L'année médias 2018 vue par... Rebecca Fitoussi

Partager l'article
Vous lisez:
L'année médias 2018 vue par... Rebecca Fitoussi
Rebecca Fitoussi
Rebecca Fitoussi © Public Sénat / Wlad Simitch / Capa Pictures
Durant tout le mois de décembre, les personnalités du PAF vont retracer l'année médias écoulée pour puremedias.com.

Que retenir de l'année médiatique écoulée ? Pour la sixième année, puremedias.com a proposé à plusieurs personnalités de revenir sur ces douze derniers mois, avec la désormais traditionnelle "Année médias vue par...". Au tour de Rebecca Fitoussi, tête d'affiche de Public Sénat où elle anime l'émission quotidienne "On va plus loin".

À lire aussi
La décennie médias vue par... Bernard Montiel
Année médias
La décennie médias vue par... Bernard Montiel
La décennie médias vue par... Greg Ascher
Année médias
La décennie médias vue par... Greg Ascher
La décennie médias vue par... Evelyne Thomas
Année médias
La décennie médias vue par... Evelyne Thomas
La décennie médias vue par... Bruno Jeudy
Année médias
La décennie médias vue par... Bruno Jeudy

La personnalité médiatique de l'année ?
Alexandre Benalla. C'est incontestablement l'homme qui a provoqué l'une des plus importantes affaires politiques et donc médiatiques de l'année. Il a concentré sur lui médias français et internationaux. Son audition au Sénat a été suivie par des milliers de personnes. À cette occasion, Public Sénat a d'ailleurs enregistré un record d'audience. L'affaire a également permis aux Français de découvrir le travail des sénateurs et elle a montré à quel point le Sénat pouvait être un lieu de transparence et de rigueur.

La personnalité politique de l'année ?
Donald Trump, décidément indétrônable dans cette catégorie. Par ses tweets et ses prises de positions tapageuses, le président américain continue de surprendre les plus grands observateurs de l'actualité internationale. Son imprévisibilité et son impulsivité bousculent tous les codes. Il provoque, il perturbe, il déstabilise les dirigeants de la planète. Qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, il est certain que son mandat marquera l'Histoire, et pas seulement celle des Etats-Unis. Et ce n'est probablement pas terminé !

Le coup médias de l'année ?
Pour cette catégorie, je pense à la séquence médiatique des perquisitions du domicile de Jean-Luc Mélenchon et celles du siège de la France Insoumise. L'opération aurait pu se produire relativement discrètement, or, cela s'est transformé en coup médiatique exceptionnel avec la complicité des militants du parti qui ont su faire usage de tous les outils dont ils disposaient pour crier au scandale. Entre les caméras de télévision, les Facebook-live, les tweets et les interventions en plateau, l'affaire a pris une dimension médiatique nouvelle. Un nouveau cap a été franchi dans l'utilisation des médias.

Le mensonge médiatique de l'année ?
L'affaire Jamal Khashoogi et les mensonges du royaume Saoudien. Pendant plusieurs jours, L'Arabie Saoudite a tenté de faire croire à son innocence dans l'assassinat barbare du journaliste. Et heureusement, comme souvent, que des journalistes ont eu le courage d'enquêter et de diffuser la vérité, preuves à l'appui.

L'émission TV de l'année ?
Une réponse beaucoup plus légère cette fois : "Le Mag de la Coupe du Monde" présenté par Denis Brogniart sur TF1. Le programme a su nous faire vivre les avants et après-matches d'un Mondial exceptionnel. Tout cela dans une ambiance chaleureuse, conviviale, et pas trop technique.

L'émission radio de l'année ?
Sans hésiter une seconde, la matinale de France Info. J'ai écouté toute l'année celle de Bruce Toussaint, dont j'adorais le petit édito d'introduction, vers 6h59, je craignais que son départ ne me fasse zapper, et il s'est avéré que Marc Fauvelle a parfaitement su prendre le relai. Le ton n'est pas le même, mais la rigueur et la maîtrise sont toujours au rendez-vous. J'ajouterais aussi mon coup de coeur pour le " Trio du 5/7 " qui précède de quelques minutes le coup d'envoi de la matinale, avec Edwige Coupez et " Prenez soin de vous ", Jean-Matthieu Pernin et " Vous en parlerez aujourd'hui " et Emmanuel Cugny pour " Le brief eco ". Info et bonne humeur garanties !

La série de l'année ?
La série israélienne "Fauda". LA SERIE à voir absolument. Elle décrit le quotidien d'une unité de forces spéciales israéliennes avec une attention particulière à l'humain. Les doutes, la détermination, la haine mais aussi la pitié, l'empathie, la solidarité... Tous les sentiments contradictoires ressentis à la fois par les Israéliens et les Palestiniens y sont décrits, et cela donne un autre visage du conflit.

Le dérapage médias de l'année ?
Le message récemment publié sur Facebook par l'insoumise Sophia Chikirou au sujet des journalistes qui ont été agressés sur les Champs-Elysées en marge de la manifestation des Gilets Jaunes. Les journalistes, les rédacteurs en chef, les patrons de chaines ont probablement pas mal de tort, il y a très certainement un travail de remise en question à faire côté médias, mais ce genre de discours tellement facile, tellement peu approfondi intellectuellement, me semble extrêmement dangereux.

Le flop TV/radio de l'année ?
Et bien justement Le Media fondé par Sophia Chikirou. Rongé par les divisions, les démissions en cascade, les conflits internes... La preuve qu'on ne peut pas et qu'on ne doit pas être journaliste et militant. Quelle crédibilité ? Quelle audience ?

Le/la journaliste de l'année ?
Dans ce contexte si hostile aux médias, c'est un coup de chapeau général que j'ai envie de donner aux journalistes de chaines infos. Pas à un ou une journaliste star, non... A tous ces journalistes anonymes qui vont seuls sur le terrain, qui donnent tout ce qu'ils peuvent, qui ne comptent pas leurs heures, qui travaillent à n'importe quelle heure du jour et de la nuit, qui sacrifient vie sociale et vie familiale pour répondre à la demande toujours plus grande des rédacteurs en chef et qui en prime, font de plus en plus souvent face à l'agressivité de la rue. Je leur dis Courage !

L'animateur/animatrice de l'année ?
C'est un duo d'animateurs sportifs que je veux saluer, Grégoire Margotton et Bixente Lizarazu. Leur voix et leur complicité sont entrées dans l'Histoire du foot français. Merci à eux !

La personnalité médiatique qui marquera 2018 ?
Elle ne marquera pas l'année 2018 mais elle m'a marquée moi par son choix aussi étonnant que courageux : Sandrine Quétier qui a décidé de sortir de sa zone de confort sur TF1 pour se lancer dans une carrière de comédienne. Le choix n'a pas dû être facile, donc bravo !

Rebecca Fitoussi
Rebecca Fitoussi
L'année médias 2016 vue par... Rebecca Fitoussi
l'info en continu
Natacha Polony : "Caroline Fourest va prendre ses responsabilités sur ce qu'elle pense de 'Marianne'"
TV
Natacha Polony : "Caroline Fourest va prendre ses responsabilités sur ce qu'elle...
Départ de Clément Rémiens : "Ici tout commence" dévoile son nouveau générique
TV
Départ de Clément Rémiens : "Ici tout commence" dévoile son nouveau générique
TF1 diffusera la demi-finale de l'Euro de handball demain soir en prime
Sport
TF1 diffusera la demi-finale de l'Euro de handball demain soir en prime
"Blanche-Neige" : Le remake de Disney remplacera les sept nains par des "créatures magiques"
Cinéma
"Blanche-Neige" : Le remake de Disney remplacera les sept nains par des "créatures...
"Face à Baba" : Jean-Luc Mélenchon invité de Cyril Hanouna ce soir sur C8
Programme TV
"Face à Baba" : Jean-Luc Mélenchon invité de Cyril Hanouna ce soir sur C8
"Zone interdite" : La préfecture du Nord ferme un restaurant de Roubaix montré dans l'émission de M6 dimanche
TV
"Zone interdite" : La préfecture du Nord ferme un restaurant de Roubaix montré...