La Zarra, une "diva capricieuse" ? France 2 dénonce un "lynchage" de la presse autour de la candidate à l'Eurovision

Partager l'article
Vous lisez:
La Zarra, une "diva capricieuse" ? France 2 dénonce un "lynchage" de la presse autour de la candidate à l'Eurovision
Par Benjamin Rabier Rédacteur en chef
Addict aux audiences, Benjamin Rabier a choppé le virus de la télévision grâce à la « Star Academy ». Intrigué par l’envers du décor, il a décidé d’en faire son métier. 20 ans plus tard, s’il ne rate (presque) jamais un prime de « The Voice », il peut vibrer devant une compétition sportive, se passionner pour un documentaire ou dévorer une série en un week-end.
Eurovision 2023 : Philippe Caverivière se paye La Zarra © Cyril Moreau / Veeren / Bestimage
Dans une interview, Alexandra Redde-Amiel, cheffe de la délégation française de l'Eurovision et directrice des divertissements et des jeux de France Télévisions, revient sur les derniers jours mouvementés de la délégation française.

La faute de la presse ? Six jours après les psychodrames entourant La Zarra, la représentante française au prochain concours de l'Eurovision, France Télévisions défend sa protégée. Dans une interview accordée à "Télé-Loisirs", Alexandra Redde-Amiel, cheffe de la délégation française de l'Eurovision et directrice des divertissements et des jeux de France Télévisions, revient sur les derniers jours mouvementés de la délégation française. "Mon métier est de gérer des moments extraordinaires et des moments plus durs", explique-t-elle se refusant à commenter la situation qui "touche à l'intimité" de la chanteuse québécoise. À l'inverse, Alexandra Redde-Amiel dénonce "le lynchage" médiatique dont la jeune femme est la cible.

À lire aussi
"Parents à perpétuité" : Le fait divers glaçant derrière le téléfilm choc diffusé ce mercredi soir sur France 2
TV
"Parents à perpétuité" : Le fait divers glaçant derrière le téléfilm choc diffusé...
"J'aurais choisi Vianney" : Après avoir refusé une chanson de sa coach Zazie, Alphonse ("The Voice") annonce qu'il voulait le chanteur comme mentor
TV
"J'aurais choisi Vianney" : Après avoir refusé une chanson de sa coach Zazie,...
"Je n'ai pas envie de me nourrir de l'horreur" : Emu aux larmes sur BFMTV, Alexis Corbière ne veut pas voir le film d'Aymeric Caron sur Gaza
TV
"Je n'ai pas envie de me nourrir de l'horreur" : Emu aux larmes sur BFMTV, Alexis...
"Mask Singer" 2024 : On a trouvé qui se cache sous la Libellule... c'est une star de TF1
TV
"Mask Singer" 2024 : On a trouvé qui se cache sous la Libellule... c'est une star...

"Cette image est créée et gérée par la presse qui fantasme"

"Il faut remettre les choses dans leur contexte : elle n'a pas fait de prestation sur scène suite à un problème qui lui est personnel. Et quand je vois le lynchage qui est fait autour d'elle... Comment peut-on gagner l'Eurovision si notre pays est critique face à notre artiste ? Les pays internationaux n'ont pas relevé tout ça. Pour que l'on gagne, on a besoin des Français, de tous les Français. Au football, si la France ne porte pas son équipe, on ne peut pas y arriver. L'Eurovision ne se gagne pas seul. On a une belle chanson, une belle artiste, poussez-nous à démultiplier nos forces pour gagner", indique-t-elle avant de pointer du doigt la presse qui instaurerait l'image d'une chanteuse capricieuse.

"Cette image est créée et gérée par la presse qui fantasme. Alimenter la rumeur ne sert à rien, il faut respecter la femme et l'artiste qu'elle est. Je ne vous cache pas que pour elle, c'est dur et formidable d'avoir autant de haine d'un côté et d'amour de l'autre. On l'a coupée un maximum des réseaux sociaux. On la protège énormément de ça parce que c'est une artiste qui aime la France et va porter ses couleurs", conclut-elle.

Mais que s'est-il vraiment passé autour de La Zarra ? Samedi soir, alors qu'elle devait se produire sur la scène de "l'Eurovision in Concert" à Amsterdam, un des rendez-vous immanquables des représentants à l'Eurovision dans leur campagne officielle pour la victoire, l'interprète d'"Evidemment" n'est jamais montée sur scène. À la dernière minute, la jeune femme a annulé sa prestation et a mis fin à sa promotion jusqu'au 13 mai prochain, date de la finale de la 67e édition du concours. En effet, une heure avant son passage sur scène, la délégation française a indiqué aux organisateurs que la jeune femme était "très faible émotionnellement" et qu'elle ne pourrait pas se produire sur scène, ont rapporté nos confrères du "Parisien" présents sur place. Mais quelques minutes plus tard, rebondissement : convaincue par son entourage, La Zarra est tout de même montée dans un taxi pour se rendre à la salle de spectacle. Problème, après quelques minutes, la chanteuse craque et annule tout. "Demi-tour, retour à l'hôtel. La Zarra ne ressortira plus de sa chambre avant son train de retour en France, dimanche", écrit le journal.

A lire aussi : La Zarra, représentante de la France à l'Eurovision 2023 : "Si je ne fais pas un top 3, je serais déçue"

"C'est du total bullshit !"

"Annuler une heure avant, cela n'était jamais arrivé. On a eu aucune explication, à part des problèmes personnels" a expliqué René Romkes, l'organisateur de la soirée, à nos confrères. Très en colère contre la chanteuse, ce dernier a fustigé le comportement de La Zarra sur ses réseaux sociaux. Samedi, la Québécoise avait violemment critiqué son hébergement sur Instagram. "Vraiment je vous aime à la folie parce que dormir dans une chambre qui sent la moisissure quand tu as une voix aussi merveilleuse que la mienne... Comment dire, j'ai lavé ma chambre à l'eau de javel moi-même tellement c'était sale. Y a même des oreillers avec des taches de sang ! C'est très gai tout ça", avait-elle râlé.

A lire aussi : Eurovision 2023 : Date de diffusion, représentant français, lieu, favoris... Tout savoir sur la 67e édition du concours

Des stories qui ont rendu folle de rage l'organisation. "Elle n'a pas signalé de problème aux gérants de l'établissement ! Si cela avait été le cas, ils lui auraient proposé une autre chambre. Bref, c'est du total bullshit ! Good luck to France in Eurovision... #DIVA", a répondu René Romkes au 'Parisien'. De son côté, la jeune femme a sobrement posté un message sur Twitter dimanche matin : "Je tiens à vous remercier du fond du coeur pour tous vos messages d'amour et de soutien reçus depuis hier soir. J'aurais tellement aimé être avec vous tous, mais parfois la vie en décide autrement. Je vais donc avoir besoin de quelques jours pour gérer ces moments difficiles. Ces moments d'intimité vont être importants pour moi. Merci pour votre bienveillance. On se revoit à Liverpool. Je vous aime". Pas de quoi rassurer les fans...

l'info en continu
"Il faut défendre nos droits !" : "Le Monde" signe un partenariat avec ChatGPT
Presse
"Il faut défendre nos droits !" : "Le Monde" signe un partenariat avec ChatGPT
"Parents à perpétuité" : Le fait divers glaçant derrière le téléfilm choc diffusé ce mercredi soir sur France 2
TV
"Parents à perpétuité" : Le fait divers glaçant derrière le téléfilm choc diffusé...
"J'aurais choisi Vianney" : Après avoir refusé une chanson de sa coach Zazie, Alphonse ("The Voice") annonce qu'il voulait le chanteur comme mentor
TV
"J'aurais choisi Vianney" : Après avoir refusé une chanson de sa coach Zazie,...
"Je n'ai pas envie de me nourrir de l'horreur" : Emu aux larmes sur BFMTV, Alexis Corbière ne veut pas voir le film d'Aymeric Caron sur Gaza
TV
"Je n'ai pas envie de me nourrir de l'horreur" : Emu aux larmes sur BFMTV, Alexis...
"Il faut que je trouve un job" : Éconduit par Rachida Dati, Yves Bigot annonce sa démission de TV5 Monde qu'il dirigeait depuis 2012
Business
"Il faut que je trouve un job" : Éconduit par Rachida Dati, Yves Bigot annonce sa...
"Mask Singer" 2024 : On a trouvé qui se cache sous la Libellule... c'est une star de TF1
TV
"Mask Singer" 2024 : On a trouvé qui se cache sous la Libellule... c'est une star...