Les dirigeants de Netflix ont été reçus à l'Elysée

Partager l'article
Vous lisez:
Les dirigeants de Netflix ont été reçus à l'Elysée
Les dirigeants de Netflix ont été reçus à l'Elysée
Les dirigeants de Netflix ont été reçus à l'Elysée © DR
Alors que les rumeurs d'une installation en France sont toujours persistantes, les dirigeants de Netflix ont été reçus à l'Elysée ce mercredi.

Une visite "amicale" qui suscite des interrogations. Deux dirigeants de Netflix, la plateforme américaine de vidéo à la demande par abonnement, avaient rendez-vous aujourd'hui à l'Elysée. Ils ont rencontré David Kessler, le conseiller médias de François Hollande, puis Pascal Rogard, le directeur général de la SACD, spécialiste des questions de droits d'auteurs et de la chronologie des médias.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

Officiellement, cette rencontre n'était qu'une prise de contact entre une plateforme qui compte 40 millions d'abonnés à travers le monde et les dirigeants d'un pays qui produit plus de 200 films par an. Mais cette visite intervient alors que, depuis des mois, le monde de l'audiovisuel spécule sur le lancement en France de la plateforme qui, à l'instar de CanalPlay, propose un accès illimité à son catalogue de films et de séries moyennement un abonnement à bas coût.

Un marché français compliqué

La puissance de Netflix effraie le milieu du cinéma et de la télévision payante, surtout depuis que la plateforme produit de ses propres séries. Elle vient d'ailleurs d'annoncer que la mise en ligne de la deuxième saison de "House of cards", la série de David Fincher avec Kevin Spacey et Robin Wright, aurait lieu le 14 février prochain.

Lors de ce rendez-vous, les dirigeants de Netflix, qui s'est largement implanté en Europe (Grande-Bretagne, Pays-Bas et pays scandinaves), n'ont pas révélé leurs intentions ni évoqué le moindre calendrier. Mais les dirigeants redoutent que la réglementation française en matière d'audiovisuel, qui les obligera à participer au financement du cinéma, ne complique fortement leur modèle économique. De plus, la chronologie des médias actuelle lui interdirait de proposer à ses abonnés les films sortis il y a moins de 36 mois. En juin, Jonathan Friedland, le directeur de la communication de Netflix, estimait que "le marché est un peu trop régulé" en France pour permettre une installation de la plateforme.

Sur le même thème
l'info en continu
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur Canal+ ?
Audiences
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur...
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16 novembre
Programme TV
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16...
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
Séries
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
"Les aventuriers" : Quand le fort Boyard faisait son apparition à l'écran... au cinéma (et en ruines !)
TV
"Les aventuriers" : Quand le fort Boyard faisait son apparition à l'écran... au...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Vidéos Puremedias