La rédaction du "Parisien" vent debout contre les éditos du journal

Partager l'article
Vous lisez:
La rédaction du "Parisien" vent debout contre les éditos du journal
Bernard Arnault, PDG du groupe LVMH, détient "Le Parisien" et "Les Échos"
Bernard Arnault, PDG du groupe LVMH, détient "Le Parisien" et "Les Échos" © Abaca
Un vote interne a été organisé au sein de la rédaction du "Parisien" à propos de la suppression de l'édito du journal.

Un non massif. Vendredi dernier, un vote était organisé par la Société des journalistes (SDJ) du "Parisien", comme le relatent nos confrères de "TéléObs". La question posée était simple : "l'édito a-t-il sa place dans "Le Parisien" ? Sur les 228 journalistes ayant pris part au vote, 74,44% ont voté "non". Dans la foulée, le directeur des rédactions, Stéphane Albouy, a opposé une fin de non recevoir à cette demande de suppression, estimant qu'elle n'était pas "envisageable". La SDJ avait déjà obtenu la même réponse lorsqu'elle avait demandé à être reçue par la direction. C'est ce qui l'a poussé à organiser cette consultation.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"

Un édito qui ne passe pas

Le fameux édito est présent chaque jour en page 2 du "Parisien" depuis le mois de juin 2013. C'est un texte paru fin août et signé par Nicolas Charbonneau, directeur délégué des rédactions, qui a mis le feu aux poudres. Une partie de la rédaction estimait qu'il avait manqué de recul pour commenter la réforme du Code du Travail voulue par le président de la République, Emmanuel Macron. On pouvait lire notamment : "Pour lui, l'opportunité comme la nécessité absolue de réformer n'ont jamais été aussi fortes. C'est sa chance, et cela doit être son ambition".

La Société des journalistes du "Parisien" s'est toujours dite "réservée quant à la présence quotidienne de l'expression d'une opinion" dans le journal. L'émoi suscité par cet édito l'été dernier l'a renforcé dans ses convictions.

Sur le même thème
l'info en continu
Audiences access 20h : Les "20 Heures" de TF1 et France 2 boostées, les talks en souffrance face à l'allocution
Audiences
Audiences access 20h : Les "20 Heures" de TF1 et France 2 boostées, les talks en...
Audiences access 19h : Nagui bon leader, "C à vous" au plus haut domine les talks, "Quotidien" au million
Audiences
Audiences access 19h : Nagui bon leader, "C à vous" au plus haut domine les talks,...
Audiences : "Dix pour cent" leader devant "Le Meilleur Pâtissier", "Grey's Anatomy" en hausse, succès pour TMC
Audiences
Audiences : "Dix pour cent" leader devant "Le Meilleur Pâtissier", "Grey's...
Audiences : Quel score pour l'allocution d'Emmanuel Macron à la télévision ?
Audiences
Audiences : Quel score pour l'allocution d'Emmanuel Macron à la télévision ?
Photos montrant des seins : Instagram met à jour sa politique concernant la nudité
Internet
Photos montrant des seins : Instagram met à jour sa politique concernant la nudité
"Quotidien" : Yann Barthès surpris par un retour à l'antenne plus rapide que prévu
TV
"Quotidien" : Yann Barthès surpris par un retour à l'antenne plus rapide que prévu
Vidéos Puremedias