Marine Le Pen veut privatiser l'audiovisuel public

Partager l'article
Vous lisez:
Marine Le Pen veut privatiser l'audiovisuel public
Pour Marine Le Pen sur France Inter, Eric Zemmour se comporte comme "un candidat à la présidentielle" © Abaca
La candidate l'a annoncé hier en marge d'une interview au "Figaro".

Les premières lignes de son programme. Hier soir, sur le site du "Figaro", Marine Le Pen a accordé un entretien afin de présenter plusieurs de ses propositions pour la présidentielle de 2022. A la veille de sa rentrée politique à Fréjus, la présidente du Rassemblement national a notamment annoncé son intention de privatiser l'audiovisuel public si elle entre à l'Elysée.

À lire aussi
"Et puis bien profond" : La réponse cinglante de Yann Barthès au clip de campagne d'Éric Zemmour
Politique
"Et puis bien profond" : La réponse cinglante de Yann Barthès au clip de campagne...
Pourquoi LCI a coupé la déclaration de candidature d'Eric Zemmour avant sa fin
Politique
Pourquoi LCI a coupé la déclaration de candidature d'Eric Zemmour avant sa fin
"Quotidien" et Yann Barthès visés par Eric Zemmour dans sa vidéo de candidature
Politique
"Quotidien" et Yann Barthès visés par Eric Zemmour dans sa vidéo de candidature
"Au tableau !" : Mélissa Theuriau annonce le retour de l'émission et son transfert de C8 à Canal+
Politique
"Au tableau !" : Mélissa Theuriau annonce le retour de l'émission et son transfert...

"Arte ne sera pas concerné"

"C'est immédiatement 2,8 milliards de redevance que nous rendons aux Français. Nous sommes une grande démocratie. A-t-on encore besoin d'un audiovisuel public de cette taille ?", a interrogé Marine Le Pen, qui souhaite tout de même "préserver certaines choses" et semble surtout viser France Télévisions et Radio France. "L'audiovisuel d'outre-mer par exemple, comme la voix de la France dans le monde (France Médias Monde, ndlr). Arte ne sera pas concerné et l'INA sera transféré au ministère de la Culture et intégrera les archives nationales". Selon la députée du Pas-de-Calais, "cette privatisation d'un audiovisuel public dont il est de toute façon de plus en plus difficile de distinguer la spécificité, permettra de consolider le secteur audiovisuel privé qui subit la concurrence de plateformes aux moyens considérables".

Interrogée sur l'hypothèse d'une candidature d'Eric Zemmour, Marine Le Pen a affirmé "la prendre au sérieux" : "Je n'ai pas la culture du mépris ou de l'arrogance. Je pense que le monde se sépare entre ceux qui croient en la France et ceux qui ne croient pas en elle. Parmi ceux qui croient en la France, je considère que je n'ai pas d'adversaire. De Zemmour à Montebourg, je peux avoir des concurrents virtuels mais pas d'adversaire".

Marine Le Pen
Marine Le Pen
Marine Le Pen : "Ce n'est pas à Monsieur Bolloré de décider qui doit être président de la République"
Pour Marine Le Pen, Eric Zemmour se comporte comme "un candidat à la présidentielle"
Tweets sur Daesh : Marine Le Pen et Gilbert Collard relaxés
Voir toute l'actualité sur Marine Le Pen
Autour de Marine Le Pen
l'info en continu
"Koh-Lanta : La grande aventure" : Le jeu de TF1 fête ses 20 ans le mardi 21 décembre sur TF1
Programme TV
"Koh-Lanta : La grande aventure" : Le jeu de TF1 fête ses 20 ans le mardi 21...
Audiences : Record historique pour "Ca peut vous arriver" avec Julien Courbet sur M6
Audiences
Audiences : Record historique pour "Ca peut vous arriver" avec Julien Courbet sur M6
"Et puis bien profond" : La réponse cinglante de Yann Barthès au clip de campagne d'Éric Zemmour
Politique
"Et puis bien profond" : La réponse cinglante de Yann Barthès au clip de campagne...
Audiences : Quel score pour la panthéonisation de Joséphine Baker ? (MAJ)
Audiences
Audiences : Quel score pour la panthéonisation de Joséphine Baker ? (MAJ)
Eric Zemmour traite Gilles Bouleau de "procureur", TF1 lui répond
TV
Eric Zemmour traite Gilles Bouleau de "procureur", TF1 lui répond
Audiences access 20h : Le JT de TF1 boosté par Eric Zemmour, "Quotidien" proche d'être dépassé par "TPMP"
Audiences
Audiences access 20h : Le JT de TF1 boosté par Eric Zemmour, "Quotidien" proche...