilan catastrophique pour la mini-série "Meurtre au polonium - l'affaire Litvinenko" sur M6
Audiences
Audiences : Bilan catastrophique pour la mini-série "Meurtre au polonium -...
"Rien ne justifie mon comportement" : Denis Brogniart accusé de faits graves par d'anciennes collaboratrices
Personnalités
"Rien ne justifie mon comportement" : Denis Brogniart accusé de faits graves par...
Audiences : Record historique pour Estelle Denis sur RMC Story
Audiences
Audiences : Record historique pour Estelle Denis sur RMC Story
Télé.visionnaire : Le sport, vecteur d'innovation et de communication pour les marques
Business
Télé.visionnaire : Le sport, vecteur d'innovation et de communication pour les...
Audiences access 19h : L'élimination de Manon offre un record à "N'oubliez pas les paroles"
Audiences
Audiences access 19h : L'élimination de Manon offre un record à "N'oubliez pas les...