Le témoignage d'un faux journaliste de France Télévisions créé par le Front national

Partager l'article
Vous lisez:
Le témoignage d'un faux journaliste de France Télévisions créé par le Front national
Marine Le Pen, présidente du Front national.
Marine Le Pen, présidente du Front national. © Abaca
Le site "BuzzFeed" révèle ce mardi que des proches de Marine Le Pen ont conçu un faux témoignage afin de nuire à la campagne d'Emmanuel Macron.

Une fake news créée de toutes pièces par le parti de Marine Le Pen. Ce mardi, le site "BuzzFeed" révèle que le Front national a réalisé un faux témoignage d'un journaliste de France Télévisions pendant la campagne afin de nuire à Emmanuel Macron, à François Hollande et à l'actuelle présidente du groupe audiovisuel public, Delphine Ernotte. Cette enquête entre dans le cadre de la série d'articles sur le parti frontiste publiés par le site d'information depuis hier.

À lire aussi
Emmanuel Macron en interview sur BFMTV et RMC à 14h30
Politique
Emmanuel Macron en interview sur BFMTV et RMC à 14h30
Roselyne Bachelot estime "impossible" le décompte des temps de parole des éditorialistes
Politique
Roselyne Bachelot estime "impossible" le décompte des temps de parole des...
"Vous voulez faire l'émission toute seule ?" : Adrien Quatennens et Sonia Mabrouk s'accrochent sur Europe 1
Politique
"Vous voulez faire l'émission toute seule ?" : Adrien Quatennens et Sonia Mabrouk...
Jean-Luc Mélenchon accuse le youtubeur Papacito d'appeler au meurtre de ses électeurs
Politique
Jean-Luc Mélenchon accuse le youtubeur Papacito d'appeler au meurtre de ses...

"Il faut soutenir coûte que coûte Macron"

La publication du faux témoignage remonte au 16 mars 2017, durant la diffusion sur France 2 d'un numéro d'"Envoyé spécial" consacré aux hommes de l'ombre du Front national, un reportage qui avait agacé l'équipe de campagne de Marine Le Pen. Dans cette vidéo postée par David Rachline, directeur de campagne de Marine Le Pen, accompagnée du hashtag "ErnotteGate", un témoin anonyme, dont la voix est modifiée, assure avoir "fait partie de l'équipe de Delphine Ernotte". Il affirme que la présidente de France Télévisions a donné l'ordre de "soutenir coûte que coûte Macron avec l'objectif clair de faire battre Marine Le Pen".

Après ce tweet, David Rachline a sous-entendu dans un second message que le témoignage n'était pas forcément réel, puisque "tout le monde peut faire 'journaliste' chez France Télévisions". Il n'a toutefois pas effacé le tweet du faux témoignage dans lequel il n'est pas précisé s'il s'agit d'un vrai ou d'un faux journaliste de France Télévisions.

Un prestataire du Front national derrière le faux témoignage

D'après l'enquête de "BuzzFeed", ce sont des proches de Marine Le Pen qui ont réalisé et produit ce témoignage anonyme. L'homme dont le visage n'apparaissait pas dans la vidéo ne serait donc pas un journaliste du service public, mais Christophe Boucher, prestataire du Front national qui était chargé de réaliser les vidéos de campagne pour le parti frontiste. Selon le site d'information, ce sont Damien Philippot, responsable du pôle rédaction de Marine Le Pen et Philippe Vardon, vice-président du groupe FN en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, qui ont conçu cette fausse information.

Interrogé par BuzzFeed News, au siège du FN, le responsable presse Alain Vizier assure ne pas connaître Christophe Boucher. Contacté par le site à plusieurs reprises, le faux journaliste n'a pas donné suite, pas plus que Marine Le Pen, contactée par mail dimanche dernier. Enfin, Damien Philippot et Philippe Vardon n'ont pas souhaité répondre aux questions de "BuzzFeed".

l'info en continu
Yann Moix : "Je suis en préparation de 'Podium 2'"
Cinéma
Yann Moix : "Je suis en préparation de 'Podium 2'"
Europe 1 : Fin de la grève, un "rassemblement public" envisagé
Radio
Europe 1 : Fin de la grève, un "rassemblement public" envisagé
"Kaamelott" : Première bande-annonce pour le film d'Alexandre Astier
Presse
"Kaamelott" : Première bande-annonce pour le film d'Alexandre Astier
Titre polémique sur Europe 1 et CNews : "Libération" justifie son choix éditorial
Presse
Titre polémique sur Europe 1 et CNews : "Libération" justifie son choix éditorial
Jack Lang sur le rapprochement entre CNews et Europe 1 : "La concentration est un danger pour la liberté"
TV
Jack Lang sur le rapprochement entre CNews et Europe 1 : "La concentration est un...
Jérôme Fenoglio réélu directeur du "Monde"
Presse
Jérôme Fenoglio réélu directeur du "Monde"