LCI taille la concurrence

Partager l'article
Vous lisez:
LCI taille la concurrence
Eric Revel, patron de LCI.
Eric Revel, patron de LCI. © DR, Nils HD
Interrogé par Télérama, le patron de la chaîne Eric Revel règle ses comptes. Avec la concurrence mais aussi celles et ceux qui taxent LCI de "chaîne de droite".

Le ton est direct, sans langue de bois. Dans une longue interview accordée à Télérama, Eric Revel, patron de LCI, règle ses comptes. Avec la concurrence mais aussi celles et ceux qui taxent LCI de "chaîne de droite". Un entretien réalisé dans le cadre d'un dossier en Une de l'hebdomadaire cette semaine : "Enchaînés à l'info. Une journée devant LCI, i-TELE et BFM TV".

À lire aussi
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête interne à France Télévisions
TV
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête...

Lorsqu'on lui demande comment il se place par rapport à la concurrence, sa réponse est sans détour : "BFM TV est une télévision low cost à l'américaine qui donne l'impression d'être perpétuellement en direct, qu'il se passe toujours quelque chose, même s'il ne se passe rien. C'est le concept du hard news (...) i>TELE a, elle, passé son temps à hésiter entre une télévision de hard news à la BFM TV et une télévision portée sur le talk-show à la LCI". L'ADN de LCI selon lui ? "Le décryptage et l'analyse de l'information", quand ses consoeurs préfèrent "planter une caméra pendant des heures devant un immeuble où il ne se passera rien avant plusieurs heures". Pour Eric Revel, le statut de chaîne payante de LCI l'oblige à être "plus haut de gamme". Un temps, LCI a failli elle aussi passer en gratuit, sur la TNT, en raison de difficultés financières. Mais face à la levée de boucliers de la concurrence et grâce à un accord avec de nouveaux partenaires - notamment les fournisseurs d'accès à Internet -, la chaîne devrait rester payante en 2012.

"LCI de droite ? C'est exaspérant"

Autre tacle, en direction de celles et ceux qui taxent LCI de chaîne de droite. "J'en ai marre de ce procès en sorcellerie. LCI est une chaîne d'actualité, il ne s'agit pas de donner plus la parole à gauche qu'à droite, on s'en fout, peste Eric Revel. Comme on est une chaîne de droite, on devrait tout le temps pencher du même côté. Or quand Ségolène Royal a lancé sa campagne, i>Télé n'était pas là. Quand Jean-Luc Mélenchon a lancé le Parti de gauche, LCI a été la seule à diffuser en direct son discours. La seule (...) LCI met un point d'honneur éditorial à respecter un équilibre et même à couvrir des événements que les autres ne couvrent pas. On ne dit pas à i>TELE ou à BFM TV qu'elles sont anti Parti de Gauche mais on dit de LCI qu'elle soutient la droite. C'est exaspérant."

Autre charge, en direction des réseaux sociaux cette fois. Eric Revel avait été montré du doigt pour avoir posté sur son blog un billet où il critiquait Ségolène Royal. Depuis, il a fermé son blog sur ordre de TF1 et ne possède aucun compte Twitter ou Facebook. "J'en ai marre de cette consommation en accéléré de l'info pour l'info, explique-t-il. Je vous le dis franchement, ce qui me fait le plus peur, c'est Internet. La moindre information, le moindre point de vue que vous y exprimez prend une dimension hallucinante. Alors qu'en réalité, le même papier à une autre époque dans la presse écrite aurait peut-être suscité un débat et des réactions écrites, mais pas cette espèce de tsunami. Ce qui me choque le plus sur Internet, ce sont les écrits anonymes. Sur tous les autres médias, les articles sont signés, assumés. Sur Internet, c'est l'anonymat total. On peut diffamer, balancer n'importe quelle info, provoquer des désastres terribles, personne ne dit rien. Et tout ça, au nom de la liberté."

> Lire l'interview en intégralité accordée à Télérama.

Eric Revel
Eric Revel
France Bleu : Eric Revel quitte la direction du réseau de radios locales
Eric Revel (France Bleu) : "Nous travaillons sur des projets éditoriaux communs avec France 3"
Eric Revel : "L'information de proximité est la force de France Bleu"
Eric Revel : "LCI n'est pas à vendre"
Voir toute l'actualité sur Eric Revel
Sur le même thème
l'info en continu
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
Programme TV
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
Séries
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Programme TV
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
TV
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma (enfin) publiés
Politique
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma...
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Politique
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Vidéos Puremedias