La SDJ du "Figaro" interpelle sa direction après les propos polémiques d'Ivan Rioufol sur CNews

Partager l'article
Vous lisez:
La SDJ du "Figaro" interpelle sa direction après les propos polémiques d'Ivan Rioufol sur CNews
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Touche pas à mon poste", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Le parallèle douteux d'Ivan Rioufol sur CNews entre le sort des non-vaccinés en France et les Juifs enfermés dans le ghetto de Varsovie lors de la Seconde Guerre Mondiale © CNews
Le chroniqueur de "L'heure des pros" avait fait mardi dernier une comparaison douteuse entre le sort des non-vaccinés et les juifs enfermés dans le ghetto de Varsovie durant la Seconde Guerre mondiale.

Elle monte au créneau. Dans un communiqué ce vendredi, la Société des journalistes du "Figaro" a relaté son échange avec le directeur de leur rédaction, Alexis Brézet, au sujet des propos polémiques tenus par Ivan Rioufol, éditorialiste du titre de presse, sur la chaîne CNews. Le mardi 1er janvier dernier, le chroniqueur, fréquemment invité dans "L'heure des pros" présenté par Pascal Praud, a tenté une comparaison douteuse entre le sort des non-vaccinés en France et celui des juifs enfermés dans le ghetto de Varsovie durant la Seconde Guerre mondiale. Une sortie très critiquée sur les réseaux sociaux.

À lire aussi
"Paris Match" : La rédaction dénonce la disparition progressive des "Une" people depuis l'arrivée de Vincent Bolloré
Presse
"Paris Match" : La rédaction dénonce la disparition progressive des "Une" people...
Pub pour CNews : Pourquoi "Libération" et "Le Monde" ont rétropédalé
Presse
Pub pour CNews : Pourquoi "Libération" et "Le Monde" ont rétropédalé
Pascal Praud accuse "Le Monde" et "Libération" d'avoir refusé une campagne publicitaire de CNews
Presse
Pascal Praud accuse "Le Monde" et "Libération" d'avoir refusé une campagne...
Baromètre de "La Croix" : La confiance des Français dans les médias remonte
Presse
Baromètre de "La Croix" : La confiance des Français dans les médias remonte

La SDJ dénonce "avec la plus grande fermeté les parallèles posés"

Ainsi, la SDJ du "Figaro" raconte que leur "confrère notoirement connu pour ses positions antivax poussées aux extrêmes", a comparé dans "L'heure des pros" sur CNews "la politique sanitaire menée par l'actuel gouvernement à celle menée par les nazis à l'heure de la construction du ghetto de Varsovie". "Un ghetto dont l'objectif - sous des prétextes hygiénistes - était l'extermination des juifs", rappelle la Société de journalistes, qui si elle "n'accuse pas Ivan Rioufol de révisionnisme", elle "dénonce avec la plus grande fermeté les parallèles posés".

De son côté, Alexis Brézet a répondu à ses journalistes, selon des propos rapportés par la SDJ : "Je regrette profondément cette comparaison choquante, ces propos ambigus et blessants tenus sur une chaîne de télévision et qui ont créé une émotion profonde dans la rédaction. Si on ne connaissait pas Ivan, ces propos pourraient laisser croire à de la complaisance pour tes thèses inacceptables". Le directeur de la rédaction a fait savoir qu'il lui "en avait fait part" : "Il m'a dit qu'il regrettait qu'on lui fasse dire ce qu'il n'a pas dit. Dans le respect du principe de la liberté d'expression, je demande fermement à chacun de mesurer ses propos dans ses prises de position hors du journal". Contacté par la Société des journalistes, Ivan Rioufol a déclaré : "Mon propos voulait dire l'inverse de ce qui a été compris".

"Nous redisons notre rejet total de ces propos et de leurs sous-entendus. Nous appelons notre confrère à ne pas perdre de vue la déontologie de notre métier et les valeurs du journal, quand il s'exprime dans les pages du 'Figaro' ou lorsqu'il le représente à l'extérieur", ont conclu les journalistes du quotidien.

SOS Racisme annonce saisir l'Arcom

Dans un tweet hier, l'association SOS Racisme a qualifié d'"immondes" les propos d'Ivan Rioufol. Elle a fait savoir son intention de saisir la nouvelle autorité de régulation de la télévision, l'Arcom, fusion du CSA et de Hadopi. SOS Racisme a également demandé "à la chaîne et son journal de s'excuser" après la sortie de l'éditorialiste.

Ivan Rioufol
Ivan Rioufol
Ivan Rioufol quitte "Le Figaro"
"Les points sur les i" : Ivan Rioufol à la tête d'une émission sur CNews à partir du dimanche 18 avril
Après avoir appelé à "l'insurrection civique" à l'antenne, Ivan Rioufol quitte subitement le plateau de CNews
Voir toute l'actualité sur Ivan Rioufol
Autour de Ivan Rioufol
l'info en continu
Pourquoi "Un si grand soleil" est déprogrammé ce soir sur France 2 ?
Déprogrammation
Pourquoi "Un si grand soleil" est déprogrammé ce soir sur France 2 ?
Affaire Lola, propos homophobes : Aucune sanction contre "Touche pas à mon poste !" et C8
TV
Affaire Lola, propos homophobes : Aucune sanction contre "Touche pas à mon poste...
"Cette partouze d'influenceurs" : Sébastien Thoen dézingue "Asterix et Obélix : L'empire du milieu" sur RTL
Radio
"Cette partouze d'influenceurs" : Sébastien Thoen dézingue "Asterix et Obélix :...
"Ca me coûte un peu d'argent à produire" : Pourquoi Samuel Etienne a fait sponsoriser son émission sur Twitch
Plateforme
"Ca me coûte un peu d'argent à produire" : Pourquoi Samuel Etienne a fait...
Netfix : Un thriller poignant, inspiré de faits réels, va quitter la plateforme dans quelques jours
SVOD
Netfix : Un thriller poignant, inspiré de faits réels, va quitter la plateforme...
"Qui veut être mon associé ?" : Les investisseurs pris d'un fou-rire incontrôlable face à un projet étonnant
TV
"Qui veut être mon associé ?" : Les investisseurs pris d'un fou-rire incontrôlable...