Le médecin de "Koh-Lanta", Thierry Costa, s'est suicidé au Cambodge

Partager l'article
Vous lisez:
Le médecin de "Koh-Lanta", Thierry Costa, s'est suicidé au Cambodge
Gérald Babin est décédé au premier jour de tournage de "Koh Lanta"
Gérald Babin est décédé au premier jour de tournage de "Koh Lanta" © DR
Le docteur Thierry Costa, 38 ans, médecin sur "Koh-Lanta" depuis quatre saisons, s'est donné la mort annonce la production.

Adventure Line, producteur de "Koh-lanta", annonce le décès de Thierry Costa, âgé de 38 ans, médecin depuis quatre saisons de l'émission. Il s'est donné la mort aujourd'hui, au Cambodge, où il était toujours présent, annonce à l'AFP le producteur de l'émission. "Il a laissé une lettre qui a été transmise à sa famille", précise la production.

À lire aussi
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de France 2
TV
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de...
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
Politique
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...

Ce suicide intervient après l'immense polémique qui a suivi le décès de Gérald Babin, un candidat de l'émission, au premier jour du tournage au Cambodge. Depuis, la version officielle de la production a été remise en cause par de nombreux témoignages anonymes publiés dans les médias. Il y a quelques semaines, dans une interview au Figaro, Thierry Costa indiquait que la santé des candidats était sa priorité. "Rien ne compte plus que la santé des candidats. Il est hors de question de les mettre en danger. Au moindre signe de faiblesse, j'interviens et je prends les décisions qui s'imposent", expliquait-il.

Un décès suspect

Depuis dix jours, les témoignages se multiplient, contredisant la première version des faits avancée par la production : le jeune homme avait souffert de crampes sur le site de la première épreuve. Selon Adventure Line, le candidat a été victime d'un premier arrêt cardiaque sur la plage, puis ranimé et transporté en hélicoptère jusqu'à l'hôpital. Victime d'un deuxième arrêt sur le trajet, puis ranimé à nouveau, il avait ensuite succombé à un troisième arrêt à l'hôpital.

Mais mercredi, un premier témoignage, anonyme, publié par le site Arrêts sur images est venu contredire cette version officielle. Le témoin racontait notamment que le médecin aurait été empêché d'intervenir dès les premiers instants du drame et, une fois autorisé à s'immiscer dans l'épreuve pour secourir Gérald, il aurait dû "rejouer" son entrée sur le site de l'épreuve, ALP n'étant pas satisfaite de la première prise. Depuis, la société de production a annoncé son intention de porter plainte contre cette accusation "anonyme, mensongère et odieuse". Selon RTL, l'autopsie, réalisée vendredi, n'a détecté aucune anomalie cardiaque ou vasculaire. "Le candidat ne présenterait, a priori, aucune pathologie susceptible d'avoir causé son décès", écrivent nos confrères qui indiquent que les images tournées vont être saisies après l'ouverture d'une enquête judiciaire pour "homicide involontaire".

Des secours trop tardifs

Jeudi, RMC a dévoilé un deuxième témoignage accablant qui dénonce "une série de manquements" de la production. Quand le candidat s'est effondré dans le sable, pendant l'épreuve, "le médecin qui suit l'épreuve sur un écran veut intervenir tout de suite, le présentateur Denis Brogniart interroge le candidat qui dit avoir des crampes et selon notre témoin, il ne juge pas une intervention nécessaire, le réalisateur non plus, l'épreuve n'est donc pas interrompue", explique la journaliste de RMC. C'est "au bout de huit à neuf minutes", quand Gérald a crié à l'aide que le médecin est intervenu constatant de "la déshydratation". Il sera transféré, par bateau, à l'infirmerie située sur une île voisine, 1h30 plus tard, et fera un malaise cardiaque sur le bateau. Désemparée, l'équipe de production est incapable de retrouver le numéro de la compagnie d'hélicoptère tandis que les talkies-walkies sont en panne...

Enfin, samedi, "Closer" confirmait les récits de ASI et de RMC. La première épreuve de "Koh Lanta" a débuté à 7 heures du matin. "A l'issue de l'épreuve des 200 m de nage, Gérald semble avoir beaucoup de mal à reprendre son souffle. Il reste allongé sur le sable et peine même à répondre lorsqu'il doit se plier au passage obligé de l'interview", raconte le témoin anonyme. Pendant les traditionnelles interviews, les candidats attendent pendant trente minutes, sur le sable, "en plein soleil". Placée en fin de cordée du jeu de tir à la corde, le candidat s'effondre et le médecin intervient plusieurs minutes après que le candidat s'est effondré. Son évacuation en bateau est décidée "autour de 13h00, 13h15".

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 8 au 14 février 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 8 au 14 février 2020
"Thalassa" de retour sur France 3 dans une nouvelle version à partir du dimanche 9 février
Programme TV
"Thalassa" de retour sur France 3 dans une nouvelle version à partir du dimanche 9...
"Il a déjà tes yeux" : La série adaptée du film arrive le 12 février sur France 2
Programme TV
"Il a déjà tes yeux" : La série adaptée du film arrive le 12 février sur France...
"Retrouvailles" : Jean-Marc Morandini lance son "Perdu de vue" le 9 février sur NRJ 12
Programme TV
"Retrouvailles" : Jean-Marc Morandini lance son "Perdu de vue" le 9 février sur...
"Baron Noir" : La saison 3 arrive le 10 février sur Canal+
Programme TV
"Baron Noir" : La saison 3 arrive le 10 février sur Canal+
Netflix prépare un documentaire sur Neymar
SVOD
Netflix prépare un documentaire sur Neymar
Vidéos Puremedias