Le producteur de "Koh-Lanta" condamné pour "travail dissimulé" et "atteinte aux libertés individuelles"

Partager l'article
Vous lisez:
Le producteur de "Koh-Lanta" condamné pour "travail dissimulé" et "atteinte aux libertés individuelles"
Logo de "Koh Lanta"
Logo de "Koh Lanta" © ALP/ BUREAU233
La société de production de "Koh-Lanta" vient d'être condamnée par la Cour d'appel de Versailles à verser 20.000 euros à un ancien candidat pour "travail dissimulé" et "atteintes aux libertés individuelles".

Le producteur de "Koh-Lanta" condamné. L'AFP a rapporté hier la condamnation le 1er juillet dernier d'Adventure Line Productions (ALP) par la Cour d'appel de Versailles. La société de production devra verser 20.000 euros à un ancien candidat de l'émission de TF1 (dont le nom reste inconnu) pour "travail dissimulé" et "atteinte aux libertés individuelles" notamment.

À lire aussi
Miss France "spectacle sexiste" : Une association féministe saisit les prud'hommes, Alexia Laroche-Joubert réplique
Justice
Miss France "spectacle sexiste" : Une association féministe saisit les...
Jean Messiha condamné pour injure après son tweet sur le préfet des Yvelines et les islamistes
Justice
Jean Messiha condamné pour injure après son tweet sur le préfet des Yvelines et...
Procès des attentats du 13 novembre : Patrick Jardin dépose plainte pour "diffamation" contre "Le Monde"
Justice
Procès des attentats du 13 novembre : Patrick Jardin dépose plainte pour...
Bolloré contre "Complément d'enquête" : "Plusieurs centaines de milliers d'euros" de frais de procédure pour FTV
Justice
Bolloré contre "Complément d'enquête" : "Plusieurs centaines de milliers d'euros"...

En première instance, le conseil des prud'hommes de Boulogne-Billancourt avait requalifié en avril 2013 la participation au programme de ce candidat en contrat de travail et lui avait alloué au total environ 3.000 euros. Insatisfait, l'ancien participant à l'émission d'aventure de TF1 avait fait appel de cette décision. Dans son arrêt, la Cour d'appel de Versailles a finalement condamné le producteur de "Koh-Lanta"à verser au candidat 12.000 euros pour "travail dissimulé". Pour justifier leur décision, les juges se sont appuyés sur une jurisprudence de 2009 de la Cour de Cassation sur le statut des candidats des émissions de téléréalité. Dans un litige concernant cette fois "L'Ile de la tentation", la plus haute juridiction de l'ordre judiciaire avait estimé que la participation à ce type de programmes devait faire l'objet d'un contrat de travail.

Une "atteinte aux libertés individuelles"

Dans le cas de l'ancien candidat de "Koh-Lanta", la Cour d'appel de Versailles a ainsi considéré que, "ne pouvant plus alléguer d'incertitudes quant à la situation juridique des parties, c'est dès lors en toute connaissance de cause que la société ALP (...) a choisi de continuer à rechercher les candidats et de les faire participer à cette émission ("Koh-Lanta") hors du cadre obligatoire de la législation du travail".

Les juges ont en outre condamné en l'espèce ALP à 3.000 de dommages et intérêts pour "atteinte aux libertés individuelles". Elle a ainsi estimé que pour le candidat en question, "l'impossibilité de quitter le site, résultant de la remise du passeport, et de l'impossibilité de communiquer avec l'extérieur, constituent des atteintes graves aux libertés individuelles, qui ne peuvent être justifiées par les circonstances du tournage". "L'employeur est tenu de mettre à disposition des salariés des locaux et des vestiaires adéquats, leur permettant notamment de conserver leur effets personnels, de sorte qu'ALP ne peut pas soutenir que la seule solution consistait à se faire remettre ces objets en raison du déroulement du tournage sur un lieu isolé" ont par ailleurs souligné les juges. A ces 15.000 euros, ALP devra ajouter 3.000 euros de dommages et intérêts pour rupture abusive de contrat et 2.000 euros pour non-respect de la procédure de licenciement.

Koh-Lanta
Koh-Lanta
"Koh-Lanta" : Jade s'effondre en larmes et menace de quitter l'aventure
"Koh-Lanta" : Mohamed révèle l'existence d'un pacte financier secret entre candidats, la production lui répond
"Tu n'es pas Teheiura !" : Coumba recadre sèchement Sam au conseil dans "Koh-Lanta"
"J'ai été exécrable !" : Coumba implore le pardon de Candice après son comportement dans "Koh-Lanta"
Voir toute l'actualité sur Koh-Lanta
Autour de Koh-Lanta
l'info en continu
RFM-Virgin Radio : Lagardère souhaite fermer 30 stations locales de ses musicales
Radio
RFM-Virgin Radio : Lagardère souhaite fermer 30 stations locales de ses musicales
"Ils nous obligent à diffuser cette séquence" : Philippe Corbé critique l'attitude du gouvernement face à Zemmour
TV
"Ils nous obligent à diffuser cette séquence" : Philippe Corbé critique l'attitude...
"C à vous" : Anne-Elisabeth Lemoine perd un pari et termine en maillot de bain
TV
"C à vous" : Anne-Elisabeth Lemoine perd un pari et termine en maillot de bain
"Sophie Cross" : Une nouvelle héroïne policière pour France 3 dès le mardi 9 novembre
Programme TV
"Sophie Cross" : Une nouvelle héroïne policière pour France 3 dès le mardi 9...
"Koh-Lanta" : Jade s'effondre en larmes et menace de quitter l'aventure
TV
"Koh-Lanta" : Jade s'effondre en larmes et menace de quitter l'aventure
Vincent Lagaf' très remonté contre le producteur de "Mask Singer" sur TF1 : "Va bien te faire foutre !"
TV
Vincent Lagaf' très remonté contre le producteur de "Mask Singer" sur TF1 : "Va...