Le Cas Pucine ("La France a un incroyable talent") : "Avoir une chronique dans 'Quotidien', ce serait mon rêve absolu !"

Partager l'article
Vous lisez:
Le Cas Pucine ("La France a un incroyable talent") : "Avoir une chronique dans 'Quotidien', ce serait mon rêve absolu !"
Le Cas Pucine se confie auprès de puremedias.com après sa victoire dans "La France a un incroyable talent".
Le Cas Pucine se confie auprès de puremedias.com après sa victoire dans "La France a un incroyable talent". © Lou BRETON / M6
Après sa victoire hier au concours de talents de M6, la jeune gagnante s'est confiée auprès de puremedias.com.

Elle a remporté "La France a un incroyable talent". Hier soir, M6 a diffusé la finale de son concours de talent produit par Fremantle Media et présenté par David Ginola. A l'issue de cette soirée, la jeune ventriloque Le Cas Pucine a remporté la compétition face à l'humoriste bègue Valentin Reinehr. A cette occasion, l'artiste de 20 ans s'est confiée auprès de puremedias.com.

À lire aussi
Pierre-Jean Chalençon écarté d'"Affaire conclue"
TV
Pierre-Jean Chalençon écarté d'"Affaire conclue"
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...
"Je m'en fiche de vous !" : Clash entre Didier Raoult et Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV
TV
"Je m'en fiche de vous !" : Clash entre Didier Raoult et Jean-Jacques Bourdin sur...

Propos recueillis par Florian Guadalupe.

puremedias.com : Moins de 24 heures après votre victoire, n'êtes-vous pas trop fatigué ?
Le Cas Pucine
: Non ! Je n'ai pas eu le temps de lâcher ! Je suis encore dans l'adrénaline de la soirée !

Vous attendiez-vous à remporter "La France a un incroyable talent" ?
Ce n'est pas que je ne m'y attendais pas, c'est que je n'ai pas pensé au fait de gagner. Je me focalisais tellement sur le numéro en lui-même, qui était très dur à faire, que je n'y pensais. Pour être honnête, dans ma tête, je ne me suis pas imaginée à "Incroyable talent", je me suis imaginée au "Plus grand cabaret du monde" chez Patrick Sébastien. Ca m'a enlevé la pression de la compétition.

Ils ont dit
"J'ai envie d'être reconnue parce que j'ai apporté quelque chose à la ventriloquie."
Le Cas Pucine

A quoi avez-vous pensé lorsque David Ginola a annoncé votre victoire ?
Ai-je pensé ? (rires) Je ne sais pas ! J'ai plutôt ressenti. J'étais hyper émue. J'avais déjà les larmes aux yeux quand je me suis retrouvée avec Valentin (l'humoriste bègue, ndlr). Je me suis dit : "Vive l'humour ! Vive la jeunesse !". Avec Valentin, on s'est super bien entendus sur le tournage. On n'arrêtait pas de dire : "On s'en fout du résultat !". Et après, j'ai pleuré. Je sais ce que ça représente. Les gens ont voté comme des tarés ! Vraiment ! Les gens sont des fous furieux, c'est génial ! Je regarde mes messages et mes stories Instagram. Les gens m'ont envoyé des messages depuis leur télé. C'est incroyable ! (rires)

Avez-vous reçu un message d'Ahmed Sylla, qui vous a accordé son Golden Buzzer lors de la demi-finale ?
Je ne sais pas ! Il faudrait que je regarde. J'ai reçu des dizaines de milliers de messages, venant de plusieurs réseaux sociaux. Même si je lis ces messages, il faudrait que je le trouve. Même mes SMS personnelles, j'en ai plus d'une centaine. Je n'ose même pas les ouvrir.

Est-ce également une victoire pour votre discipline, la ventriloquie ? En France, elle est principalement incarnée par Jeff Panacloc.
J'avais une envie de donner un angle différent à la ventriloquie. Dans cette émission, mon objectif était de dépasser les limites techniques, avec le beat box, le fait de manger, de siffler, de mettre du rouge à lèvres, de chanter et de faire de la flûte. C'était que des trucs que j'avais mis en place et que je n'avais jamais vu chez d'autres ventriloques. Comme je suis une femme, on va dire que c'est la victoire de la femme ventriloque. Moi, je n'ai pas envie que ce soit mon fond de commerce. Oui, je suis une femme, c'est objectif. (rires) Mais j'ai envie d'être reconnue parce que j'ai apporté quelque chose à la ventriloquie, avec tous ces trucs techniques. Ensuite, dans les vidéos que je fais sur internet, j'essaye d'aborder des sujets qui me tiennent à coeur. J'ai vraiment envie de mêler cette discipline à des sujets comme les attentats, les agressions sexuelles ou le harcèlement de rue. J'ai envie de parler de plein de tabous et de sujets délicats par le biais de la ventriloquie.

Ils ont dit
"Je n'aurais pas aimé être à la place de ceux qui ont voté"
Le Cas Pucine

Comment avez-vous préparé le numéro que vous avez présenté hier soir ?
Hier, j'avais juste envie d'être dans le plaisir. C'était déjà un honneur pour moi d'être là. Je ne pouvais pas faire plus. J'ai décidé de mêler plusieurs passions : le théâtre, la ventriloquie, le chant et la flûte traversière. C'est un numéro qui me ressemblait beaucoup en fait. J'étais accompagnée par un pianiste qui est un génie. Les gens ne le savaient pas, mais c'était un immense pianiste qui était avec moi hier. Il s'appelle Philippe Davenet. Il a entre autres été le pianiste de Jacques Brel. Il est un être humain formidable et un incroyable artiste. Travailler avec lui était déjà génial.

Qu'est-ce qui a fait la différence hier soir selon vous ?
Je ne sais pas. Nous étions tous différents. Je n'aurais pas aimé être à la place de ceux qui ont voté. Je regardais les numéros des autres. Avec mes copains, on se disait que tout le monde pouvait gagner. Je n'arrivais pas à faire un top 5. Peut-être que les gens voulaient aussi faire gagner pour la première fois un ventriloque à "Incroyable talent".

Pensez-vous que votre notoriété sur TikTok et Youtube ont pu également vous aider à gagner ?
Oui ! Avec l'émission, la communauté a grossi. Je me dis que c'est un avantage. Et en même temps, les gens sont venus en masse sur mes réseaux sociaux pendant la diffusion de l'émission. C'est un package en fait ! Il y a énormément de gens qui bossent et ce n'est pas parce qu'on a une communauté sur le web qu'on gagne.

Quels étaient les finalistes que vous craignez le plus ?
On va croire que je dis ça pour être gentil. Personne ne se craignait. Pendant tout le tournage, il y avait une bienveillance entre les gens. La sensation que nous avions tous était que nous étions dans une grosse colonie de vacances. En âge, nous étions tous plus ou moins dans la même tranche. Il y avait vraiment un truc en coulisses. En fait, c'était un vrai spectacle que nous avons donné hier. Nous n'étions pas dans la compétition.

Ils ont dit
"Je sors dans la rue, on me reconnaît tout le temps. Je ne peux plus me curer le nez"
Le Cas Pucine

Quel impact ce passage dans l'émission a eu sur votre vie ?
Mon téléphone bugue tellement il y a de messages. Ma boîte mail ne s'ouvre plus car les mails ne chargent plus. Je sors dans la rue, on me reconnaît tout le temps. Je ne peux plus me curer le nez. (rires) Bien sûr, ça change énormément de choses. Pour l'instant, je le vis bien.

Vous avez remporté 100.000 euros. Savez-vous déjà ce que vous allez faire de cet argent ?
Pour un jeune artiste, 100.000 euros, c'est très concret. C'est la maîtrise de ce qu'on fait. C'est la liberté. C'est sûr que ce ne sera pas pour m'acheter des chaussures. (rires) Ce sera pour financer mes projets artistiques. 100.000 euros, c'est une énorme somme. Venant d'un milieu où mes deux parents sont intermittents du spectacle, l'argent ne coule pas à flots chez moi. Donc, j'ai bien la notion de ce que ça représente. J'ai envie de les dépenser d'une bonne manière. Ce sera pour écrire mon spectacle, m'entourer ou pour faire mes vidéos. Avec 100.000 euros, je peux me payer un logiciel de montage sans avoir à le pirater, c'est cool ! (rires) Je n'ai pas encore la notion des besoins qu'il va me falloir.

Quels sont vos projets concrètement ?
Le but est de produire mon spectacle. J'ai hyper envie. Ca me démange. Je suis très frustrée de ne pas avoir cinq minutes pour griffonner ce que j'ai envie de faire. Je suis en train de lire quelques propositions. Il y a des trucs de fou. Je vais bien prendre mon temps pour prendre les bons choix. Il ne faut pas que les gens regrettent leurs votes. En attendant, ils ont plein de vidéos à regarder sur ma chaîne Youtube. Dans quelques mois, je débarquerai avec un spectacle qui rendra honneur à leurs 61 centimes. (rires)

Ils ont dit
"Je vois bien ce que je pourrais faire dans cette émission"
Le Cas Pucine

D'anciens candidats d'"Incroyable talent" ont poursuivi leur carrière à la télévision. Est-ce que le petit écran pourrait vous intéresser ?
Oui ! Autant qu'un spectacle. La chose qui me ferait trop rêver, ce serait d'avoir une chronique quelque part, dans une émission que j'aime. Ce serait un peu mon rêve.

Quels genres d'émission ?
Il y a plusieurs émissions que j'adore. J'aime beaucoup "Quotidien" avec Yann Barthès. Si je pouvais passer dedans, ce serait mon rêve absolu ! Je vois bien ce que je pourrais faire dans cette émission. Il y a aussi les émissions de Laurent Ruquier. J'adore ce mec ! Il faut bien réfléchir mais ça me ferait vraiment plaisir. Jusqu'ici, tous mes rêves se réalisent, alors pourquoi pas rêver encore !

En tant que gagnante de "La France a un incroyable talent", vous allez enchaîner les entretiens avec les médias. Avez-vous été briefée pour répondre aux journalistes, comme pour cette interview ?
Non, non. J'ai l'habitude de m'exprimer là-dessus. J'aime bien. Là, vous me servez de psy parce que je dois mettre des mots sur ce que je ressens alors que moi-même, je n'ai pas encore digéré le truc. Merci, vous me faites office de psy ce matin.

Incroyable Talent
Incroyable Talent
Jean-Baptiste Guégan ("Incroyable talent" 2018) : "J'ai hésité longuement avant de participer"
Le gagnant d'"Incroyable talent" 2018 est Jean-Baptiste Guégan
"La France a un incroyable talent" 2018 : Découvrez les 13 finalistes de l'émission de M6
Voir toute l'actualité sur Incroyable Talent
Autour de Incroyable Talent
Sur le même thème
l'info en continu
Le jeu "Fallout" bientôt adapté en série pour Amazon Prime Video
Séries
Le jeu "Fallout" bientôt adapté en série pour Amazon Prime Video
Droit voisin : Google fait appel de la décision de l'Autorité de la concurrence
Internet
Droit voisin : Google fait appel de la décision de l'Autorité de la concurrence
"Reef Break" : La série avec Poppy Montgomery arrive ce soir sur M6
Programme TV
"Reef Break" : La série avec Poppy Montgomery arrive ce soir sur M6
Jean Castex invité du "20 Heures" de TF1 ce soir
TV
Jean Castex invité du "20 Heures" de TF1 ce soir
Hermine de Clermont-Tonnerre ("Fear Factor", "La ferme célébrités") est morte
Personnalités
Hermine de Clermont-Tonnerre ("Fear Factor", "La ferme célébrités") est morte
Thomas Joubert, Matthieu Rouault, François Sorel... : La grille d'été de RMC se dévoile
Radio
Thomas Joubert, Matthieu Rouault, François Sorel... : La grille d'été de RMC se...
Vidéos Puremedias