Loi sur le "séparatisme islamiste" : Emmanuel Macron recadre un journaliste de CNews

Partager l'article
Vous lisez:
Loi sur le "séparatisme islamiste" : Emmanuel Macron recadre un journaliste de CNews
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Emmanuel Macron © Franceinfo
Le président de la République a tenu ce vendredi matin un discours sur le séparatisme islamiste.

Il pointe du doigt les chaînes d'information. Ce matin, à l'occasion d'un discours prononcé depuis l'hôtel de ville des Mureaux, dans les Yvelines, le président de la République Emmanuel Macron a présenté son projet visant à lutter contre "l'islamisme radical, une "idéologie qui affirme que ses lois propres sont supérieures à celles de la République". Un projet de loi sera proposé en conseil des ministres le 9 décembre prochain et devrait être baptisé "Laïcité et liberté".

À lire aussi
"Personne n'arrive à la cheville de France Télévisions" : Laurent Luyat ironise sur la "célèbre bascule" sur France 3
TV
"Personne n'arrive à la cheville de France Télévisions" : Laurent Luyat ironise...
Après une longue absence, Christophe Dechavanne intègre l'émission de Léa Salamé sur France 2
TV
Après une longue absence, Christophe Dechavanne intègre l'émission de Léa Salamé...
Audiences dimanche : Harry Roselmack redresse la barre en access
TV
Audiences dimanche : Harry Roselmack redresse la barre en access
Audiences : "Gran Torino" en tête, le Festival interceltique plus fort que Fr2 et M6
TV
Audiences : "Gran Torino" en tête, le Festival interceltique plus fort que Fr2 et M6

"Vous seriez malhonnête à dire que je n'ai pas nommé les choses clairement"

A l'issue de ce discours, le chef de l'Etat s'est plié au jeu des questions des journalistes. Loïc Signor, reporter politique de CNews, a ouvert le bal : "On avait cru comprendre que le texte porterait sur les séparatismes, au pluriel. A l'aune de ce que vous venez de dire, on voit bien que c'est le séparatisme islamiste qui est au coeur du sujet. Doit-on conclure que le projet de loi contre les séparatismes est en fait un projet de loi contre l'islamisme radical ? Et pourquoi alors ne pas plus clairement nommer les choses ?".

Assez surpris de la question, Emmanuel Macron a fait mine de regarder sa montre et a lancé : "Je ne sais pas depuis combien de temps je m'exprime mais je n'ai pas le sentiment d'être ambigu". "Très sincèrement, vous seriez malhonnête à dire que je n'ai pas nommé les choses très clairement. Après, on peut décider de se faire collectivement des noeuds au cerveau et d'avoir de longs débats sur des choses inutiles. Je crois avoir dit le problème", a poursuivi le président de la République.

"Je n'ai pas le loisir de vous regarder toute la journée"

"Après, il y a d'autres formes de séparatisme au nom de religions sectaires. Soyons clairs. Ce sont des formes qui sont plus minoritaires. On les abordera avec ce texte. Au nom d'autres religions, certains ont des pratiques qui ne sont pas conformes à l'égalité entre les femmes et les hommes", a souligné le locataire de l'Elysée. Et de tacler ensuite les chaînes d'information en continu en évoquant CNews : "Je n'ai pas le loisir de vous regarder toute la journée. Généralement, quand je croise vos chaînes de télévision ou vos journaux, vous êtes assez concentrés quand même sur un sujet. J'ai ce sentiment. Il faut donc l'aborder de manière directe. Sans faux-semblant et sans simplification". puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron
Audiences 14 juillet : Quel score pour l'interview d'Emmanuel Macron avec Anne-Claire Coudray et Caroline Roux ?
Un tandem inédit pour interviewer Emmanuel Macron le 14-Juillet
Redevance : Le gouvernement annonce sa suppression "dès 2022"
Investiture d'Emmanuel Macron : Les dispositifs des chaînes de télévision
Voir toute l'actualité sur Emmanuel Macron
l'info en continu
"Objectif Top chef" : Philippe Etchebest recrute son futur poulain dès le lundi 5 septembre sur M6
Programme TV
"Objectif Top chef" : Philippe Etchebest recrute son futur poulain dès le lundi 5...
"Personne n'arrive à la cheville de France Télévisions" : Laurent Luyat ironise sur la "célèbre bascule" sur France 3
TV
"Personne n'arrive à la cheville de France Télévisions" : Laurent Luyat ironise...
"Saw" : Un dixième opus de la saga horrifique sortira au cinéma en 2023
Cinéma
"Saw" : Un dixième opus de la saga horrifique sortira au cinéma en 2023
"La grande librairie" : Augustin Trapenard met ses pas dans ceux de François Busnel le mercredi 7 septembre sur France 5
Programme TV
"La grande librairie" : Augustin Trapenard met ses pas dans ceux de François...
"Les traîtres" : L'émission événement présentée par Eric Antoine arrive ce soir sur M6
Programme TV
"Les traîtres" : L'émission événement présentée par Eric Antoine arrive ce soir...
"Interdire le rayon alcool aux bénéficiaires de l'ARS" : RTL réagit après les propos polémiques d'un auditeur
Radio
"Interdire le rayon alcool aux bénéficiaires de l'ARS" : RTL réagit après les...