La presse française s'allie contre les GAFA

Partager l'article
Vous lisez:
La presse française s'allie contre les GAFA
La presse s'unit contre les GAFA.
La presse s'unit contre les GAFA. © Abaca
Plusieurs organisations professionnelles de la presse écrite ont créé hier l'Alliance de la presse d'information générale.

L'union fait la force. La semaine dernière, à Strasbourg, le parlement européen a donné son feu vert à la création d'un droit voisin, qui obligerait les géants du web à payer la presse en contrepartie de l'exploitation de ses contenus. Avec le vote de cette nouvelle régulation européenne des GAFA, la presse écrite française a décidé de créer hier l'Alliance de la presse d'information générale (Apig) pour parler d'une seule voix et défendre au mieux ses intérêts.

À lire aussi
"CNews" ferme
Presse
"CNews" ferme
Prisma Media arrête la version magazine de "Néon"
Presse
Prisma Media arrête la version magazine de "Néon"
Rachat du "Figaro" par Vincent Bolloré : Le groupe Dassault dément les informations de "Mediapart"
Presse
Rachat du "Figaro" par Vincent Bolloré : Le groupe Dassault dément les...
"Menaces de l'extrême-droite envers des journalistes" : Une trentaine de rédactions demandent au gouvernement d'agir
Presse
"Menaces de l'extrême-droite envers des journalistes" : Une trentaine de...

Une union comportant 10.000 journalistes

Ainsi, les grands quotidiens nationaux s'unissent avec les journaux régionaux, départementaux et locaux dans cette alliance face aux mastodontes du numérique. En tout, cela représente 305 journaux publiés par 175 entreprises, pour un total de 27.000 salariés dont 10.000 journalistes. L'Apig a été fondée à Paris hier par le Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN), l'Union de la presse en région et le Syndicat de la presse hebdomadaire régionale. Ces organisations fondatrices ont accueilli trois membres associés, l'AFP et deux associations représentant les magazines d'information et les quotidiens gratuits.

"Nous avons considéré que ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous oppose et s'il y a toujours des différences, nous n'avons plus de divergences", a déclaré hier lors d'une conférence de presse Jean-Michel Baylet, PDG du groupe La Dépêche, qui a pris la tête de l'Apig pour deux ans, dans le cadre d'une présidence tournante. Marc Feuillée, président du SPQN, a été nommé vice-président de l'Alliance et tous les patrons de la presse d'information sont administrateurs de l'Apig.

Instaurer un "équilibre économique"

L'ancien ministre sous la présidence de François Hollande a souligné l'importance de la presse écrite de se mobiliser pour instaurer un "équilibre économique" avec les entreprises web telles que Facebook, Google et Twitter, qui "pillent les contenus et les recettes publicitaires". Jean-Michel Baylet souhaite établir un "plan de filière" qui sera présenté au gouvernement prochainement, sans détailler les propositions qu'il pourrait inclure.

l'info en continu
Le Gorafi racheté par DC Company
Internet
Le Gorafi racheté par DC Company
Tous les programmes de la télé du 18 au 24 décembre 2021
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 18 au 24 décembre 2021
Delphine Ernotte prête à vendre ses parts dans Salto en cas de fusion TF1-M6
TV
Delphine Ernotte prête à vendre ses parts dans Salto en cas de fusion TF1-M6
"Plus belle la vie" : puremedias.com dans les coulisses du tournage du prime "Black out" de France 3
Séries
"Plus belle la vie" : puremedias.com dans les coulisses du tournage du prime...
Pourquoi LCI a coupé la déclaration de candidature d'Eric Zemmour avant sa fin
Politique
Pourquoi LCI a coupé la déclaration de candidature d'Eric Zemmour avant sa fin
"Quotidien" et Yann Barthès visés par Eric Zemmour dans sa vidéo de candidature
Politique
"Quotidien" et Yann Barthès visés par Eric Zemmour dans sa vidéo de candidature