La campagne 2012 de Nicolas Sarkozy et son très coûteux "studio de télé itinérant"

Partager l'article
Vous lisez:
La campagne 2012 de Nicolas Sarkozy et son très coûteux "studio de télé itinérant"
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Nicolas Sarkozy lors de l'un de ses "super-meetings", celui du Trocadéro, le 1er mai 2012
Nicolas Sarkozy lors de l'un de ses "super-meetings", celui du Trocadéro, le 1er mai 2012 © Abaca
Dans "Big Magouilles", une journaliste de "Libération" dévoile le coût très élevé des moyens vidéo mis en oeuvre durant la campagne 2012 de Nicolas Sarkozy afin de fournir les meilleurs images possibles aux chaînes de télévision.

Les révélations sur le financement de la campagne de 2012 de Nicolas Sarkozy se multiplient depuis plusieurs semaines. Aujourd'hui, Libération publie des extraits du livre de l'une de ses journalistes depuis partie à "L'Obs", Violette Lazard, sur l'affaire Bygmalion. Baptisé "Big Magouilles", ce dernier révèle notamment la facture "médiatique" très lourde des 44 meetings du candidat UMP à la présidentielle.

À lire aussi
Sollicité par La France Insoumise, Guillaume Meurice refuse d'être candidat aux législatives après son licenciement de France inter
Politique
Sollicité par La France Insoumise, Guillaume Meurice refuse d'être candidat aux...
"Si, je vous fais la leçon !" : Un journaliste de BFMTV recadre en direct Matthieu Valet (RN) qui a révélé la source d'un article de RTL
Politique
"Si, je vous fais la leçon !" : Un journaliste de BFMTV recadre en direct Matthieu...
Elections législatives : Un chroniqueur de CNews devient candidat RN dans le Territoire de Belfort
Politique
Elections législatives : Un chroniqueur de CNews devient candidat RN dans le...
Sébastien Chenu confirme que le Rassemblement national privatisera l'audiovisuel public en cas de victoire du RN aux législatives
Politique
Sébastien Chenu confirme que le Rassemblement national privatisera l'audiovisuel...

"Une régie capable d'émettre un signal vidéo de la qualité d'une télévision"

Pour son champion, le parti a en effet mis en oeuvre un dispositif vidéo, son et lumière de très grande ampleur. Violette Lazard estime ainsi dans son livre que ces trois postes de dépenses ont représenté à eux-seuls entre 50 et 60% de la facture totale. "Du jamais vu", explique-t-elle.

Pourquoi de telles dépenses ? Parce que la campagne de Nicolas Sarkozy a été conçue comme un "studio de télévision itinérant". "Dans l'équipe Sarkozy, tout est organisé pour finir assez tôt afin que les images soient reprises dans le 20 heures du soir, puis tournent en boucle sur BFMTV et i-Télé" explique ainsi Libé. Bien consciente de l'impact des images dans la communication politique, l'équipe de campagne UMP a ainsi fait en sorte de "privatiser" celles des meetings de son candidat, qu'elle produit et fournit clés en main aux chaînes de télé, notamment d'info en continu.

Pour fournir les meilleurs images possibles, le parti n'a pas lésiné sur les moyens. La société Leni, un sous-traitant de Bygmalion, a par exemple été chargé pour 4 millions d'euros de fournir toutes les prestations vidéo de la campagne. Dans ce prix est notamment compris l'utilisation d'une régie haute définition digne d'une grande chaîne de télévision. L'UMP a également apporté un soin tout particulier aux lumières pendant ses réunions politiques. Le parti a ainsi embauché un directeur photo payé 5.000 euros par meeting afin de "veiller à la qualité et l'harmonie".

Une grue télescopique louée 15.000 euros

Outre la technique, le grand show télévisuel qu'a représenté la campagne 2012 de Nicolas Sarkozy a aussi nécessité l'embauche d'un réalisateur respecté. Après Renaud Le Van Kim, le producteur et réalisateur du "Grand Journal de Canal+" en 2007, l'équipe de communication de Nicolas Sarkozy a cette fois fait appel à Yves Barbara. Réalisateur indépendant, ce dernier avait auparavant travaillé longtemps à France 3, notamment sur le "19/20", "Thalassa" et "Faut pas rêver". Pour l'ensemble des meetings de la campagne, il aurait touché près de 60.000 euros hors taxes.

Libération explique qu'Yves Barbara voyait grand, exigeant notamment la location d'une grue télescopique pour un montant de 15.000 euros par meeting. L'ambition était encore et toujours de disposer des meilleurs images possibles, cette caméra devant permettre de "balayer la foule d'en haut" et d'ainsi donner "une impression de force, de marée humaine".

Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy
"Il ne fallait pas poser la question ?" : Accrochage entre Nicolas Sarkozy et Amandine Bégot sur RTL
Nicolas Sarkozy : "Il y a tant de choses qui me font peur, mais pas David Pujadas"
Article sur Nicolas Sarkozy : La SDJ du "Parisien" condamne "fermement" la dépublication
Condamné pour corruption, Nicolas Sarkozy sera l'invité du "20 Heures" de TF1 mercredi
Voir toute l'actualité sur Nicolas Sarkozy
Autour de Nicolas Sarkozy
  • Barack Obama
  • Laurent Gerra
  • Jean Sarkozy
  • Marine Delterme
  • Doc Gyneco
  • Bernard Lavilliers
  • Faudel
l'info en continu
"Mask Singer" 2024 : Qui se cache derrière l'Avatar, le deuxième enquêteur mystère de la saison ? Découvrez les indices et nos pronostics
TV
"Mask Singer" 2024 : Qui se cache derrière l'Avatar, le deuxième enquêteur mystère...
Vente d'albums : Carton en première semaine pour le premier album de Pierre Garnier ("Star Academy")
Musique
Vente d'albums : Carton en première semaine pour le premier album de Pierre...
Sollicité par La France Insoumise, Guillaume Meurice refuse d'être candidat aux législatives après son licenciement de France inter
Politique
Sollicité par La France Insoumise, Guillaume Meurice refuse d'être candidat aux...
Diffusion Euro de football 2024 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Euro de football 2024 : Le calendrier des retransmissions chaîne par...
"Nous avons hâte de le retrouver" : Olivier Ménard bientôt de retour dans "L'Equipe du Soir" après son agression
TV
"Nous avons hâte de le retrouver" : Olivier Ménard bientôt de retour dans...
"Céline Dion avait besoin d'expliquer comment elle avait menti" : Anne-Claire Coudray dévoile les coulisses de son entretien événement avec la star
TV
"Céline Dion avait besoin d'expliquer comment elle avait menti" : Anne-Claire...