L'arrêt de TPS Star irrite l'Autorité de la concurrence

Partager l'article
Vous lisez:
L'arrêt de TPS Star irrite l'Autorité de la concurrence
Par Julien Bellver Rédacteur en chef

Co-rédacteur en chef de puremedias.com, Julien Bellver est diplômé de l'Institut Pratique de Journalisme (IPJ). Passionné par les nouvelles technologies et les médias, il a collaboré à plusieurs émissions...

TPS Star.
TPS Star. © DR
Le ton monte entre Canal + et l'Autorité de la concurrence qui ne voit pas d'un très bon oeil l'arrêt programmé de TPS Star le 4 avril prochain.

La fermeture de la chaîne TPS Star le 4 avril prochain n'est pas du goût de l'Autorité de la concurrence. A en croire le quotidien économique Les Echos ce matin, les Sages ont adressé à Canal + par courrier leurs "plus expresses réserves" à ce sujet. En cause, les engagements prix par le groupe au moment du rachat de TPS en 2007. La chaîne premium TPS Star (0,1% de PDA nationale selon Médiamétrie) faisait partie du lot et son maintien sur le marché était l'un des 59 engagements souscrits par Canal+ devant le régulateur. Or, la chaîne devait respecter ces engagements pendant une durée de 5 ans, c'est-à-dire jusqu'en janvier 2012.

À lire aussi
"C'est notre obsession" : La radio mise plus que jamais sur les réseaux sociaux pour attirer les jeunes
Business
"C'est notre obsession" : La radio mise plus que jamais sur les réseaux sociaux...
Cesar 2023 : un acteur exclu de la liste des révélations après sa mise en examen pour viols
Business
Cesar 2023 : un acteur exclu de la liste des révélations après sa mise en examen...
"45 millions d'euros d'économies" : Delphine Ernotte révèle sa stratégie pour boucler le budget de France Télévisions
Business
"45 millions d'euros d'économies" : Delphine Ernotte révèle sa stratégie pour...
"On est passé de vomir un arc en ciel à des filtres utiles" : Comment Snapchat veut accentuer sa mue en 2023
Business
"On est passé de vomir un arc en ciel à des filtres utiles" : Comment Snapchat...

Vigilance de la concurrence

Ce n'est pas la première fois que l'Autorité de la concurrence tape sur les doigts du groupe privé. Fin 2011, mécontente des manquements de Canal+ à ses engagements, l'Autorité de la concurrence a décidé d'annuler son autorisation à la fusion Canalsat/TPS. Le groupe de Bertrand Méheut a dû notifier de nouveau l'opération et s'apprête à négocier de nouveaux engagements avec le gendarme de la concurrence.

"Dans son courrier, l'Autorité exprimerait des réserves en soulignant que Canal + impose une décision majeure alors même que le rachat de TPS Star doit être à nouveau autorisé" note Les Echos. Le CSA pourrait par ailleurs s'en mêler très vite. C'est à lui que revient la décision d'autoriser ou de refuser la restitution de la fréquence sur la TNT payante de TPS Star. Le patron de M6, Nicolas de Tavernost, à qui on a contraint le maintien de Paris Première sur la TNT payante, observera probablement cette décision avec beaucoup d'attention.

l'info en continu
Fin de Tunisie/France coupée sur TF1 : La chaîne écrit à la FIFA pour "déplorer un préjudice pour ses téléspectateurs"
TV
Fin de Tunisie/France coupée sur TF1 : La chaîne écrit à la FIFA pour "déplorer un...
Mylène Demongeot est morte
Cinéma
Mylène Demongeot est morte
La plateforme Paramount+ arrive en France aujourd'hui
SVOD
La plateforme Paramount+ arrive en France aujourd'hui
"C à vous" : Anne-Élisabeth Lemoine terrorisée par un rat géant, hilarité en plateau
TV
"C à vous" : Anne-Élisabeth Lemoine terrorisée par un rat géant, hilarité en...
"28 minutes" : Une programmation spéciale pour la fin d'année sur Arte
Programme TV
"28 minutes" : Une programmation spéciale pour la fin d'année sur Arte
"13 Heures" de France 2 : Pourquoi Julian Bugier ne présentera pas le journal ce jeudi ?
TV
"13 Heures" de France 2 : Pourquoi Julian Bugier ne présentera pas le journal ce...