L'année médias 2017 vue par... Julien Arnaud

Partager l'article
Vous lisez:
L'année médias 2017 vue par... Julien Arnaud
Julien Arnaud
Julien Arnaud © G. GUSTINE / LCI
Pour la cinquième saison, puremedias.com vous propose "L'année médias vue par...", votre série de fin d'année.

Que retenir de cette année médiatique ? Pour la cinquième saison, puremedias.com propose sa série d'interviews des personnalités du PAF, qui vous livrent leurs coups de coeur et coups de gueule. Au tour de Julien Arnaud, présentateur joker du 20 Heures de TF1 - qu'il retrouvera dès le 25 décembre - et co-animateur de "La République LCI" avec Roselyne Bachelot.

À lire aussi
"S'ils ne viennent pas, je pète tout !" : Eric Brunet furieux après un énorme problème technique sur RMC
Radio
"S'ils ne viennent pas, je pète tout !" : Eric Brunet furieux après un énorme...
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique, "MacGyver" faible sur M6
Audiences
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique,...
Thierry Ardisson quitte C8
TV
Thierry Ardisson quitte C8

La personnalité médiatique de l'année ?
Johnny superstar. On s'est rendu compte au moment de sa mort de l'importance qu'il avait eu dans nos vies. Je n'étais pas un très gros fan, mais je le suis devenu en réécoutant ses titres le soir de sa disparition. C'était vraiment le boss.

La personnalité politique de l'année ?
Histoire de ne pas répondre Macron, je vais dire François Hollande. Je ne me suis pas remis de la banderole que lui a érigé le PS le jour de sa sortie de l'Elysée. Un "Merci" géant !

Le coup médias de l'année ?
Sans conteste le débat sur TF1 avant le 1er tour de la présidentielle. La chaîne a tenu bon pour s'en tenir aux 5 plus gros, ce qui a permis d'avoir du fond. Parce que franchement, les égalités de temps de parole entre Cheminade et Macron, c'est un dévoiement du débat démocratique.

Le mensonge médiatique de l'année ?
François Fillon au 20h, et son "je me retire si je suis mis en examen". Il fait un gros pari ce soir-là. Il le perd. Et il ne respecte pas sa parole. Impardonnable.

L'émission TV de l'année ?
Une série. "Stranger Things". Qui nous ramène dans l'univers de E.T., en plus flippant. J'ai adoré retomber dans les 80's. Plus généralement, Netflix confirme son statut de plateforme la plus créative sur les séries.

L'émission radio de l'année ?
"Les papilles font de la résistance". Une pépite, à écouter sur Europe 1 le samedi, à 18h. Olivier Poels nous emmène à sa table, et on a vraiment l'impression de trinquer avec lui. Il renouvelle le genre de l'émission gastronomique.

Le dérapage médias de l'année ?
"La guerre aux musulmans", l'expression d'Edwy Plenel sur "Charlie Hebdo". Moi, je suis Charlie. La liberté de caricaturer est totale. Sans limite. Point.

Le flop TV/radio de l'année ?
Le débat de l'entre deux-tours. Le grand classique de la vie politique française, gâché par les outrances de Marine Le Pen. Elle l'a d'ailleurs reconnu par la suite. Dommage.

Le/la journaliste de l'année ?
Ronan Farrow. Le journaliste qui a révélé le scandale Weinstein, dans le "New Yorker". Au passage, il est aussi le fils adoptif de Woody Allen, ce qui donne une dimension shakespearienne à cette affaire.

L'animateur/animatrice de l'année ?
Roselyne Bachelot ! Je l'ai vue s'adapter en quelques secondes au format chaîne info, tout en gardant sa personnalité. Chapeau.

La personnalité médiatique qui marquera 2018 ?
Didier Deschamps. Parce qu'il va devenir l'égal de Beckenbauer, en remportant la Coupe du monde comme entraîneur, après l'avoir gagnée comme joueur. Vraiment hâte !

Julien Arnaud
Julien Arnaud
L'année médias 2016 vue par... Julien Arnaud
Julien Arnaud à propos de son image lisse : "Je présente un journal, pas un concert de rock"
TF1 va proposer des mardis soirs 100% info
Voir toute l'actualité sur Julien Arnaud
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
bigtv

Quelle honte ce " merci " .....



jeuneetcon

J'allais répondre exactement la même chose ! Tant pis, j'ai été trop lent cette fois-ci !!!
En tout cas je trouve cette réponse méprisante même pour les électeurs qui, grâce à leurs convictions, votent pour les "petits candidats"... tout comme le débat en lui-même !



AlexyPass

Je crois que j'ai couché avec lui. Sa tête me dit quelque chose.



Baudouin alias Poenszs

Des réponses argumentées d'un journaliste discret qui n'a pas besoin de faire la course au buzz pour bien exercer son métier.
Je ne suis pas spécialement d'accord avec tout ce qu'il dit mais au moins il développe avec convictions.



pupuce

La pancarte du triomphe.

https://uploads.disquscdn.c...



Le Père LaCritique

Pas d'accord avec son analyse sur Macron et Cheminade : au titre de quoi l'un est-il plus légitime que l'autre ? Aujourd'hui, oui, mais il y a un an, les intentions de vote étaient sensiblement les mêmes pour les 2. J'ai toujours trouvé ce débat à 5 très litigieux, car au titre de quoi TF1 s'est-elle arrogée le droit de définir ses 5 finalistes ? Les sondages ? On a vu le peu de crédit qu'on pouvait leur accorder. Pour moi, un tel débat se fait avec tous les candidats. Ou mieux : ne doit pas se faire, car il ne représente aucun intérêt.
Pour le reste, Julien Arnaud se démarque de la majorité de ceux qui sont passés ici avant lui : des réponses pas toujours convenues, et surtout des réponses étayées ! Well done !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Merci pour votre intégrité" : Yann Moix rend hommage à Thierry Ardisson sur C8
TV
"Merci pour votre intégrité" : Yann Moix rend hommage à Thierry Ardisson sur C8
Coupe du monde féminine : Ada Hegerberg (ballon d'or féminin 2018) rejoint le dispositif de TF1
Sport
Coupe du monde féminine : Ada Hegerberg (ballon d'or féminin 2018) rejoint le...
"On doigte son électorat" : L'énorme lapsus d'Anaïs Bouton dans "Zemmour & Naulleau"
TV
"On doigte son électorat" : L'énorme lapsus d'Anaïs Bouton dans "Zemmour &...
Palmarès du Festival de Cannes 2019 : La Palme d'or à "Parasite" de Bong Joon-ho
Cinéma
Palmarès du Festival de Cannes 2019 : La Palme d'or à "Parasite" de Bong Joon-ho
Coudray/Bouleau, Lapix/Delahousse, Marschall, Ferrari, Crespo-Mara... : Le dispositif des chaînes pour les Européennes
TV
Coudray/Bouleau, Lapix/Delahousse, Marschall, Ferrari, Crespo-Mara... : Le...
Audiences samedi : La cérémonie de clôture du Festival de Cannes en hausse, Nagui et Nikos Aliagas au coude-à-coude
Audiences
Audiences samedi : La cérémonie de clôture du Festival de Cannes en hausse, Nagui...
Vidéos Puremedias