Marc-Antoine Le Bret revient sur son départ de "TPMP" et "ONPC"

Partager l'article
Vous lisez:
Marc-Antoine Le Bret revient sur son départ de "TPMP" et "ONPC"
Marc-Antoine Le Bret évoque son départ de "TPMP" et "ONPC" © Dailymotion
L'imitateur a participé aux deux émissions mais n'est pas resté longtemps aux côtés de Laurent Ruquier ou Cyril Hanouna.

Une saison et puis s'en va. La carrière de Marc-Antoine Le Bret, déjà très présent en radio, a décollé grâce à son exposition dans "Touche pas à mon poste" sur C8 début 2014 puis à son arrivée un an et demi plus tard dans "On n'est pas couché". Deux émissions qu'il a quittées après un an de collaboration seulement, s'éclipsant de "TPMP" un peu avant la fin de la saison 2014-2015 et ne renouvelant pas l'expérience "ONPC" au-delà de la saison 2015-2016.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

Invité hier de #QHM, le "Quart d'heure médias" de puremedias.com, Marc-Antoine Le Bret a été interrogé par un internaute sur les rasions qui l'avaient poussé à prendre la décision d'arrêter ces deux émissions. Et il s'avère que la raison est la même dans les deux cas. "Au bout d'un moment, je tournais en rond", a ainsi expliqué hier l'imitateur, qui officie chaque matin dans la matinale "Le meilleur des réveils" de RFM aux côtés d'Elodie Gossuin et Albert Spano.

"J'ai toujours peur de lasser"

"C'est moi qui ai décidé d'arrêter", a-t-il précisé, avant de revenir plus en détails sur le rôle qu'il jouait dans les deux émissions et ce qui l'avait poussé à arrêter. "Chez Cyril Hanouna, j'avais fait le tour de mes personnages et je ne voulais pas repartir sur la même chose, je ne voulais pas lasser les gens. J'ai toujours peur de lasser, je ne veux pas rester dans un endroit pour rester. Je n'avais plus le côté 'nouveauté', donc j'ai dit à Cyril que je préférais ralentir, puis je lui ai dit que j'arrêtais, même s'il m'avait proposé de faire encore plus d'émissions", a-t-il expliqué.

l A VOIR : Le #QHM complet de Marc-Antoine Le Bret

Une situation qui s'est reproduite un an plus tard avec "On n'est pas couché". "Laurent Ruquier, c'était la même chose. Ma pastille était sur les invités, je ne pouvais faire de l'actu, ni chez Laurent ni chez Cyril d'ailleurs. Une fois que j'ai fait un billet sur les invités, qui reviennent la saison suivante, je ne vais pas refaire des vannes sur eux ! Donc j'ai dit à Laurent que je préférais arrêter. C'est compliqué de se renouveler si on n'a pas l'actu", a-t-il conclu. puremedias.com vous propose de découvrir cette séquence.

Sur le même thème
l'info en continu
Ségolène Royal rejoint LCI
TV
Ségolène Royal rejoint LCI
"Vous m'avez manqué !" : Le retour de Jean-Pierre Elkabbach sur CNews après onze mois d'absence
TV
"Vous m'avez manqué !" : Le retour de Jean-Pierre Elkabbach sur CNews après onze...
Michel Drucker opéré du coeur, la rentrée de "Vivement dimanche" repoussée sur France 2
TV
Michel Drucker opéré du coeur, la rentrée de "Vivement dimanche" repoussée sur...
Audiences dimanche : Records pour "Auto moto", "66 minutes" et le "CFC", "Les mystères de l'amour" au plus haut
Audiences
Audiences dimanche : Records pour "Auto moto", "66 minutes" et le "CFC", "Les...
Audiences : Robert de Niro large leader sur TF1, "Murdoch" plus fort que le film de France 2, bon score pour M6
Audiences
Audiences : Robert de Niro large leader sur TF1, "Murdoch" plus fort que le film...
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
Covid-19 : Les Français très critiques envers les médias
Vidéos Puremedias