Maïtena Biraben : "Vincent Bolloré n'est pas loyal, il signe des engagements qu'il ne tient pas"

Partager l'article
Vous lisez:
Maïtena Biraben : "Vincent Bolloré n'est pas loyal, il signe des engagements qu'il ne tient pas"
Maïtena Biraben évoque son licenciement de Canal+ © Canal+
L'ex-animatrice du "Grand Journal" a attaqué son ancien employeur aux prud'hommes.

Maïtena Biraben de retour à la télévision... en Suisse. Tout cet été, l'ex-animatrice de Canal+ proposera une nouvelle émission sur la RTS. A cette occasion, Maïtena Biraben était l'invitée de la chaîne pour un long entretien au cours duquel a été évoquée son année au "Grand Journal", dont elle ne regrette rien. "Je le voulais parce que je voulais entrer dans la cour des grands. On ne peut pas dire que ça a été une consécration (Rires). Mais je sais que ce n'est pas que de mon fait et ça me va très bien", a ainsi expliqué Maïtena Biraben.

À lire aussi
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois

Et de son propre aveu, celle qui a succédé à Antoine de Caunes avant d'être remplacée par Victor Robert "savait avant de commencer" le flot de critiques qui allait s'abattre sur elle. "Vincent Bolloré avait racheté Canal+ et avait d'une main de fer commencé à reprendre cette maison en main. Donc tous ceux qui travaillaient et qui portaient l'étendard de Canal+ ont été pris pour ceux qui défendaient les couleurs de Vincent Bolloré. Moi, je travaillais pour Canal+. Je savais exactement que ce serait comme ça. Et si l'année a été douloureuse, ce n'est pas pour ce que les gens à l'extérieur ont vu. C'est pour bien d'autres choses qui se règleront en temps et en heure, croyez-moi", a-t-elle déclaré, reconnaissant que l'émission avait malgré tout été "une chance dans la vie".

"Ce n'est pas loyal et c'est illégal"

Reste que, le 1er mars prochain, Maïtena Biraben retrouvera son ancien employeur aux prud'hommes, où elle conteste son licenciement pour faute grave. "Je vais aller en justice pour dire ce qu'il s'est passé. Il (Vincent Bolloré, ndlr) n'est pas loyal. Il a une parole, il la donne et il la reprend. Ca ne se fait pas. Il n'a pas menti : il signe des papiers, il prend des engagements et finalement il ne les tient pas. Ce n'est pas loyal et c'est illégal par ailleurs", a estimé Maïtena Biraben qui souhaite "l'application du contrat"... et connaître la vraie raison de son licenciement. "La faute grave, c'est exercice déloyal de mon contrat. Si quelqu'un a une explication !", s'est-elle amusée.

Sur le même thème
l'info en continu
France Télévisions : Le Tour de France sera commenté cette année depuis Paris pour raison sanitaire
Sport
France Télévisions : Le Tour de France sera commenté cette année depuis Paris pour...
"Voltaire, Mixte" : Pierre Deladonchamps héros de la nouvelle série d'Amazon Prime Video
Séries
"Voltaire, Mixte" : Pierre Deladonchamps héros de la nouvelle série d'Amazon Prime...
"Une famille en or" de retour avec Camille Combal sur TF1
TV
"Une famille en or" de retour avec Camille Combal sur TF1
"Cuisine impossible" : Juan Arbelaez et Julien Duboué arrivent en prime time ce soir sur TF1
Programme TV
"Cuisine impossible" : Juan Arbelaez et Julien Duboué arrivent en prime time ce...
L'Eurovision va avoir une version américaine
TV
L'Eurovision va avoir une version américaine
"K2000" va devenir un film
Cinéma
"K2000" va devenir un film
Vidéos Puremedias