La rédaction du "Parisien" vent debout contre les éditos du journal

Partager l'article
Vous lisez:
La rédaction du "Parisien" vent debout contre les éditos du journal
Bernard Arnault, PDG du groupe LVMH, détient "Le Parisien" et "Les Échos"
Bernard Arnault, PDG du groupe LVMH, détient "Le Parisien" et "Les Échos" © Abaca
Un vote interne a été organisé au sein de la rédaction du "Parisien" à propos de la suppression de l'édito du journal.

Un non massif. Vendredi dernier, un vote était organisé par la Société des journalistes (SDJ) du "Parisien", comme le relatent nos confrères de "TéléObs". La question posée était simple : "l'édito a-t-il sa place dans "Le Parisien" ? Sur les 228 journalistes ayant pris part au vote, 74,44% ont voté "non". Dans la foulée, le directeur des rédactions, Stéphane Albouy, a opposé une fin de non recevoir à cette demande de suppression, estimant qu'elle n'était pas "envisageable". La SDJ avait déjà obtenu la même réponse lorsqu'elle avait demandé à être reçue par la direction. C'est ce qui l'a poussé à organiser cette consultation.

À lire aussi
"France Football" change de périodicité à partir d'aujourd'hui
Presse
"France Football" change de périodicité à partir d'aujourd'hui
"Paris-Match" proteste contre le placement en garde à vue de l'un de ses journalistes
Presse
"Paris-Match" proteste contre le placement en garde à vue de l'un de ses...
Aides à la presse : Plus de 400 journaux ont bénéficié de 76 millions d'euros d'aide en 2019
Presse
Aides à la presse : Plus de 400 journaux ont bénéficié de 76 millions d'euros...
La chanteuse Yseult flingue son portrait dans "Le Monde" : "Quel est votre but ? Me nuire ?"
Presse
La chanteuse Yseult flingue son portrait dans "Le Monde" : "Quel est votre but ?...

Un édito qui ne passe pas

Le fameux édito est présent chaque jour en page 2 du "Parisien" depuis le mois de juin 2013. C'est un texte paru fin août et signé par Nicolas Charbonneau, directeur délégué des rédactions, qui a mis le feu aux poudres. Une partie de la rédaction estimait qu'il avait manqué de recul pour commenter la réforme du Code du Travail voulue par le président de la République, Emmanuel Macron. On pouvait lire notamment : "Pour lui, l'opportunité comme la nécessité absolue de réformer n'ont jamais été aussi fortes. C'est sa chance, et cela doit être son ambition".

La Société des journalistes du "Parisien" s'est toujours dite "réservée quant à la présence quotidienne de l'expression d'une opinion" dans le journal. L'émoi suscité par cet édito l'été dernier l'a renforcé dans ses convictions.

l'info en continu
Après son départ de Canal+, Laurie Delhostal rejoint Eurosport pour les JO
TV
Après son départ de Canal+, Laurie Delhostal rejoint Eurosport pour les JO
"L'appel de la cigogne" : Véronique Genest écartée de la série de France 2 après la colère de Marc-Olivier Fogiel
TV
"L'appel de la cigogne" : Véronique Genest écartée de la série de France 2 après...
Elections régionales : CNews mise en demeure pour non-respect du pluralisme par le CSA
TV
Elections régionales : CNews mise en demeure pour non-respect du pluralisme par le...
Audiences samedi : Les JT de TF1 et M6 au plus bas, Marie Portolano proche du million pour sa première
TV
Audiences samedi : Les JT de TF1 et M6 au plus bas, Marie Portolano proche du...
Audiences : "Meurtres à Tahiti" leader devant le foot sur M6, "Duos mystères" et Nagui en baisse
TV
Audiences : "Meurtres à Tahiti" leader devant le foot sur M6, "Duos mystères" et...
"France Football" change de périodicité à partir d'aujourd'hui
Presse
"France Football" change de périodicité à partir d'aujourd'hui