L'Etat envisage de vendre des fréquences TV aux opérateurs télécoms

Partager l'article
Vous lisez:
L'Etat envisage de vendre des fréquences TV aux opérateurs télécoms
Par Benjamin Meffre Rédacteur en chef
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
TNT
TNT © puremedias
Pour renflouer ses caisses, l'État s'apprêterait à vendre pour 3 milliards d'euros de fréquences TV aux opérateurs télécoms. Une décision qui inquiète certains professionnels de la télévision.

Toujours à court d'argent frais, l'Etat cherche désespérément à vendre ses "bijoux de famille". D'après Les Echos, il aurait récemment déniché une nouvelle pépite : les fréquences télé destinées à la TNT. A en croire le quotidien économique, l'Elysée aurait ainsi donné son feu vert à une vente dont elle espère tirer 3 milliards d'euros. Ces fréquences ne seraient pas vendues aux chaînes de télévision mais aux opérateurs de téléphonie mobile. L'argument des autorités pour justifier une telle transaction est simple : avec l'arrivée de la 4G et l'explosion de la consommation de vidéos sur les mobiles, les opérateurs ont besoin de toujours plus de débit que ces nouvelles fréquences devraient pouvoir leur offrir.

À lire aussi
Free dépose plainte contre Netflix
Téléphonie mobile
Free dépose plainte contre Netflix
Free déverrouille la 4G
Téléphonie mobile
Free déverrouille la 4G
SFR écope d'une amende de 40 millions d'euros
Téléphonie mobile
SFR écope d'une amende de 40 millions d'euros
Fusion de SFR et Virgin : Une amende de 80 millions d'euros infligée à Altice
Téléphonie mobile
Fusion de SFR et Virgin : Une amende de 80 millions d'euros infligée à Altice

Mais cette analyse est loin de faire l'unanimité. Certains professionnels s'inquiètent des conséquences d'une telle vente pour la télévision. Les fréquences prochainement cédées devaient en effet permettre aux chaînes de passer toutes progressivement à une diffusion en haute définition, puis, dans les années à venir, en ultra haute définition. A en croire une source proche du dossier citée par notre confrère, "cette décision signifie purement et simplement que la haute définition ne pourra pas être généralisée à l'ensemble des chaînes et que l'ultra haute définition, l'étape d'après, ne pourra jamais être lancée".

L'Etat pressé

Même les opérateurs de téléphonie mobile, bénéficiaires supposés de l'opération, ne semblent que modérément satisfaits de cette annonce, à en croire Le Monde. Car cette décision n'interviendrait pas au bon moment, leurs trésoreries respectives ayant été attaquées ces derniers mois par deux évènements majeurs.

Les achats passés de fréquences tout d'abord. En 2011, les opérateurs ont tous dû en acquérir de nouvelles pour un montant estimé entre 600 millions et 1 milliard d'euros. L'arrivée tonitruante de Free ensuite. Les offres low cost lancées par Xavier Niel en 2012 ont forcé les opérateurs historiques (Orange, SFR, Bouygues Telecom) à s'aligner et à rogner leurs marges. Ce manque de cash ne devrait cependant pas les empêcher de sauter sur l'occasion. Les négociations seraient déjà engagées avec Bercy et l'Etat, pressé de conclure le deal, serait même prêt à leur accorder des délais de paiement pour une vente dès 2016.

l'info en continu
Ligue des champions : Canal+ rafle tout
Sport
Ligue des champions : Canal+ rafle tout
Chris Pratt, Channing Tatum, Liam Neeson... : Quelles nouveautés sur Amazon Prime Video en juillet 2022 ?
SVOD
Chris Pratt, Channing Tatum, Liam Neeson... : Quelles nouveautés sur Amazon Prime...
Programmes de rentrée : La chaîne M6 mise sur la continuité... et quelques nouveautés
Programme TV
Programmes de rentrée : La chaîne M6 mise sur la continuité... et quelques...
"Stranger Things", "Better Call Saul", "Resident Evil"... : Quelles sorties sur Netflix en juillet 2022 ?
SVOD
"Stranger Things", "Better Call Saul", "Resident Evil"... : Quelles sorties sur...
Dana Hastier quitte Radio France
Radio
Dana Hastier quitte Radio France
"Drag Race France" : France 2 diffusera finalement l'émission chaque samedi soir
TV
"Drag Race France" : France 2 diffusera finalement l'émission chaque samedi soir