Loi sur le "séparatisme islamiste" : Emmanuel Macron recadre un journaliste de CNews

Partager l'article
Vous lisez:
Loi sur le "séparatisme islamiste" : Emmanuel Macron recadre un journaliste de CNews
Emmanuel Macron © Franceinfo
Le président de la République a tenu ce vendredi matin un discours sur le séparatisme islamiste.

Il pointe du doigt les chaînes d'information. Ce matin, à l'occasion d'un discours prononcé depuis l'hôtel de ville des Mureaux, dans les Yvelines, le président de la République Emmanuel Macron a présenté son projet visant à lutter contre "l'islamisme radical, une "idéologie qui affirme que ses lois propres sont supérieures à celles de la République". Un projet de loi sera proposé en conseil des ministres le 9 décembre prochain et devrait être baptisé "Laïcité et liberté".

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"

"Vous seriez malhonnête à dire que je n'ai pas nommé les choses clairement"

A l'issue de ce discours, le chef de l'Etat s'est plié au jeu des questions des journalistes. Loïc Signor, reporter politique de CNews, a ouvert le bal : "On avait cru comprendre que le texte porterait sur les séparatismes, au pluriel. A l'aune de ce que vous venez de dire, on voit bien que c'est le séparatisme islamiste qui est au coeur du sujet. Doit-on conclure que le projet de loi contre les séparatismes est en fait un projet de loi contre l'islamisme radical ? Et pourquoi alors ne pas plus clairement nommer les choses ?".

Assez surpris de la question, Emmanuel Macron a fait mine de regarder sa montre et a lancé : "Je ne sais pas depuis combien de temps je m'exprime mais je n'ai pas le sentiment d'être ambigu". "Très sincèrement, vous seriez malhonnête à dire que je n'ai pas nommé les choses très clairement. Après, on peut décider de se faire collectivement des noeuds au cerveau et d'avoir de longs débats sur des choses inutiles. Je crois avoir dit le problème", a poursuivi le président de la République.

"Je n'ai pas le loisir de vous regarder toute la journée"

"Après, il y a d'autres formes de séparatisme au nom de religions sectaires. Soyons clairs. Ce sont des formes qui sont plus minoritaires. On les abordera avec ce texte. Au nom d'autres religions, certains ont des pratiques qui ne sont pas conformes à l'égalité entre les femmes et les hommes", a souligné le locataire de l'Elysée. Et de tacler ensuite les chaînes d'information en continu en évoquant CNews : "Je n'ai pas le loisir de vous regarder toute la journée. Généralement, quand je croise vos chaînes de télévision ou vos journaux, vous êtes assez concentrés quand même sur un sujet. J'ai ce sentiment. Il faut donc l'aborder de manière directe. Sans faux-semblant et sans simplification". puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Sur le même thème
l'info en continu
Photos montrant des seins : Instagram met à jour sa politique concernant la nudité
Internet
Photos montrant des seins : Instagram met à jour sa politique concernant la nudité
"Quotidien" : Yann Barthès surpris par un retour à l'antenne plus rapide que prévu
TV
"Quotidien" : Yann Barthès surpris par un retour à l'antenne plus rapide que prévu
Allocution d'Emmanuel Macron : C8 remplace exceptionnellement "TPMP" par "Balance ton post !" ce soir
TV
Allocution d'Emmanuel Macron : C8 remplace exceptionnellement "TPMP" par "Balance...
"Daube", "Médiocre" : André Bercoff détruit le documentaire sur Donald Trump qu'il commentera ce soir sur W9
TV
"Daube", "Médiocre" : André Bercoff détruit le documentaire sur Donald Trump qu'il...
COVID-19 : Patrick Cohen fustige un "relâchement de l'intelligence sur les plateaux télé"
TV
COVID-19 : Patrick Cohen fustige un "relâchement de l'intelligence sur les...
France 5 déprogramme "La maison France 5" et "Silence, ça pousse !" pour laisser place à des vendredis culturels
TV
France 5 déprogramme "La maison France 5" et "Silence, ça pousse !" pour laisser...
Vidéos Puremedias