Le compte Twitter du "Monde" piraté cette nuit par l'Armée électronique syrienne

Partager l'article
Vous lisez:
Le compte Twitter du "Monde" piraté cette nuit par l'Armée électronique syrienne
Le logo de l'Armée électronique Syrienne
Le logo de l'Armée électronique Syrienne
Piraté cette nuit par des hackers se réclamant de l'Armée électronique syrienne, le compte Twitter du "Monde" a publié de nombreux messages de propagande concernant notamment l'attaque contre "Charlie Hebdo".

"Le Monde" continue d'être la cible de hackers se réclamant de l'Armée électronique syrienne. Hier, le quotidien du soir annonçait avoir été victime de cyber-attaques visant son compte Twitter et son site en ligne, LeMonde.fr. Toutes ces tentatives de prise de contrôle avaient cependant été contrées ou circonscrites par les équipes informatiques du quotidien. Les hackers, se réclamant de l'Armée électronique syrienne, le bras armé du régime de Bachar Al-Assad sur Internet, n'avaient notamment pas réussi à publier des articles sur le site internet du "Monde".

À lire aussi
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...
"Bourdin Direct" : Perquisitionné, un invité se décommande à la dernière minute
TV
"Bourdin Direct" : Perquisitionné, un invité se décommande à la dernière minute

Dans la nuit de mardi à mercredi, des hackers ont finalement réussi à prendre le contrôle du compte Twitter du journal. Ils ont ainsi diffusé auprès de ses plus de trois millions d'abonnés plusieurs messages et images (depuis supprimés) en lien avec les attentats perpétrés récemment en France, notamment contre "Charlie Hebdo". On y voyait notamment un troupeau de moutons brandissant des pancartes "Je suis Charlie" ou une image bardée du slogan "La liberté d'expression n'est pas mieux que la liberté de religion". "Nous vous demandons de respecter les croyances des autres", ont notamment écrit les pirates, dénonçant "l'hypocrisie" de pays "marchant à Paris pour la dignité humaine et la liberté d'expression alors que leur gouvernement tue, torture et détruit".

L'attaque a été de nouveau revendiquée dans la nuit par l'Armée électronique syrienne via Twitter.

Dans un article, "Le Monde" raconte aujourd'hui avoir été prévenu de l'attaque vers 1h du matin. Travaillant ensuite en collaboration avec les équipes de Twitter, en France et à San Francisco, les techniciens du journal n'ont eu d'autre choix que de suspendre temporairement le compte. Les pirates avaient en effet récupéré le mot de passe et révoqué tous les accès, rendant impossible une reprise en main du compte.

Le journal est finalement parvenu à revenir aux commandes vers 4h du matin. Supprimant les tweets pirates, le journal a aussitôt publié un message d'excuses.


Entre temps, le compte Twitter du "Monde" avait déjà perdu 326.000 followers.

Qui est l'Armée électronique syrienne ? Depuis plusieurs mois, elle lance des cyber-attaques contre des médias occidentaux pour diffuser ses messages de propagande. "En 2013, le groupe avait piraté le compte Twitter d'Associated Press pour y annoncer que deux explosions avaient été entendues à la Maison Blanche et que le président Barack Obama était blessé – le message avait fait immédiatement plonger la Bourse de New York", rappelle LeMonde.fr. Le journal a en tout cas annoncé qu'il allait porter plainte. Rappelons qu'en 2013, "Le Monde" avait contribué à révéler l'utilisation d'armes chimiques par le régime de Bachar Al-Assad.

Le Monde
Le Monde
"Le Monde" : Caroline Monnot succédera à Luc Bronner à la direction de la rédaction
Haut-Karabagh : Deux journalistes du "Monde" blessés lors d'un bombardement
COVID-19 : "Le Monde" augmente son tarif à 3 euros
Le Monde : 30 millions d'euros de manque à gagner en 2020
Voir toute l'actualité sur Le Monde
Autour de Le Monde
  • Daniel Schneidermann
  • Matthieu Pigasse
  • Alain Minc
Sur le même thème
l'info en continu
"Manifest" : La série phénomène de TF1 revient pour une saison 2 le 10 novembre
Programme TV
"Manifest" : La série phénomène de TF1 revient pour une saison 2 le 10 novembre
Thierry Ardisson (P3) : "Vincent Bolloré a abîmé la marque Canal+"
Thierry Ardisson (P3) : "Vincent Bolloré a abîmé la marque Canal+"
"Boyard Land" : Le spin-off de "Fort Boyard" revient le 7 novembre sur France 2
Programme TV
"Boyard Land" : Le spin-off de "Fort Boyard" revient le 7 novembre sur France 2
"Stars à nu" : Découvrez les 13 personnalités de la saison 2 sur TF1
TV
"Stars à nu" : Découvrez les 13 personnalités de la saison 2 sur TF1
Thierry Ardisson (P2) : "La pub m'a appris le travail bien fait et m'a donné le goût de la forme"
Interview
Thierry Ardisson (P2) : "La pub m'a appris le travail bien fait et m'a donné le...
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Vidéos Puremedias