L'année médias 2018 vue par... Matthieu Belliard

Partager l'article
Vous lisez:
L'année médias 2018 vue par... Matthieu Belliard
Matthieu Belliard
Matthieu Belliard © Wladimir Simitch – Capa Pictures – Europe 1
Durant tout le mois de décembre, les personnalités du PAF vont retracer l'année médias écoulée pour puremedias.com.

Que retenir de l'année médiatique écoulée ? Pour la sixième année, puremedias.com a proposé à plusieurs personnalités de revenir sur ces douze derniers mois, avec la désormais traditionnelle "Année médias vue par...". Au tour de Matthieu Belliard, animateur de la tranche 17h/20h sur Europe 1.

À lire aussi
La décennie médias vue par... Bernard Montiel
Année médias
La décennie médias vue par... Bernard Montiel
La décennie médias vue par... Greg Ascher
Année médias
La décennie médias vue par... Greg Ascher
La décennie médias vue par... Evelyne Thomas
Année médias
La décennie médias vue par... Evelyne Thomas
La décennie médias vue par... Bruno Jeudy
Année médias
La décennie médias vue par... Bruno Jeudy

La personnalité médiatique de l'année ?
Alexandre Benalla. En quelques jours, son nom est devenu connu de tous. Il est apparu aux yeux du public sur une vidéo choquante. Il a ensuite surpris lors de ses auditions au Sénat. Il a enclenché, donné le coup d'envoi de cette séquence difficile pour l'exécutif. Séquence qui n'est toujours pas terminée.

La personnalité politique de l'année ?
Nicolas Hulot. C'est son départ du gouvernement qui rebat les cartes politiques. Plusieurs questions posées : la sincérité du président sur la question écologique, les limites de la société civile en politique, le pouvoir du politique face aux lobbies, la transition écologique en général...

Le coup médias de l'année ?
Le "Gilet Jaune". Pas le mouvement, ni les revendications multiples. Mais celui qui a eu l'idée de cet objet anodin "moche, qui ne va avec rien, mais qui peut vous sauver la vie". Aujourd'hui, certains disent "on est dans le noir et on veut être visibles !". Mais la réalité c'est que c'est un coup marketing de génie.

Le mensonge médiatique de l'année ?
Plus qu'un mensonge, un menteur médiatique. Donald Trump. Habile manipulateur du commentaire politique.

L'émission TV de l'année ?
Evidemment la Coupe du Monde de foot. Avec une préférence pour le match France-Argentine. Après des matchs de poule assez ternes, c'est le moment où l'on s'est dit que les Bleus étaient forts. Belle affiche, match à suspense, dénouement agréable et "frappe de batard" de Pavard. Tout y était.

L'émission radio de l'année ?
Arrivé à Europe 1 fin août, j'étais nettement moins sensible que les autres au déménagement de la radio. Mais la dernière soirée Rue François Ier dans une rédaction emplie de cartons. Ca reste quelque chose. Je suis assez heureux d'avoir pu assister à la dernière émission d'Europe 1 à cette adresse, la fin antenne de l'antenne dans le studio Coluche. Les adieux d'une équipe à une adresse historique. Avant le nouveau départ, c'était quelque chose d'assez émouvant.

La série de l'année ?
Celle que j'aimerais enfin voir. "The Handmaid's Tale". En attendant l'ultime saison de "Game Of Thrones". Pas le temps...

Le dérapage médias de l'année ?
La condescendance des journalistes au démarrage de la mobilisation des gilets jaunes. Entre mépris de classe et incompréhension totale. Il faut que l'on soit capable de toujours et tous les jours se remettre en question.

Le flop TV/radio de l'année ?
Depuis quelques temps, j'ai réduit la voilure. Je regarde très peu la TV et je télécharge la radio en podcasts. Mais, s'il y a une émission qui est un flop à mes yeux, c'est bien le concours Miss France. C'est un concept archaïque et misogyne. L'existence de ce concours et de cette émission me gêne profondément. Plus qu'un boycott, je souhaite vivement que l'on fasse rêver les petites filles d'aujourd'hui avec des ambitions moins vulgaires.

Le/la journaliste de l'année ?
Ça n'est pas un véritable "fait d'armes". Mais je veux saluer Jean-Wilfried Forquès. Ami et confrère de BFMTV agressé en faisant son travail lors d'une manifestation de Gilets Jaunes à Toulouse. Rien de dramatique au final, mais ça doit nous interpeller. Et à travers lui, il faut absolument qu'on se pose des questions sur cette difficulté des journalistes à exercer sur le terrain, en France, en 2018.

L'animateur/animatrice de l'année ?
Nikos Aliagas. J'aurai pu l'inscrire dans la catégorie "journaliste de l'année", après avoir écouté ses interviews en cette rentrée. C'est une personne que je ne connaissais pas il y a quelques mois : il m'a impressionné par son calme, sa sérénité et son humilité surtout. A n'en point douter, un de ceux qui ont la capacité à redonner confiance aux auditeurs dans notre traitement de l'info. Et puis surtout : c'est un vrai homme de challenge.

La personnalité médiatique qui marquera 2019 ?
Place aux jeunes ! La vraie réponse spontanée, c'est Kylian MBappé. Evidemment. Il arrive à allier le palmarès d'un champion du monde et la promesse d'un avenir radieux. Mais j'aimerai que des profils comme Greta Thunberg soient des inspirations pour tous. Cette suédoise qui veut faire une grève de l'Ecole pour la planète. Une adolescente qui vient rappeler aux adultes leur responsabilité dans l'Etat catastrophique de notre environnement.

Votre meilleur souvenir TV/radio de l'année ?
Evidemment mes adieux à RMC. Après 10 ans à apprendre, progresser, évoluer. A m'y faire de vrais amis surtout. Toute l'équipe m'a fabriqué un merveilleux dernier souvenir pour ma dernière. J'étais très ému. J'ai par la suite reçu beaucoup de messages d'auditeurs très touchants. C'est de très loin mon meilleur souvenir radio/TV de l'année 2018 !

l'info en continu
"TPMP" : Un spectateur ayant fait un malaise évacué en direct
TV
"TPMP" : Un spectateur ayant fait un malaise évacué en direct
Fin du cinéma, nouvelle offre de séries : Comment France 5 veut révolutionner sa case du lundi soir
Séries
Fin du cinéma, nouvelle offre de séries : Comment France 5 veut révolutionner sa...
Chronologie des médias : Délais raccourcis pour voir les films sur Canal+ et les plateformes de streaming
SVOD
Chronologie des médias : Délais raccourcis pour voir les films sur Canal+ et les...
Michel Drucker : "Je me verrais bien continuer une dizaine d'années" la télévision
TV
Michel Drucker : "Je me verrais bien continuer une dizaine d'années" la télévision
"Vous êtes un faux-cul" : Gilbert Collard raccroche au nez de Jean-Marc Morandini sur CNews
TV
"Vous êtes un faux-cul" : Gilbert Collard raccroche au nez de Jean-Marc Morandini...
Jean-Pierre Pernaut ministre de Nicolas Dupont-Aignan : Le journaliste décline l'offre faite en direct sur France 2
TV
Jean-Pierre Pernaut ministre de Nicolas Dupont-Aignan : Le journaliste décline...