Mariage pour tous : deux poids, deux mesures pour "Le Figaro"

Partager l'article
Vous lisez:
Mariage pour tous : deux poids, deux mesures pour "Le Figaro"
La Une du Figaro du 14 décembre 12 : "Mariage homosexuel : la surenchère"
La Une du Figaro du 14 décembre 12 : "Mariage homosexuel : la surenchère" © DR
"Le Figaro" n'est pas partisan du mariage pour tous, comme il le confirme depuis plusieurs semaines par ses choix éditoriaux. Après la manifestation d'hier, le quotidien a agacé les partisans.

Pas un mot. Ce matin, en Une du Figaro, il n'y avait pas un mot sur la manifestation pour le mariage pour tous qui a réuni hier, à Paris, entre 60.000 - selon la police - et 150.000 participants - selon les organisateurs. Le quotidien a en effet préféré évoquer une affaire d'Etat, le départ de Gérard Depardieu en Belgique, pour fustiger un "gouvernement (qui) perd ses nerfs". En Une, on parle aussi des législatives partielles, du retour des conservateurs au pouvoir au Japon, de l'Egypte, du SMIC qui ne sera pas revalorisé et même... du loto espagnol !

À lire aussi
Hervé Gattegno quitte "Paris Match" et "Le journal du dimanche"
Presse
Hervé Gattegno quitte "Paris Match" et "Le journal du dimanche"
"La voix du Nord" : Le Rassemblement national a envoyé 100 droits de réponse au quotidien en six ans
Presse
"La voix du Nord" : Le Rassemblement national a envoyé 100 droits de réponse au...
Elisabeth Badinter : "'Le Monde' a de toute évidence adopté l'idéologie 'woke' et intersectionnelle"
Presse
Elisabeth Badinter : "'Le Monde' a de toute évidence adopté l'idéologie 'woke' et...
Le groupe Le Monde bientôt actionnaire majoritaire du "HuffPost" ?
Presse
Le groupe Le Monde bientôt actionnaire majoritaire du "HuffPost" ?

Les opposants en Une, les partisans oubliés

Une question de ligne éditoriale pour les défenseurs du quotidien conservateur. Pourtant, depuis plusieurs semaines, Le Figaro n'a jamais eu de problème quand il s'agissait d'évoquer le mariage pour tous. Seulement, à chaque fois, c'est à charge contre le projet de loi. Le quotidien a même mis trois fois en Une le sujet en quelques semaines, et avait même prévu une quatrième Une le 18 novembre, au lendemain de la manifestation des opposants au mariage pour tous. Une Une qui a dû être enterrée dans la soirée face au début de la crise de l'UMP, qui a donc remplacé le mariage pour tous sur l'édition définitive du journal.

Mais Le Figaro ne s'est pas retenu d'évoquer le sujet en Une à trois autres reprises. Le 2 décembre, il titre sur la "confiscation du débat" autour du mariage et propose un édito dont certains mots ont choqué, présentant le mariage pour tous comme "une inquiétante évolution sociale et familiale". Le 8 décembre, il affirme en Une que "la mobilisation contre le mariage gay s'amplifie", évoquant des manifestations en province et annonçant déjà "une super-manif" pour le 13 janvier. "Il pourrait s'agir du plus important rassemblement depuis 1984", annonce le quotidien, enthousiaste, qui cite le chiffre de 850.000 participants potentiels. Six jours plus tard, rebelotte avec une manchette anxiogène : "Mariage homosexuel : la surenchère".

Une étonnante façon de présenter les faits

Outre le manque de visibilité des partisans du mariage pour tous en Une, Le Figaro s'arrange parfois avec la réalité des chiffres. Ainsi, dans son article du 18 novembre, il annonce un succès pour la manifestation des opposants. "La "manif pour tous" gagne le pari de la mobilisation", annonce fièrement le quotidien, qui indique dans son chapeau "entre 70.000 et 200.000" manifestants à Paris. Et c'est le chiffre communiqué par les organisateurs que Le Figaro utilise en priorité dans ses formulations. "Les organisateurs annoncent plus de 200.000 manifestants à Paris - 70.000 selon les calculs de la Préfecture de police - ", peut-on ainsi toujours lire sur le site du quotidien.

En revanche, quand il s'agit d'évoquer la manifestation d'hier, Le Figaro met d'abord en avant le nombre de manifestants selon la police, seule information visiblement en sa possession. "Mariage gay : les partisans perdent le match de la rue", titre ainsi le quotidien, tandis que le chapeau est lapidaire : "Ils étaient 60.000 à Paris, beaucoup moins que les opposants en novembre". Pourtant, entre 60.000 et 70.000 selon la même source, la police, l'écart ne semble pas si important que ça... Et dans le texte, on présente d'abord le chiffre de la police, avant celui des organisateurs, évidemment : "Un mois après les manifestations des opposants au projet de loi, qui avaient mobilisé plus de 100.000 personnes dans toute la France, 60.000 militants, selon la police - 150.000, selon les organisateurs - ont défilé dimanche à Paris".

Libération, de son côté, n'a pas accordé beaucoup plus de place aux manifestations contre le mariage pour tous que Le Figaro l'a fait pour les partisans. Mais le 19 novembre, le quotidien de gauche évoquait le sujet sur sa Une et surtout, ne faisait pas de distinction dans le traitement des chiffres organisateurs/police. "A Paris, ils étaient entre 70.000 (préfecture) et 200.000 (organisateurs) manifestants. Environ 22.000 à Lyon et entre 6.000 et 8.000 à Marseille", indiquait ainsi le quotidien dans son article consacré à la manifestation du 18 novembre.

Le Figaro
Le Figaro
"Le Figaro" : 60 postes visés par un plan d'économies
"Le Figaro" augmente son tarif à 3 euros
"Le bureau des légendes" : "Le Figaro" au coeur de l'intrigue de la saison 5
"Le Figaro" : Un numéro tout en rose aujourd'hui pour une opération commerciale
Voir toute l'actualité sur Le Figaro
Autour de Le Figaro
  • Étienne Mougeotte
  • Serge Dassault
  • Ivan Rioufol
  • Yves Thréard
  • Le grand jury
  • Alexandre Adler
l'info en continu
RFM-Virgin Radio : Lagardère souhaite fermer 30 stations locales de ses musicales
Radio
RFM-Virgin Radio : Lagardère souhaite fermer 30 stations locales de ses musicales
"Ils nous obligent à diffuser cette séquence" : Philippe Corbé critique l'attitude du gouvernement face à Zemmour
TV
"Ils nous obligent à diffuser cette séquence" : Philippe Corbé critique l'attitude...
"C à vous" : Anne-Elisabeth Lemoine perd un pari et termine en maillot de bain
TV
"C à vous" : Anne-Elisabeth Lemoine perd un pari et termine en maillot de bain
"Sophie Cross" : Une nouvelle héroïne policière pour France 3 dès le mardi 9 novembre
Programme TV
"Sophie Cross" : Une nouvelle héroïne policière pour France 3 dès le mardi 9...
"Koh-Lanta" : Jade s'effondre en larmes et menace de quitter l'aventure
TV
"Koh-Lanta" : Jade s'effondre en larmes et menace de quitter l'aventure
Vincent Lagaf' très remonté contre le producteur de "Mask Singer" sur TF1 : "Va bien te faire foutre !"
TV
Vincent Lagaf' très remonté contre le producteur de "Mask Singer" sur TF1 : "Va...