Manifestations anti-passe sanitaire : Comment BFMTV protège ses reporters de la violence de certains manifestants

Partager l'article
Vous lisez:
Manifestations anti-passe sanitaire : Comment BFMTV protège ses reporters de la violence de certains manifestants
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
BFMTV couvre une manifestation anti-passe sanitaire © BFMTV
La chaîne, qui a déjà opté pour la présence d'agents de sécurité, est allée plus loin cet été.

C'est devenu un rendez-vous hebdomadaire. Ce samedi, pour le septième week-end d'affilée, des manifestations sont prévues un peu partout en France pour protester contre la mise en place du passe sanitaire et contre la vaccination. Le week-end dernier, 220 défilés ont réuni 175.503 personnes selon le ministère de l'Intérieur, un chiffre en baisse par rapport à la semaine précédente.

À lire aussi
M6 : Le doc sur les trans de Karine Le Marchand dans le viseur d'une association de journalistes
TV
M6 : Le doc sur les trans de Karine Le Marchand dans le viseur d'une association...
"Il m'a conseillé un exorciste !" : Pascal Praud hilare après la parodie de CNews par Bertrand Chameroy
TV
"Il m'a conseillé un exorciste !" : Pascal Praud hilare après la parodie de CNews...
"Cette séquence est grave" : Julien Bayou fait une mise au point dans "C à vous" après le passage de Sandrine Rousseau
TV
"Cette séquence est grave" : Julien Bayou fait une mise au point dans "C à vous"...
"Je m'en fous !" : Le ton monte entre Sébastien et Perrine dans "L'amour est dans le pré"
TV
"Je m'en fous !" : Le ton monte entre Sébastien et Perrine dans "L'amour est dans...

Les médias, eux, sont présents sur le terrain pour couvrir ces événements, à commencer par les chaînes d'information en continu, dans des conditions souvent compliquées compte tenu de l'hostilité d'une partie des manifestants à l'égard des supports d'information. Le 14 juillet dernier, une équipe de BFMTV qui couvrait un rassemblement a par exemple été contrainte de quitter les lieux sous la menace de certains individus. Même chose pour une équipe de France Télévisions le mois dernier.

"Ces agents de sécurité ont évité de vrais problèmes"

Les responsables du canal 15 sont revenus sur le sujet mercredi lors de la conférence de presse de rentrée de la chaîne. C'est désormais entré dans les moeurs depuis les rassemblements de Gilets jaunes : chaque journaliste de BFMTV amené à faire des duplex est accompagné sur le terrain d'un agent de sécurité. "Dans les manifestations précédentes, ces agents de sécurité ont évité de vrais problèmes", a assuré Marc-Olivier Fogiel, directeur général de BFMTV. "Ca reste à la marge. Cela concerne seulement une partie des manifestants", a-t-il souligné.

"Chasse aux journalistes"

Et Céline Pigalle, directrice de la rédaction, d'abonder : "On a rencontré beaucoup d'épisodes pénibles sur la couverture de ces manifestations. Ca arrive à l'ensemble de nos confrères et cela nous arrive plus particulièrement. C'est très simple de repérer une équipe avec un caméraman. On a beaucoup aménagé la façon de travailler pour être malheureusement le moins reconnaissables possible". BFTMV a notamment de longue date décidé d'effacer son logo des bonnettes des micros utilisés par ses reporters.

Précaution supplémentaire prise au cours de l'été : le nom du journaliste dépêché pour la manifestation n'est plus donné à l'antenne. Ceci pour éviter que des manifestants qui regardent BFMTV en direct sur leur téléphone puissent tenter de faire des recherches Google sur le reporter pour venir l'intimider ensuite. "Ca va très loin. C'est vraiment quelque chose de très lourd et de très pénible", a assuré Céline Pigalle. Hervé Beroud, directeur délégué d'Altice Médias, n'a pas hésité à évoquer "quelques centaines d'énergumènes qui viennent sur ces manifestations à la chasse aux journalistes".

"Il n'y a pas d'endroits où on ne sera pas les bienvenus"

L'apaisement passe aussi par une couverture proportionnelle à l'importance de l'événement. "On dose la couverture à l'antenne à la hauteur de ce que représente la mobilisation. Il y avait moins de monde la semaine dernière, il y avait moins de place à l'antenne la semaine dernière", a précisé Marc-Olivier Fogiel. Mais pour Céline Pigalle, l'essentiel reste que ses journalistes puissent continuer à exercer leur métier sur le terrain : "Le plus important à dire, c'est qu'on ne va jamais renoncer. Il n'y a pas d'endroits où on ne sera pas les bienvenus. On va continuer à faire notre travail", a-t-elle assuré.

BFMTV
BFMTV
"On parle de la fistule anale de Louis XIV" : Aurélie Casse prise d'un fou rire sur BFMTV
Un journaliste d'investigation annonce sur BFMTV la parution d'une enquête sur Patrick Drahi, actionnaire de la chaîne
"Pour ses cheveux, vous pouvez faire quelque chose ?" : L'interview improbable d'un marabout sur BFMTV
Pénurie de professeurs : Une journaliste de BFMTV embauchée à l'Éducation nationale en à peine 30 minutes
Voir toute l'actualité sur BFMTV
Autour de BFMTV
  • Julian Bugier
  • Ruth Elkrief
  • Olivier Mazerolle
  • Olivier Truchot
  • Altice Europe
  • Alain Marschall
  • Rachid M'Barki
  • Alba Ventura
l'info en continu
"Un dimanche à la campagne" : Frédéric Lopez fait son retour sur France 2 le dimanche 23 octobre
Programme TV
"Un dimanche à la campagne" : Frédéric Lopez fait son retour sur France 2 le...
Audiences Netflix : "Dahmer" s'envole devant "L'impératrice", "Athena" résiste à "Blonde"
SVOD
Audiences Netflix : "Dahmer" s'envole devant "L'impératrice", "Athena" résiste à...
Jacques Legros : "Jean-Pierre Elkabbach a été ma plus grande déception professionnelle"
Interview
Jacques Legros : "Jean-Pierre Elkabbach a été ma plus grande déception...
Youtube : Mister V réussit sa reconversion dans la pizza
Internet
Youtube : Mister V réussit sa reconversion dans la pizza
Netflix : Ce formidable film qui a marqué toute une génération va bientôt quitter la plateforme
SVOD
Netflix : Ce formidable film qui a marqué toute une génération va bientôt quitter...
"Addict" : Cécile Bois et Medi Sadoun héros d'une mini-série à compter du jeudi 27 octobre sur TF1
Programme TV
"Addict" : Cécile Bois et Medi Sadoun héros d'une mini-série à compter du jeudi 27...