Le quotidien "L'Echo" met la clé sous la porte après 75 ans d'existence

Partager l'article
Vous lisez:
Le quotidien "L'Echo" met la clé sous la porte après 75 ans d'existence
La dernière Une de "L'Echo"
La dernière Une de "L'Echo" © "L'Echo"
Le journal qui paraît dans cinq départements du Centre a sorti ce mercredi son dernier numéro à cause de problèmes financiers.

Le journal s'est éteint ce mercredi. Aujourd'hui, le quotidien "L'Echo" a sorti son dernier numéro après 75 ans d'existence. Créé en 1943 pendant l'Occupation, il était présent dans cinq départements : la Haute-Vienne, la Corrèze, la Dordogne, l'Indre et la Creuse. Le journal connaissait depuis plusieurs années des difficultés financières et avait été placé en redressement judiciaire en novembre 2012.

À lire aussi
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
David Ginola quitte "La France a un incroyable talent" sur M6
TV
David Ginola quitte "La France a un incroyable talent" sur M6

"Asphyxié économiquement"

Dans son dernier numéro ce mercredi, "L'Echo" a profité de sa dernière Une pour faire ses adieux à ses lecteurs : "Asphyxié économiquement, votre journal n'aura pas survécu à la crise de la presse. A vous, fidèles lecteurs et amis, nous donnons un ultime rendez-vous aujourd'hui à 17h devant le tribunal de commerce Limoges pour un au-revoir fraternel". Dans un tweet, un journaliste de la rédaction Jacques Grare a publié une photographie des salariés du quotidien réunis autour de la rotative pour assister à la dernière parution du journal : "Une grande tristesse accompagne ce tirage."

Dans un édito, le président de l'association des abonnés de "L'Echo", Frédéric Sénamaud, a également évoqué les difficultés qui ont poussé la direction à cesser la publication du quotidien. "Notre journal n'avait malheureusement plus assez de lecteurs, plus assez de publicités, plus assez d'annonces légales pour garantir la prochaine paie des 42 salariés de 'L'Echo' et assurer sa propre pérennité", a-t-il écrit. Il a expliqué réfléchir avec des partenaires à un "autre moyen d'expression qui peut relayer plus et mieux le mouvement social".

l'info en continu
"Journal facho" : Le maire de Cholet condamné après des injures contre "Ouest-France"
Justice
"Journal facho" : Le maire de Cholet condamné après des injures contre...
"Incompréhensible", "ridicule" : Francis Perrin fustige le possible arrêt de "Mongeville" sur France 3
TV
"Incompréhensible", "ridicule" : Francis Perrin fustige le possible arrêt de...
Audiences samedi : "On n'est pas couché" bien suivi pour sa dernière, record pour "28 minutes"
TV
Audiences samedi : "On n'est pas couché" bien suivi pour sa dernière, record pour...
Audiences : "Les 12 coups : le combat des maîtres" leader, "Pop Show" en forte baisse
TV
Audiences : "Les 12 coups : le combat des maîtres" leader, "Pop Show" en forte...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Mes premières fois" : Une saison 2 sur Netflix ?
SVOD
"Mes premières fois" : Une saison 2 sur Netflix ?
Vidéos Puremedias