Les salariés de LCI interpellent le président du CSA : "Etes-vous fier ?"

Partager l'article
Vous lisez:
Les salariés de LCI interpellent le président du CSA : "Etes-vous fier ?"
Par Benoit Daragon Journaliste
LCI
LCI © DR
Alors que leur chaîne semble de plus en plus menacée, les salariés de LCI interpellent vivement Olivier Schrameck, le président du CSA, dans une lettre ouverte.

Un mois et demi après le refus du CSA de basculer LCI sur la TNT gratuite, les salariés de la chaîne d'information continue sont très inquiets de l'avenir de leur chaîne. Avant-hier, Catherine Nayl et Eric Revel, les deux dirigeants de la chaîne, ont confirmé l'arrêt de LCI dans sa forme actuelle. Sa diffusion sur la TNT payante et les câblo-opérateurs devrait s'arrêter au 31 décembre.

À lire aussi
"BuzzFeed" va faire écrire des contenus par l'intelligence artificielle, la Bourse s'affole
Business
"BuzzFeed" va faire écrire des contenus par l'intelligence artificielle, la Bourse...
Xavier Niel et Rodolphe Saadé veulent s'associer pour investir dans "Brut"
Business
Xavier Niel et Rodolphe Saadé veulent s'associer pour investir dans "Brut"
Télé.visionnaire : Le sport, vecteur d'innovation et de communication pour les marques
Business
Télé.visionnaire : Le sport, vecteur d'innovation et de communication pour les...
"SIX" : A quoi ressemblera la chaîne de Xavier Niel s'il remporte la fréquence de M6 ?
Business
"SIX" : A quoi ressemblera la chaîne de Xavier Niel s'il remporte la fréquence de...

Aujourd'hui, les salariés de LCI ont envoyé une lettre à Olivier Schrameck, le président du CSA. Dans cette lettre ouverte, dont puremedias.com a eu copie, ils dénoncent vivement la décision du CSA. "Avez-vous oublié que (votre décision, ndlr) touchait très directement des hommes, des femmes, des familles", écrivent les salariés, qui estiment être les "dommages collatéraux" de la volonté du CSA d'affirmer son indépendance face à l'exécutif. "La France est devenue un pays où une autorité administrative indépendante peut décider de la vie ou de la mort d'un organe de presse", écrivent-il en demandant "dans les plus brefs délais" un entretien avec les membres du CSA.

La lettre des salariés de LCI au CSA

"Monsieur le Président du CSA,

Nous, les 247 salariés, CDD, intermittents, stagiaires, travaillant à LCI, sommes atterrés par l'avenir qui se profile pour notre chaîne d'information en continu. La suppression de nombreux emplois semble inéluctable aujourd'hui. Après votre décision incompréhensible, aucune perspective n'est permise.

Quel gâchis pour cette chaîne qui, il y a 20 ans, fut la première à traiter en France l'information en continu. Vous ne pouvez l'ignorer : la TNT payante est morte, sauf pour le sport et le cinéma, et encore... La TNT payante devait compter 15 chaînes, combien en reste-t-il aujourd'hui ?

Le législateur vous a, non sans peine, donné les moyens de corriger cet échec. Vous avez décidé que ça ne vous intéressait pas, vous avez même indiqué que pour vous, "25 chaînes étaient le bon nombre". Pourquoi alors un tel suspens ? On se serait épargné ce psychodrame de l'été. Sans doute avez-vous oublié qu'il touchait très directement des hommes, des femmes, des familles.

Vous avez motivé votre décision par l'impact économique potentiel de l'arrivée de LCI en gratuit. Que dire des résultats affichés par nos concurrents après votre décision ? Doit-on comprendre que le paysage de la TNT tel qu'il existe aujourd'hui est figé ? Vous comprenez que le même raisonnement, il y a douze ans, aurait empêché la naissance de la TNT ?

La France est devenue un pays où une autorité administrative indépendante peut décider de la vie ou de la mort d'un organe de presse. En êtes-vous fier ? Quand le jour de la publication de votre décision, le compte officiel du CSA sur Twitter retweete " Le CSA a gagné ! (...)". En êtes-vous fier ? Vous avez trouvé un moyen d'affirmer votre indépendance face à l'exécutif. Nous en sommes les dommages collatéraux. Quand vous motivez votre décision par la "sauvegarde du pluralisme", le pensez-vous ? Quelle est votre définition du pluralisme ?

Vous avez dit le mois dernier que vous alliez demander aux distributeurs d'offrir des conditions correctes à LCI pour lui permettre de continuer à vivre sur le payant. Aux dernières nouvelles, la chaîne telle qu'elle est aujourd'hui n'existera plus le 31 décembre. Où en êtes-vous de vos négociations en notre nom ? Quand allez-vous les rendre publiques ? Maintenant que dire ? Que faire ? Nous, salariés de LCI, vous demandons dans les plus brefs délais un entretien avec les membres du CSA.

Dans l'attente de votre réponse.
Les salariés de La Chaîne Info."

Olivier Schrameck
Olivier Schrameck
Pour Olivier Schrameck, Cyril Hanouna avait "l'aval tacite" de Vincent Bolloré pour se moquer de lui
CSA : Olivier Schrameck quitte son poste de président pour "quelques semaines"
Clash Angot/Rousseau : Olivier Schrameck recadre Marlène Schiappa
Olivier Schrameck et "l'acharnement" contre "TPMP" : "Le CSA a l'habitude de ne pas être populaire"
Voir toute l'actualité sur Olivier Schrameck
l'info en continu
TF1 : Pourquoi "Les touristes" avec Arthur ne sera finalement pas diffusé ce soir ?
TV
TF1 : Pourquoi "Les touristes" avec Arthur ne sera finalement pas diffusé ce soir ?
"Pékin Express" 2023 : Date de diffusion, binômes, nouvelles règles... Tout ce qu'il faut savoir sur la 17e saison
TV
"Pékin Express" 2023 : Date de diffusion, binômes, nouvelles règles... Tout ce...
Présidentielle 2022 : Eric Zemmour perd 200.000 euros de remboursement de frais de campagne à cause de CNews
Politique
Présidentielle 2022 : Eric Zemmour perd 200.000 euros de remboursement de frais de...
France 2 déprogramme en urgence sa soirée de mardi pour "raisons juridiques"
Déprogrammation
France 2 déprogramme en urgence sa soirée de mardi pour "raisons juridiques"
"Mask Singer" : Exit Chantal Ladesou et Vitaa, TF1 recrute deux nouvelles stars pour la saison 5
TV
"Mask Singer" : Exit Chantal Ladesou et Vitaa, TF1 recrute deux nouvelles stars...
"Les 12 coups de midi" : Un candidat trouve presque par hasard l'étoile mystérieuse et gagne plus de 90.000 euros
TV
"Les 12 coups de midi" : Un candidat trouve presque par hasard l'étoile...