La presse française s'allie contre les GAFA

Partager l'article
Vous lisez:
La presse française s'allie contre les GAFA
La presse s'unit contre les GAFA.
La presse s'unit contre les GAFA. © Abaca
Plusieurs organisations professionnelles de la presse écrite ont créé hier l'Alliance de la presse d'information générale.

L'union fait la force. La semaine dernière, à Strasbourg, le parlement européen a donné son feu vert à la création d'un droit voisin, qui obligerait les géants du web à payer la presse en contrepartie de l'exploitation de ses contenus. Avec le vote de cette nouvelle régulation européenne des GAFA, la presse écrite française a décidé de créer hier l'Alliance de la presse d'information générale (Apig) pour parler d'une seule voix et défendre au mieux ses intérêts.

À lire aussi
Audiences : "Koh-Lanta" leader s'effondre en passant le jeudi, échec pour "Michael Jackson : Leaving Neverland"
Audiences
Audiences : "Koh-Lanta" leader s'effondre en passant le jeudi, échec pour "Michael...
Facebook tente de faire taire "Quotidien" en intervenant auprès de la direction de TF1 (en vain)
TV
Facebook tente de faire taire "Quotidien" en intervenant auprès de la direction de...
Elisabeth Quin dénonce le rôle "incroyablement pervers" de BFMTV dans le traitement des Gilets jaunes
TV
Elisabeth Quin dénonce le rôle "incroyablement pervers" de BFMTV dans le...

Une union comportant 10.000 journalistes

Ainsi, les grands quotidiens nationaux s'unissent avec les journaux régionaux, départementaux et locaux dans cette alliance face aux mastodontes du numérique. En tout, cela représente 305 journaux publiés par 175 entreprises, pour un total de 27.000 salariés dont 10.000 journalistes. L'Apig a été fondée à Paris hier par le Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN), l'Union de la presse en région et le Syndicat de la presse hebdomadaire régionale. Ces organisations fondatrices ont accueilli trois membres associés, l'AFP et deux associations représentant les magazines d'information et les quotidiens gratuits.

"Nous avons considéré que ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous oppose et s'il y a toujours des différences, nous n'avons plus de divergences", a déclaré hier lors d'une conférence de presse Jean-Michel Baylet, PDG du groupe La Dépêche, qui a pris la tête de l'Apig pour deux ans, dans le cadre d'une présidence tournante. Marc Feuillée, président du SPQN, a été nommé vice-président de l'Alliance et tous les patrons de la presse d'information sont administrateurs de l'Apig.

Instaurer un "équilibre économique"

L'ancien ministre sous la présidence de François Hollande a souligné l'importance de la presse écrite de se mobiliser pour instaurer un "équilibre économique" avec les entreprises web telles que Facebook, Google et Twitter, qui "pillent les contenus et les recettes publicitaires". Jean-Michel Baylet souhaite établir un "plan de filière" qui sera présenté au gouvernement prochainement, sans détailler les propositions qu'il pourrait inclure.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Hyakina

Bonne question : le rapport entre la presse et la création est que si la presse n'avait aucun auteur, et bien elle ne pourrait pas transmettre l'information. Il faut bien des gens qui analysent, décryptent un sujet, mettent en forme et le rende audible et compréhensible pour son lecteur / utilisateur final (avec le lot bien évidemment de parti - pris mais tout le monde sait qu'il n'existe pas de presse sans orientation, orientation de son auteur mais aussi de sa ligne éditoriale). Donc la presse emplois des journalistes, qui deviennent des auteurs d'articles cohérents et compréhensible pour transmettre l'info, et c'est là que toute la relation se fait.
Ensuite les GAFA, n'en ont pas rien a foutre de ce contenu : la preuve il vous suffit de taper "actualités" dans votr emoteur de recherche et vous verrez apparaître non seulement des sujets, mais aussi une partie des texte d'articles de ces auteurs. Si Google n'en avait rien a faire, le lien de "actualités" ne mènerait à aucun lien, donc ne serait pas utilisé, donc pas d'expace de publicité ciblée, donc pas d'argent....
Par contre actuellement, Google utilise donc fortement ces textes pour agrémenter les liens, donc publicités, donc argent, mais seulement pour google, pas pour le créateur de l'article. Donc simplement utilisation de l'oeuvre d'autrui pour s'enrichir sans reverser une participation, j'appelle cela du vol.
C'est pourquoi cette loi est bonne, même si elle ne solutionne pas tout, mais cela va dans le bon sens (pour une fois pour moi qui suit plutôt Eurosceptique).

Enfin veuillez m'excuser pour les attaques que vous avez pris personnellement, je me suis relu et constaté que je m'étais très mal exprimé, dans le sens du "votre" considérant plutôt "une population similaire au niveau de la pensée" et égoïsme au sens premier du mot, sans sous entendu péjoratif. (Moi même je suis égoïste pour beaucoup de sujets, d'objets etc...)



lachevre2

Votre démonstration est intéressante (je passe sur les attaques personnelles) mais quel rapport entre la presse et la création ? La presse ne crée rien, elle ne fait que recycler du prêt-à-penser, souvent de très mauvaise qualité. Et les GAFA n'en ont rien à foutre de ce contenu.



Hyakina

Oh mon dieu...
Vous n'avez que la vision du consommateur, pas celles des créateurs, auteurs de contenus qui chaque jour se font voler leurs oeuvres par ces énormes sociétés qui vous pillent vos données, vous pillent votre temps (les pubs) et même votre argent afin de bien délocaliser et bien défiscaliser et bien enrichir des gens qui profitent non seulement de vous, mais aussi du bien des autres!
Que l'on soit d'accord ou pas avec les idées de Baylet, ce sujet dépasse l'homme. Il s'agit ici de correctement répartir entre tous les intervenant d'une information, de l'auteur jusqu'au consommateur, l'argent généré.
Prenez l'exemple du lait : Que vous en buviez ou pas, il ne serait pas normal que seul Leclerc ou Carrefour soit rémunéré suite à la vente au consommateur. Il faut aussi rémunérer l'agriculteur afin d'entretenir la filière et qu'il nourrisse ses vaches. Et bien là c'est pareil, sauf que l'agriculteur, c'est l'auteur et Leclerc c'est google.
Avec votre pensée, votre égoïsme de consommations, Google ne vous servirait plus que de la merde, puisqu'il n'y aurait plus d'auteur de contenu.
La loi Européenne qui vient d'être votée n'est pas là pour tuer Google ou autres, mais seulement pour équilibrer afin que tous les acteurs du marché puissent vivres, que ce soit par la création, mais aussi par la transmission.
Il faudrait les mêmes décisions sur les travailleurs détachés, sur l'équilibre monétaire et de fiscalité en Europe, bref sur beaucoup de sujet autres, c'est vrai, mais en attendant, cela reste une excellente mesure, et la création d'une association permettra certainement de simplifier les débats, je ne vois pas 25000 gars débouler pour défendre ses droits dans le bureau Google France ou Facebook France (c'est pareil pour tous les pays Européens).

Alors pour une fois qu'une véritable bonne décision est prise par l'Europe, faudrait penser aussi à les en féliciter !!



lachevre2

Les GAFA "pillent les contenus et les recettes publicitaires" selon la grande conscience du monde (pas le journal) Jean-Michel Baylet. Au fait Baylet quelle est la proportion des -25 ans qui achètent ou sont abonnés à vos journaux au contenu qualitatif inestimable : 2, 3, 4% ? Combien utilisent les GAFA : 100, 100, 100% ?
Tu devrais te prosterner tous les jours devant Google et ses frères/soeurs (binaires ou non binaires) car sans eux tu n'existeras plus dans 10 ans (et encore je suis optimiste)



Baudouin

Faudrait en rajouter encore 182 (commentaires) cher Norbert, pour atteindre, le socle des deux cents commentaires envisagés dans ma réponse à Toléradié.

Un petit effort. Je crois en vous.



Il n'y en a qu'une

C'était plus simple au temps du Minitel, c'est sûr.



Il n'y en a qu'une

La dernière lettre fait référence à Netflix ? Pour ce cas, l'acronyme NATU (Netflix, AirBnb, TripAdvisor, Uber) reste plus adéquat vu que le poids de ces services soulèvent des problèmes concrets dans l'immédiat au sein des villes, ce que ne font pas encore les GAFAM qui se concentrent sur la colonisation d'Internet.



Il n'y en a qu'une

Le titre mérite une petite rectification. Suffit de remplacer le conglomérat GAFA par les «PME du numérique» et ce sera bon. Pendant que Google, Apple et Facebook pourront négocier avec la presse, les plateformes commerciales de taille modeste et les revues non-périodiques privés (Plos ONE par exemple) risquent de sérieusement pâtir face aux gardiens des citations autorisées que formeront la presse et les grosses maisons d'édition scientifique.



Baudouin

Visières : on voit encore très bien...
https://uploads.disquscdn.c...

Oeillères : on voit puuuuus...
https://uploads.disquscdn.c...



NorbertGabriel

Dans sa logique, non, puisque c'est de la liberté d'expression en images ...



NorbertGabriel

Dans ce genre de discussion, quand je lis "journaleux" j'ai tendance à prendre le signataire pour un " vil bonisseur " et un peu voyou sur les bords, qui confond la liberté d'expression et la liberté de pillage.. Dans cette logique, vous êtes donc prêt à travailler gratis pro Déo ??



NorbertGabriel

Bon j'en ajoute un juste pour contredire Baudouin.. Et toc !



FIAConsulting

Les vôtres....Inculte



FIAConsulting

Donc on lève une armée contre ces deux associations de mafieux mondialistes. D'accord !
Vous vous occupez de l'armée de terre et la marine, je me contenterai de l'aviation et des force spéciales.....A vous les Rangers à moi les Delta Force ! Youpi !



wilko

Les GAFAN sont la même chose que cette association, des mondialistes, globalistes hypocrites.



FIAConsulting

Pas faux, mais quand les GAFAN iront jusqu'à vous filmer sous votre douche, vous hurlerez au scandale !



FIAConsulting

Et maintenant, on retire ses visières, et on se détend ^^



le requin

Et quand vous voyez que certains sites écrivent mot pour mot, certains articles de professionnel, ça ne vous interpelle pas



Baudouin

Ça fera cinq commentaires ici. Le contraire en aurait fait 200.



wilko

Non c'est juste encore une loi pour supprimer la liberté d'expression parce que les journaleux pense que l'information est à sens unique.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences : Records historiques pour "Ca commence aujourd'hui" sur France 2 et "William à Midi" sur C8
Audiences
Audiences : Records historiques pour "Ca commence aujourd'hui" sur France 2 et...
Audiences access 20h : "Quotidien" large leader des talks devant "TPMP", "PBLV" en forme
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" large leader des talks devant "TPMP", "PBLV" en...
Audiences access 19h : "DNA" large leader, le JT de France 3 en forme, "TPMP" au-dessus du million
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" large leader, le JT de France 3 en forme, "TPMP"...
Audiences : France/Islande large leader sur M6, "Les bracelets rouges" en hausse, "Trapped" faible sur France 2
Audiences
Audiences : France/Islande large leader sur M6, "Les bracelets rouges" en hausse,...
"Dora et la Cité perdue" : Le film de Michael Bay se dévoile dans une bande-annonce
Cinéma
"Dora et la Cité perdue" : Le film de Michael Bay se dévoile dans une bande-annonce
"Rendez-vous en terre inconnue" : Michaël Youn bientôt dans une adaptation au cinéma
TV
"Rendez-vous en terre inconnue" : Michaël Youn bientôt dans une adaptation au...
Vidéos Puremedias