Le CSA pourrait finalement nommer le prochain président de France Télévisions

Partager l'article
Vous lisez:
Le CSA pourrait finalement nommer le prochain président de France Télévisions
Roch-Olivier Maistre, président du CSA
Roch-Olivier Maistre, président du CSA © Abaca
Le gouvernement avait pourtant exprimé le souhait de changer le mode de nomination des patrons de l'audiovisuel public.

Le CSA aura-t-il toujours le pouvoir de nomination ? Lors d'une rencontre avec l'association des journalistes médias, Roch-Olivier Maistre, le président du Conseil supérieur de l'audiovisuel, a admis que son institution pourrait bien être en charge de la nomination du prochain président de France Télévisions. Le mandat de l'actuelle présidente, Delphine Ernotte se terminant en août 2020, le prochain processus de nomination sera à boucler dès avril ou mai 2020 afin de respecter la traditionnelle période de tuilage de trois à quatre mois prévue par la loi.

À lire aussi
"Touche pas à mon poste" : Violente altercation sur le plateau de Cyril Hanouna, la sécurité intervient
TV
"Touche pas à mon poste" : Violente altercation sur le plateau de Cyril Hanouna,...
Audiences "6 à 7 avec Casta" : Quel score pour la nouvelle émission de Benjamin Castaldi sur C8 ?
Audiences
Audiences "6 à 7 avec Casta" : Quel score pour la nouvelle émission de Benjamin...
CNews : Le maire de Grenoble tacle en direct Vincent Bolloré, Jean-Pierre Elkabbach le défend
TV
CNews : Le maire de Grenoble tacle en direct Vincent Bolloré, Jean-Pierre...

Cette éventualité serait en contradiction avec la volonté affichée par le gouvernement depuis plusieurs années de changer les modes de nomination des présidents de l'audiovisuel public. Dès la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait ainsi déjà annoncé la couleur. Evoquant les entreprises de l'audiovisuel public dans son programme, le futur chef de l'Etat promettait que "leurs conseils d'administration seront plus indépendants et plus ouverts dans sa composition. Ils seront chargés de designer les dirigeants, après appel public à candidatures".

Retard pris par le gouvernement

Dans ce dossier, le gouvernement pourrait en réalité payer le retard qu'il a lui même pris. Promise depuis le début du quinquennat, la loi sur l'audiovisuel censée mettre en place le nouveau mode de nominations n'a cessé d'être repoussée. D'après les dernières déclarations d'Edouard Philippe et du ministre de la Culture, Franck Riester, elle devrait être finalement présentée en Conseil des ministres en octobre 2019, pour un examen devant le Parlement au début de l'année 2020. Le temps que la procédure parlementaire arrive à son terme, il devrait donc être trop tard pour France Télévisions.

Sur le même thème
l'info en continu
Une polémique de "Libération" : Le quotidien se justifie après la publication de la lettre d'un violeur
Presse
Une polémique de "Libération" : Le quotidien se justifie après la publication de...
Coupée par Pascal Praud, Elisabeth Levy menace de quitter CNews : "Si vous ne voulez pas m'entendre, je me barre !"
TV
Coupée par Pascal Praud, Elisabeth Levy menace de quitter CNews : "Si vous ne...
Audiences dimanche : Records pour "Téléfoot", "Auto Moto", "E=M6" et "8 chances de tout gagner"
Audiences
Audiences dimanche : Records pour "Téléfoot", "Auto Moto", "E=M6" et "8 chances de...
Audiences : "Lucy" leader sur TF1 devant F3, "Zone Interdite" plus fort que le film de F2, K. Rissouli au million sur F5
Audiences
Audiences : "Lucy" leader sur TF1 devant F3, "Zone Interdite" plus fort que le...
L'interview de Meghan et Harry par Oprah Winfrey sera diffusée sur TMC lundi en prime time
Programme TV
L'interview de Meghan et Harry par Oprah Winfrey sera diffusée sur TMC lundi en...
Anne-Sophie Lapix arrête "Le grand échiquier"
TV
Anne-Sophie Lapix arrête "Le grand échiquier"
Vidéos Puremedias